Siddharth Suryanarayan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Siddharth (homonymie).
Siddharth Suryanarayan

Siddharth Suryanarayan (tamoul : சித்தார்த் சூரியநாராயண் ; télougou : సిద్ధార్థ సూర్యనారాయన్), né le 17 avril 1979 à Chennai, connu sous son seul prénom de Siddharth, est un acteur de cinéma, scénariste, assistant-réalisateur et chanteur indien. Après des études de management, il est assistant réalisateur avant de faire ses débuts d'acteur en 2003 dans un film tamoul Boys. Au cours des années suivantes, il tourne dans de nombreuses comédies romantiques telugues ainsi que dans des films tamouls et hindis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Siddharth est né à Chennai (Tamil Nadu) où il étudie à la DAV Boys Senior Secondary School puis au Sardar Patel Vidyalaya de New Delhi. Il obtient un Bachelor's degree en commerce (avec mention) au Kirori Mal College (New Delhi). Appelé Sidy pendant ses études, il fait partie de la troupe de théâtre réputée de l'université, The Players. Il termine son MBA en 2001 au S P Jain Institute of Management and Research de Mumbai. En 2006, après quatre ans de mariage, il divorce de son amie d'enfance, Meghna.

Carrière[modifier | modifier le code]

Souhaitant devenir réalisateur, Siddharth commence sa carrière dans le cinéma indien en tant qu'assistant de Mani Ratnam sur Kannathil Muthamittal[1]. Puis, le scénariste Sujatha Rangarajan le recommande à S. Shankar pour Boys où il fait ses débuts d'acteur. Ce teen movie au léger parfum de scandale, connait un succès modéré au Tamil Nadu mais la version doublée en telugu est un succès[2], ce qui ouvre des perspectives au jeune acteur dans l'industrie du film d'Andhra Pradesh.

Siddharth joue encore dans un film tamoul, Aayitha Ezhuthu (2004) de Mani Ratnam, après quoi il se concentre sur des projets en langue telugue. Le premier, Nuvvostanante Nenoddantana (2005), comédie romantique et première réalisation du chorégraphe Prabhu Deva, est un énorme succès commercial et critique[3]. Il permet à Siddharth de recevoir le Filmfare Awards telugu du Meilleur acteur pour son interprétation de Santhosh, jeune NRI prêt à affronter toutes les difficultés pour conquérir celle qu'il aime. Pour son film suivant, Chukkallo Chandrudu (2006) réalisé par Siva Kumar, il écrit également le scénario et interprète lui-même les chansons.

Siddharth fait ses débuts à Bollywood avec Rang De Basanti (Rakeysh Omprakash Mehra, 2006) aux côtés d'Aamir Khan. Le film décrit la vie d'un groupe de jeunes gens insouciants et fêtards qui prennent progressivement conscience de la corruption de la société dans laquelle ils vivent et décident de s'y opposer. Il recueille aussi bien les éloges des critiques[4] que la faveur du public[5] et apporte à Siddharth le Star Screen Award du meilleur espoir masculin.

Après cette incursion dans le cinéma hindi dans un rôle dramatique, Siddharth revient au cinéma telugu et à des personnages romantiques qui lui assurent une large audience[1]. Dans Bommarillu, dirigé par le nouveau venu Bhaskar, il affronte un père autoritaire qui s'oppose à son amour pour Genelia D'Souza. Le film est un succès[6] et Siddharth enchaine avec Aata de V.N. Aditya, échec relatif, et Blood Brothers[7], réalisé par Vishal Bhardwaj et photographié par Guillermo Navarro, court-métrage sur le sida projeté en avant-première au Festival international du film de Toronto.

Après une pause de près de deux ans, Siddharth revient sur les écrans en 2009 avec Konchem Ishtam Konchem Kashtam du débutant Kishore Kumar Pardasani dans lequel pour la troisième fois, après Nuvvostanante Nenoddantana et Bommarillu, Prakash Raj joue le rôle de son père[8]. Puis il tourne dans Oy! qui reçoit un accueil mitigé[9].

En 2010, Siddharth retrouve Bollywood avec Striker de Chandan Arora. Ce film sombre, qui raconte les démêlées avec la mafia d'un jeune joueur de carrom des bidonvilles de Bombay, est éreinté par les critiques qui lui reprochent la faiblesse de son scénario et sa construction en flash-backs nuisant à sa lisibilité[10]. Par ailleurs, Striker est le premier film à être disponible légalement sur YouTube le jour même de sa sortie en salle.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Année Titre Rôle Langue Notes
2003 Boys Munna Tamoul Lauréat, ITFA Award du Meilleur espoir masculin
2004 Aayitha Ezhuthu Arjun Tamoul
2005 Nuvvostanante Nenoddantana Santosh Telougou Lauréat, Filmfare Award du Meilleur acteur (telugu)
2006 Chukkallo Chandrudu Arjun Telougou Également scénariste et chanteur
Rang De Basanti Karan Singhania Hindi Lauréat, Star Screen Awards du Meilleur espoir masculin
Nommé, Filmfare Awards 2007 du Meilleur espoir masculin
Bommarillu Siddharth (Siddhu) Telougou Nommé, Filmfare Award (Telugu) du Meilleur acteur
Également chanteur
2007 Aata Sri Krishna Telougou Également chanteur
Blood Brothers Arjun Dutt Hindi Court métrage
2009 Konchem Ishtam Konchem Kashtam Siddharth Telougou
Oy! Uday Telugu Également chanteur
2010 Striker Suryakant Sarang Hindi Également chanteur
Baava Krishna Telougou Également chanteur
2011 Once Upon a Teardrop Telougou
180 Ajay Kumar Telugu - Tamoul
2012 Kadhalil Sodhappuvadhu Yeppadi Arun Tamoul
Love Failure Arun Telougou
2013 Midnight's Children Shiva Anglais
Jabardasth Bairraju Telougou
Baadshah Siddharth Telougou Cameo
Chashme Baddoor Jai Hindi
Udhayam NH4 Prabhu Tamoul
Theeya Velai Seiyyanum Kumaru Kumar Tamoul
Something Something Telougou
2014 Jigarthanda Karthik Subramaniam Tamoul

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]