Siboglinidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Siboglinidae ou Pogonophores (littéralement « porteurs de barbes », du grec pogonos, « barbe » et phore « porteur ») sont une famille d'Annélides, découverte par Caullery en 1914.

Certaines sources[réf. nécessaire] semblent considérer que l'embranchement ou classe Pogonophora est désuet et considèrent ce groupe d'animaux comme la famille Siboglinidae. D'autres sources considèrent les deux taxons indépendants. D'autres sources encore considèrent les Siboglinidae sous les Pogonophora.

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Les Siboglinidae comprennent un nombre élevé de genres et d'espèces.

Parmi les genres :

Description[modifier | modifier le code]

Les Siboglinidae sont des Invertébrés, Métazoaires, bilatériens, protostomien à symétrie bilatérale.

Le corps est composé de 3 régions distinctes :

  • le protosome, court segment qui porte plusieurs tentacules,
  • un grand mésosome
  • et un long métasome.

Écologie et répartition[modifier | modifier le code]

Les pogonophores se trouvent dans les fonds marins (surtout dans l'océan Pacifique). Ils vivent dans la vase des profondeurs marines, en particulier au niveau des sources hydrothermales profondes. Leur couleur rouge est dû à la présence d'hémoglobine, nécessaire au transport de gaz (oxygène) aux bactéries chimioautotrophes se trouvant à l'intérieur de ces vers. En effet, à ces profondeurs, le soleil ne pénètre pas et une des seules sources d'énergie utilisée est celle de liaisons chimiques, telles que sulfite ou encore méthane[réf. nécessaire].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  • Pierre-Paul Grassé et Dominique Doumenc, Zoologie Invertébrés, 6e édition (Dunod) page 277.