Siège de Leyde (1574)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Siège de Leyde
Secours de Leyde, gravure de Franz Hogenberg
Secours de Leyde, gravure de Franz Hogenberg
Informations générales
Date mai - octobre 1574
Lieu Leyde
(Pays-Bas actuels)
Issue Victoire hollandaise
Changements territoriaux Leyde reste aux mains de l'Union
Belligérants
Prinsenvlag.svg Union d'Utrecht Flag of Cross of Burgundy.svg Monarchie espagnole
Commandants
Adrian van der Werf Francisco de Valdés
Guerre de Quatre-Vingts Ans
Batailles
Oosterweel · Valenciennes · Rheindalen · Heiligerlee · Jemmingen · Jodoigne · Brielle · 1er Flessingue · Malines · Goes · Mons · Haarlem · 2e Flessingue · Borsele · Zuiderzee · Alkmaar · Leyde · Reimerswaal · Mook · Lillo · Zierikzee · 1er Anvers · 1er Bréda · Gembloux · Rijmenam · 1er Deventer · Maastricht · 2e Bréda · Açores · 2e Anvers · 3e Anvers · Boksum · Zutphen · 1er Bergen op Zoom · Gravelines · 3e Bréda · 2e Deventer · 1er Groenlo · 2e Groenlo · Turnhout · Nieuport · Ostende · L'Écluse · 3e Groenlo · Saint-Vincent (1606) · Gibraltar · Saint-Vincent (1621) · 2e Bergen op Zoom · 4e Bréda · 4e Groenlo · Matanzas · Bois-le-Duc · Abrolhos · Slaak · Maastricht · 5e Bréda · Cabañas · Kallo · Les Downs · Saint-Vincent (1641) · Hulst · Cavite
Coordonnées 52° 09′ 00″ N 4° 29′ 00″ E / 52.15, 4.4833333333333 ()52° 09′ 00″ Nord 4° 29′ 00″ Est / 52.15, 4.4833333333333 ()  

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

(Voir situation sur carte : Pays-Bas)
 Différences entre dessin et blasonnement : Siège de Leyde (1574).

Le siège de Leyde qui eut lieu de mai à octobre 1574 a été mené par les troupes espagnoles commandées par Francisco de Valdés durant la Guerre de Quatre-Vingts Ans.

Après la prise de la cité par les rebelles en 1572, la ville était protégée par des fortifications modernes et ne pouvait être prise qu'à la suite un siège prolongé.

La prise de la cité de Leyde ouvrait une possibilité d'en terminer avec la rébellion, car son contrôle aurait séparé les rebelles des provinces de Hollande (Septentrionale et Méridionale) de la Zélande. Elle rendrait difficiles les échanges entre les ports de Zélande et le reste des provinces. Le maître de camp Francisco de Valdés fut aidé par des catholiques hollandais loyaux à la couronne grâce à des cartes et des conseils.

Tableau de Otto van Veen.

Après avoir réduit la mutinerie des tercios espagnols en avril 1574, Valdés assiégea la ville en mai, enlevant les forts d'Alfen et Masencluse qui protégeaient son accès. Les rebelles avaient rompu des digues auparavant, ce qui fait que la cité était protégée par un kilomètre de terres inondées. Le 11 septembre, une flotte de rebelles entra depuis la mer par les terres inondées dans le but de rompre les digues successives pour accéder au canal principal et entrer ainsi dans Leyde avec des provisions, chose qu'ils réussirent à faire le 3 octobre, forçant Valdés à se retirer. La ville continue à célébrer ce jour actuellement.

Les citoyens qui avaient résisté au siège en inondant leurs champs, ont été interrogés par Guillaume d'Orange qui désirait leur offrir une compensation. Ils sollicitèrent la création de l'Université de Leyde, qui fut fondée l'année suivante et qui fonctionne toujours. Elle est l'université la plus ancienne du pays.

Voir aussi[modifier | modifier le code]