Siège de Port-Royal (1707)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Siège de Port-Royal (1707)
Carte de l'Acadie occidental
Carte de l'Acadie occidental
Informations générales
Date 6 juin 1707
Lieu Port-Royal (Acadie)
Issue Victoire française, acadienne, et micmac
Belligérants
Drapeau du Royaume de France Royaume de France Royaume de Grande-Bretagne Royaume de Grande-Bretagne
Commandants
Daniel d'Auger de Subercase
Bernard-Anselme de Saint-Castin
Pierre Morpain
Pierre Maisonnat
John March
Francis Wainwright
Charles Stuckley
Forces en présence
160 soldats troupes de la marine
60 soldats milice acadienne
100 guerriers Micmacs[1]
1 150 soldats
milice coloniale au premier siège
850 soldats
milice coloniale au deuxième siège[2]
Pertes
Inconnues Inconnues
Deuxième Guerre intercoloniale
Batailles
Québec et Terre-Neuve :

Terre-Neuve · Saint-Jean (1re) · Saint-Jean (2e) · Fort Albany · Québec


Acadie et Nouvelle-Angleterre :
Côte nord-est · Deerfield · Grand Pré · Port-Royal (1er) · Haverhill · Port-Royal (2e) · Bloody Creek


Caroline et Floride :
Flint River · St. Augustine · Apalache · Charles Town · Pensacola

Cette boîte : voir • disc. • mod.
Coordonnées 44° 43′ N 65° 37′ O / 44.7111, -65.61 ()44° 43′ Nord 65° 37′ Ouest / 44.7111, -65.61 ()  

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Écosse

(Voir situation sur carte : Nouvelle-Écosse)
 Différences entre dessin et blasonnement : Siège de Port-Royal (1707).

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
 Différences entre dessin et blasonnement : Siège de Port-Royal (1707).

Le siège de Port-Royal eut lieu à deux reprises en 1707, soit du 6 juin au 17 juin, et le 22 août durant la deuxième guerre intercoloniale.

Historique[modifier | modifier le code]

Le siège de Port-Royal est marqué par deux assauts séparés de la Nouvelle-Angleterre pour prendre l'Acadie en capturant sa capitale, Port-Royal (aujourd'hui Annapolis Royal). Les deux tentatives fut effectuées par les colons de Boston. Port-Royal est défendu par Daniel d'Auger de Subercase, gouverneur de l'Acadie[3].

Le premier siège commence le 6 juin 1707, et dure 11 jours. Le colonel anglais, John March, avait établi des positions proches du fort de Port-Royal, mais son ingénieur ne pouvant pas débarquer les canons nécessaire à l'assaut, force les colons anglais à se retirer. Le deuxième siège commence le 22 août, mais les colons anglais ne purent pas non plus établir leurs camps en raison des sorties organisées par le gouverneur acadien Daniel d'Auger de Subercase.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Griffiths, p. 215
  2. Griffiths, p. 216
  3. Grenier, p. 15

Article connexe[modifier | modifier le code]