Si tu t'imagines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Si tu t'imagines est un poème de Raymond Queneau,inialement titré " C'est bien connu". Il est paru dans le recueil L'Instant fatal (1948). le poème fut remis à Juliette Gréco par Jean-Paul Sartre qui lui conseillait des poèmes à mettre en chansons. Il fut mis en musique par Joseph Kosma et interprété par Juliette Gréco en 1949.

Le sujet du poème s'inspire du carpe diem latin et fait allusion au poème de Pierre de Ronsard, « Mignonne, allons voir si la rose » sur l'impermanence de la jeunesse, reprenant l'injonction à cueillir « les roses de la vie »[1].

Le poème se compose de 46 vers de cinq syllabes, et comporte de nombreuses répétitions et anaphores. Le quatrième vers, « Qu'ça va qu'ça va qu'ça », transcrit « Xa va xa va xa », est devenu célèbre.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le Discours du Carpe diem, site magister.