Sicana odorifera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sicana odorifera est une espèce de plantes herbacées grimpantes de la famille des Cucurbitaceae, originaire d'Amérique du Sud. C'est l'unique espèce du genre Sicana. Elle est cultivée dans la plupart des pays d'Amérique tropicale à des fins alimentaires ou ornementales.

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom générique, Sicana, dérive de « secana », qui est l'un des noms vernaculaires donnés à la la plante cultivée au Pérou.

L'épithète spécifique, odorifera, fait référence au caractère odorant de la plante[1].

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Cucumis odoratissimus Sesse & Moc., 1894
  • Cucurbita euodicarpa Hassk., 1858
  • Cucurbita odorifera Vell., 1827 (basionyme)
  • Sicana atropurpurea André, 1890[2],[1]

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Cette plante a de nombreux noms vernaculaires en différentes langues[1],[3],[4]  :

  • portugais : coroá, cruá, curubá, melão de caboclo
  • espagnol : cajuba, melocotón, melon de odor, calabaza melón, cohombro de olor
  • anglais : casabanana, sikana, musk cucumber
  • français : calebasse zombi, mélocoton, melon-coton

En guarani, la plante s'appelle curuguá, et a donné son nom à la ville de Curuguaty (Paraguay), nom qui signifie littéralement « plantation de curuguá »[5].

Distribution[modifier | modifier le code]

Sicana odorifera est une espèce probablement originaire du Brésil, qui s'est répandue très anciennement par la culture dans tous les pays à climat tropical de l'Amérique[6].

Description[modifier | modifier le code]

Fleur femelle et jeune fruit.
Fleur mâle.

Sicana odorifera est une plante herbacée grimpante qui peut atteindre 15 mètres de haut.

La tige est anguleuse, sillonnée, pubescente dans les parties les plus jeunes, dotée de vrilles ramifiées aux extrémités adhésives.

Les feuilles orbiculaires, aussi longues que larges, mesurent de 12 à 24 cm. Elles sont nervurées, au limbe à bords ondulé ou denté, profondément lobé.


Les fleurs, à la corolle campanulée, à symétrie pentamère, charnue, de couleur jaune-orange, sont solitaires à l'aisselle des feuilles. La plante est monoïque, mais possède des fleurs unisexuées, mâles ou femelles. Chez ces dernières, la corolle est dite épigyne, l'ovaire infère semblant remplacer le pédoncule[6],[1].

Le fruit est une péponide oblongue, presque cylindrique, parfois légèrement incurvée, mesurant jusqu'à 40 cm de long et 8 cm de diamètre, à la cuticule très dure et très résistante, de couleur jaune-orangé, rougeâtre ou rouge foncé. La chair, de couleur jaune, contient de nombreuses graines elliptiques, très aplaties, d'environ 1 cm de long.

Utilisation[modifier | modifier le code]

C'est une plante ornementale. L'arôme des fruits évoque celui de la pomme ou du melon, mais en plus pénétrant. Il embaume l'air pendant les mois que dure sa conservation. On l'emploie pour parfumer les vêtements et les logements, et même l'autel des temples.

Le fruit est comestible avant sa maturité, il est cuisiné comme légume. Mûr, il est consommé cru, servi en tranches rafraichissantes, il peut aussi servir à la fabrication de confiseries, de desserts ou de jus de fruits[6]. On l'utilise également pour engraisser les porcs.

Ce fruit a aussi des utilisations en médecine populaire. par exemple à Porto Rico, on en fait une liqueur destinée à soulager les maux de gorge, au Brésil, les graines sont employées en infusion comme fébrifuge, vermifuge, purgatif et emménagogue, tandis qu'au Yucatán les feuilles en décoction servent à traiter les hémorragies utérines et les maladies vénériennes[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Sicana odorifera (Vell.) Naudin », Cucurbit networkI (consulté le 26 août 2013).
  2. (en) « Plant name details - Cucurbitaceae Cucurbita odorifera Vell. », IPNI (consulté le 26 août 2013).
  3. (en) « Taxon: Sicana odorifera (Vell.) Naudin », GRIN (consulté le 26 août 2013).
  4. (en) « Cucurbitaceae Sicana odorifera », Bioversity International (consulté le 26 août 2013).
  5. (es) « curuguá », Enciclopedia Universal (consulté le 26 août 2013).
  6. a, b, c et d (en) « Cassabanana », Purdue Agriculture (consulté le 26 août 2013).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :