Sidi Mohamed Ould Boubakar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sidi Mohamed Ould Boubakar
سيدي محمد ولد بو بكر
Fonctions
13e Premier ministre mauritanien
7 août 200519 avril 2007
(1 an, 8 mois et 12 jours)
Président Ely Ould Mohamed Vall
Prédécesseur Sghaïr Ould M'Bareck
Successeur Zeine Ould Zeidane
Biographie
Date de naissance 31 mai 1957 (57 ans)
Lieu de naissance Atar, Mauritanie
Nationalité mauritanienne
Religion Islam

Sidi Mohamed Ould Boubakar
Premiers ministres mauritaniens

Sidi Mohamed Ould Boubakar ou Mohammed Ould Bakar (en arabe : سيدي محمد ولد بو بكر), est un homme politique mauritanien, né le 31 mai 1957 à Atar.

Il occupe divers postes dans la fonction publique à partir de l'obtention de son diplôme d'administrateur des régies financières, en 1980, puis de son DEA en économie politique, l'année suivante.

Il obtient son premier portefeuille ministériel en 1990, le président Maaouiya Ould Sid'Ahmed Taya le nommant ministre des Finances.

Le 18 avril 1992, Maaouiya Ould Sid'Ahmed Taya le nomme Premier ministre, fonction qu'il occupe jusqu'au 2 janvier 1996.

Il occupe ensuite des postes de second plan avant d'être nommé, en 2004, ambassadeur de Mauritanie en France.

Le 7 août 2005, il est nommé Premier ministre par le colonel Ely Ould Mohamed Vall, président du Conseil militaire pour la justice et la démocratie (CMJD), junte qui a renversé, le 3 août précédent, le président Maaouiya Ould Sid'Ahmed Taya, qui exerçait seul le pouvoir depuis 1984. Il remplace, dans ces fonctions, le dernier Premier ministre nommé par Maaouiya Ould Sid'Ahmed Taya, Sghaïr Ould M'Bareck.

Sidi Mohamed Ould Boubakar est membre du Parti républicain démocratique et social, parti de l'ancien président Maaouiya Ould Sid'Ahmed Taya.

Comme les membres du CMJD et du gouvernement, il n'est pas autorisé à participer aux élections législatives de novembre 2006, aux élections sénatoriales de janvier 2007 et à l'élection présidentielle du mois de mars, qui clôt la série de scrutins marquant la « transition vers des institutions démocratiques » annoncée par le CMJD peu après la prise du pouvoir en août 2005.

Le 31 mars 2007, Sidi Mohamed Ould Boubakar présente au colonel Vall la démission de son gouvernement. Il est toutefois chargé de gérer les affaires courantes, jusqu'à l'investiture du nouveau président de la République, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, qui doit intervenir le 19 avril.

Ould Boubakar est ensuite ambassadeur de Mauritanie à Madrid[1], puis en Égypte.

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Commission mixte de l'ambassade de Mauritanie

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Anthony G. Pazzanita, « Sidi Mohamed Ould Boubacar », in Historical dictionary of Mauritania, Scarecrow Press, Lanham (Maryland) ; Toronto, Plymouth (Royaume-Uni), 2008 (3e éd.), p. 470-471 (ISBN 9780810855960)