Siège de Bursa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Siège de Bursa
Une des portes militaires de la ville
Une des portes militaires de la ville
Informations générales
Date 1326
Lieu Bursa
Issue Victoire ottomane
Belligérants
Empire byzantin Empire ottoman
Commandants
Inconnu Osman Ier
Orhan
Guerres turco-byzantines
Batailles
BapheusCampagne catalane - BursaPélékanonNicéeNicomédie1re Gallipoli2e GallipoliPhiladelphie1re Constantinople2e ConstantinopleThessalonique3e Constantinople

Le siège de Bursa se déroule en 1326, lorsque les Turcs ottomans déploient un plan audacieux pour s'emparer de la ville.

Siège[modifier | modifier le code]

Cette cité n'est pas par le passé déjà tombée aux mains des Turcs; en effet à ce stade de la guerre, le manque de compétence de siège ne leur a pas encore permis de s'attaquer aux villes. Ce siège est ainsi le premier des Ottomans. Aussi les historiens suggèrent que la ville ne soit tombée qu'après dix années de combats, alors que d'autres sources en suggèrent neuf voire huit. Par conséquent, Bursa représente la première ville conquise par l'Empire ottoman. Cette prise est favorisée par la conquête en 1308 de l'île d'Imrali en mer de Marmara qui permet aux Ottomans, via la construction d'une base navale, de couper les liens entre la ville et le reste de l'Empire.

Importance[modifier | modifier le code]

Paul K. Davis (id) écrit que « le siège de Bursa a établi Osman Ier et ses successeurs, comme le pouvoir majeur en Asie mineure, débutant l'Empire ottoman »[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Paul K. Davis, 100 Decisive Battles from Ancient Times to the Present: The World’s Major Battles and How They Shaped History (Oxford: Oxford University Press, 1999), p. 151.