Siège de Bréda (1581)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir siège de Breda.
Siège de Bréda (1581)
Informations générales
Date 27 juillet 1581
Lieu Bréda
(Pays-Bas actuels)
Issue Victoire espagnole
Changements territoriaux Bréda
Belligérants
Prinsenvlag.svg Union d'Utrecht Flag of Cross of Burgundy.svg Monarchie espagnole
Commandants
Roelof van Statenbroeck
Floris van Brederode
Goodevaert Montens
Claude de Berlaymont
Maarten Schenk
Forces en présence
53 soldats
bourgeois de la ville
inconnues
Pertes
au moins 584 morts
Guerre de Quatre-Vingts Ans
Batailles
Oosterweel · Valenciennes · Rheindalen · Heiligerlee · Jemmingen · Jodoigne · Brielle · 1er Flessingue · Malines · Goes · Mons · Haarlem · 2e Flessingue · Borsele · Zuiderzee · Alkmaar · Leyde · Reimerswaal · Mook · Lillo · Zierikzee · 1er Anvers · 1er Bréda · Gembloux · Rijmenam · 1er Deventer · Maastricht · 2e Bréda · Açores · 2e Anvers · 3e Anvers · Boksum · Zutphen · 1er Bergen op Zoom · Gravelines · 3e Bréda · 2e Deventer · 1er Groenlo · 2e Groenlo · Turnhout · Nieuport · Ostende · L'Écluse · 3e Groenlo · Saint-Vincent (1606) · Gibraltar · Saint-Vincent (1621) · 2e Bergen op Zoom · 4e Bréda · 4e Groenlo · Matanzas · Bois-le-Duc · Abrolhos · Slaak · Maastricht · 5e Bréda · Cabañas · Kallo · Les Downs · Saint-Vincent (1641) · Hulst · Cavite
Coordonnées 51° 34′ N 4° 48′ E / 51.56666667, 4.8 ()51° 34′ Nord 4° 48′ Est / 51.56666667, 4.8 ()  

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

(Voir situation sur carte : Pays-Bas)
 Différences entre dessin et blasonnement : Siège de Bréda (1581).

La prise de Bréda en 1581 s'est déroulée les 26 et 27 juillet 1581 durant la guerre de Quatre-Vingts Ans, lorsque le gouverneur des Pays-Bas était Alexandre Farnèse, duc de Parme. En réalité, il ne s'agit pas d'un siège, mais d'un combat à l'intérieur des murs de la cité. La bataille a été gagnée par le général du parti espagnol, Claude de Berlaymont (? - 1587), seigneur d'Hautepenne, un château qui se trouve près de Flémalle, actuellement en Belgique.

Le titre nobiliaire de Berlaymont a donné som nom à cet épisode qui est aussi connu comme La furie de Haultepenne.

Situation[modifier | modifier le code]

Bréda dans l'été 1579 avait déjà adhéré à l'Union d'Utrecht, au contraire de la cité voisine de Bois-le-Duc, ville qui était restée catholique après les heurts entre protestants et catholiques, et qui était retournée sous l'autorité espagnole.

À cause de ce voisinage, Bréda pouvait être assiégée plus facilement; elle était importante à prendre parce que comme toutes les autres cités du Brabant, (Anvers, Bruxelles et Louvain), elle restait fidèle à la révolte; en outre, Bréda bloquait la route du nord.

L'attaque[modifier | modifier le code]

Au château de Bréda, il y avait un prisonnier partisan du roi d'Espagne, Charles de Gavre (Karel van Gaveren), seigneur de Fresin.

Alors que Breda était assiégé par les espagnols, il a corrompu un soldat wallon, surnommé le Balafré.

Durant la nuit, les troupes espagnoles entrèrent en silence par une porte laissée ouverte par le Balafré et située dans les murs du château. Ce dernier fut conquis, alors que la population était déjà en train de sonner l'alarme. La population occupa alors les murs de la cité et dressa des barricades.

Après une féroce bataille de rue, les troupes espagnoles ont réussi à progresser puis à prendre la "Gasthuiseindse Poort", ce qui a permis de faire entrer de nouvelles troupes. Enfin, la population a arrêté le combat à la condition qu'il n'y ait pas de mise à sac, ce qui malgré tout se produisit. Tous les prisonniers devaient payer une rançon et beaucoup ont été massacrés. Les meurtres et le saccage ont duré longtemps et à la fin, on dénombra 584 morts.

Conséquences[modifier | modifier le code]

Avec la chute de Bréda, le Brabant septentrional est passé sous le contrôle espagnol et il est devenu plus facile pour le duc de Parme, peu d'années plus tard, d'assiéger et de conquérir Anvers.

En 1590, Bréda a changé encore une fois de mains, avec la spectaculaire attaque de Maurice de Nassau et la prise de Bréda qui s'en est suivie.

L'épisode de 1581 a inspiré "La Furie de Haultepenne", une gravure de Franz Hogenberg.

Voir aussi[modifier | modifier le code]


Sources[modifier | modifier le code]