Siddha Yoga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Siddha Yoga

Origines religieuses Shivaïsme du Cachemire
Origines géographiques Inde
Fondateur Swami Muktananda (siddha yoga)

Écoles liées

Santiniketan Park Association

Le Siddha-Yoga est une pratique spirituelle issue de l'hindouisme et visant à réaliser la présence de la divinité en soi et dans la création.

Le maître actuel de la lignée du Siddha-Yoga est Gurumayi Chidvilasananda.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'école du Siddha Yoga a été créée par Muktananda (1908-1982), mais son maître spirituel, Bhagawan Nityananda, est considéré déjà comme un gurû du Siddha Yoga. Il avait fondé un ashram à Ganeshpuri, un village à 82 kilomètre au Nord de Bombay.

Dans son autobiographie Play of Consciousness (1971), Muktananda raconte avoir atteint le moksha après neuf ans de sadhana.

Après la mort de Nityananda, l'ashram devient un temple célèbre. En 1975, Muktananda fonde l'ashram d'Oakland dans la Baie de San Francisco en Californie. Il fonde aussi des ashrams dans les montagnes Catskill.

Muktananda désigne son élève Swami Chidvilasananda pour lui succéder après sa mort.

Pratiques[modifier | modifier le code]

Le Siddha-Yoga s'appuie sur la récitation de mantra, dont le principal est "Om namah shivaya" (qui signifie littéralement Om, obéissance à Shiva).

Le chant dans le Siddha Yoga comprend de la musique et des mantras sacrés. Les textes spirituels chantés dans les ashrams et les centres de méditation sont par exemple l'Ārtī ou un hymne à Rudra contenu dans l'Yajur-Véda.

Les pratiques comprennent aussi le satsang, ou groupes de méditation et d'enseignement, le japa ou récitation de prières, et la contemplation.

Nom[modifier | modifier le code]

Siddha Yoga signifie « yoga parfait », un terme sanskrit adopté par Muktananda pour décrire la voie de réalisation de soi qu'il a suivie et enseignée. Elle se nomme yoga parfait parce qu'elle englobe tous les autres yogas (jnana yoga, hatha yoga, raja yoga et bhakti yoga) et cherche la perfection dans chacune.

L'ancienne expression en sanskrit Siddha Yoga est attestée dans le Tirumandhiram de Tirumular, un poète tamoul du VIIe ou du VIIIe siècle[1].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Tirumular, Tirumantiram, traduit en anglais par B. Natarajan, Inde: Sri Ramakrishna Matt, 1991. (ISBN 81-7120-383-3)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Swami Muktananda, Le Secret des Siddhas, édition Saraswati, 1983.
  • Swami Muktananda, Bhagawan Nityananda de Ganeshpuri, édition Saraswati, 1997.
  • Swami Muktananda, Le Jeu de la conscience : Autobiographie spirituelle, Saraswati, 2008.
  • Peter Hayes, L'aventure suprême : l'expérience du siddha yoga, J'ai lu New Age, 2001.

Liens internes[modifier | modifier le code]