Sibyl Sanderson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sibyl Sanderson aux États-Unis en 1895

Sibyl Sanderson, née à Sacramento (Californie) le et morte à Paris le , est une soprano américaine, particulièrement associée au répertoire français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études musicales au Conservatoire de San Francisco, elle vient à Paris, où elle complète sa formation avec Mathilde Marchesi et Giovanni Sbriglia. Elle débute sous le nom d'Ada Palmer à La Haye en 1888, dans le rôle de Manon.

Elle retourne à Paris, où elle chante au Palais Garnier, notamment Gilda et Juliette. Elle est très admirée par Jules Massenet, qui écrit pour elle Esclarmonde (1889) et Thaïs (1894). Elle crée également Phryné (1893) de Camille Saint-Saëns.

Elle paraît aussi à Londres en 1891, à Saint-Pétersbourg en 1892, puis à New York en 1895 et 1901.

Sa grande beauté, ses dons d'actrice, mais aussi sa voix d'une exceptionnelle étendue (trois octaves) lui valurent une grande popularité.

Elle se retire de la scène après son mariage et meurt prématurément d'une pneumonie.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Roland Mancini & Jean-Jacques Rouveroux, Le Guide de l'opéra, Fayard, 1986 (ISBN 978-2213595672)

Liens externes[modifier | modifier le code]