Siège de Syracuse (213 av. J.-C.)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Siège de Syracuse
Informations générales
Date 213 à 212 av. J.-C.
Lieu Syracuse
Issue
Belligérants
Carthaginois République romaine
Commandants
Marcus Claudius Marcellus
Deuxième Guerre punique
Batailles
219 av. J.-C.: Sagonte,
218 av. J.-C.: Cissa, Tessin, La Trébie,
217 av. J.-C.: Ebre, Lac Trasimène,
216 av. J.-C.: Cannes, Selva Litana, Nola (1re),
215 av. J.-C.: Cornus, Dertosa, Nola (2e),
214 av. J.-C.: Nola (3e),
212 av. J.-C.: Capoue (1re), Silarus, Herdonia(1re), Syracuse,
211 av. J.-C.: Bétis, Capoue (2e),
210 av. J.-C.: Herdonia (2e), Numistro,
209 av. J.-C.: Asculum, Carthagène,
208 av. J.-C.: Baecula,
207 av. J.-C.: Grumentum, Métaure,
206 av. J.-C.: Ilipa,
204 av. J.-C.: Crotone,
203 av. J.-C.: Utique, Grandes Plaines,
202 av. J.-C.: Zama

Le siège de Syracuse est un siège effectué par les Romains durant la deuxième Guerre punique, de 213 à 212 av. J.-C.. La date du siège de Syracuse a longtemps fait débat, puisque Tite-Live incorpore les premiers événements autour du conflit contre Syracuse, dont la prise de Léontini, dans son récit de 214 av. J.-C. La prise de Léontini ainsi que le début du siège de Syracuse ont lieu en 213 av. J.-C.[1].

Après douze mois, Marcus Claudius Marcellus s'empare de la ville malgré les ingénieuses défenses conçues par Archimède. Dans le pillage qui suit la prise de la ville, un soldat romain tue Archimède sans le reconnaître.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Tite-Live, Histoire Romaine, (Livre XXIV, 33-34 ; 36)
  • Tite-Live, Histoire Romaine, (Livre XXV, 23-24 ; 26)
  • Tite-Live, Histoire Romaine, (Livre XXVI, 21)
  • Polybe, Histoire générale, (Livre VIII, 3-7 ; 37)
  • Plutarque, Vies parallèles, (Vie de Marcellus, 14-18)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. F. W. WALBANK, A Historical Commentary on Polybius, II, Oxford, 1970, p. 62