Sia Figiel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sia Figiel, née à Matautu Tai, aux Samoa, en 1967, est une romancière, poètesse et peintre samoane contemporaine. Elle écrit en langue anglaise.

L'œuvre littéraire de Figiel a été influencée par les chants et la poésie tranditionnels qu'elle apprit en grandissant. Elle fut éduquée aux Samoa puis en Nouvelle-Zélande et aux États-Unis; elle obtint une maîtrise à l'Université Whitworth.

Figiel a dit vouloir présenter la culture samoane « d’un point de vue féminin ». Son roman Where We Once Belonged (« Là où nous appartenions jadis », traduit en français sous le titre L'île sous la lune) décrit, d'après le New Zealand Herald, « une société patriarcale marquée par de profondes disparités entre les sexes, une violence autorisée par la famille, et une identité individuelle toujours dominée par la communauté ». Dans ce roman, le personnage féminin central, Alofa, cherche à profiter de la vie avec ses amis, mais doit faire face aux valeurs traditionnelles de la société samoane[1].

Figiel remporta la Compétition littéraire polynésienne pour sa poésie en 1994, et le Prix des écrivains du Commonwealth (catégorie fiction, région Asie du sud-est et Pacifique sud) pour L'île sous la lune en 1997.

Ses ouvrages ont été traduits en français, en allemand, en catalan, en danois, en espagnol, en suédois, en turc et en portugais.

L'île sous la lune a été adapté en pièce de théâtre par le Néo-Zélandais Dave Armstrong, et mis en scène pour la première fois en février 2008.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Romans

Poésie et histoires courtes

  • The Girl in the Moon Circle (1996) ISBN 2742723722 (La petite fille dans le cercle de la lune)
  • To a Young Artist in Contemplation (1998) ISBN 9823660050

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) Brave tale turns up tropical heat, Dionne Christian, New Zealand Herald, 27 mars 2008