Siège d'Olomouc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Siège d'Olomouc
Olomouc map 1757.jpg
Informations générales
Date 27 mai-1er juillet 1758[1]
Lieu Olomouc, Moravie
Issue Victoire autrichienne
Belligérants
Flag of the Kingdom of Prussia (1701-1750).svg Royaume de Prusse Drapeau du Saint-Empire Saint-Empire
Commandants
Flag of the Kingdom of Prussia (1750-1801).svg Frédéric le Grand Banner of the Holy Roman Emperor (after 1400).svg Ernst Dietrich von Marschall
Forces en présence
8 500 hommes
Guerre de Sept Ans
Batailles
Europe

Minorque (navale) (1756) · Pirna (1756) · Lobositz (1756) · Reichenberg (1757) · Prague (1757) · Kolin (1757) · Hastenbeck (1757) · Gross-Jägersdorf (1757) · Moys (1757) · Rochefort (1757) · Rossbach (1757) · Breslau (1757) · Leuthen (1757) · Carthagène (navale) (1758) · Olomouc (1758) · Saint-Malo (1758) · Rheinberg (1758) · Krefeld (1758) · Domstadl (1758) · Cherbourg (1758) · Zorndorf (1758) · Saint-Cast (1758) · Tornow (1758) · Lutzelberg (1758) · Hochkirch (1758) · Bergen (1759) · Kay (1759) · Minden (1759) · Kunersdorf (1759) · Neuwarp (navale) (1759) · Hoyerswerda (1759) · Baie de Quiberon (navale) (1759) · Maxen (1759) · Meissen (1759) · Landshut (1760) · Emsdorf (1760) · Warburg (1760) · Dresde (1760) · Glatz (1760) · Legnica (1760) · Rhadern (1760) · Berlin (1760) · Kloster Kampen (1760) · Torgau (1760) · Belle-Île (1761) · Langensalza (1761) · Cassel (1761) · Grünberg (1761) · Villinghausen (1761) · Ölper (1761) · Kolberg (1761) · Wilhelmsthal (1762) · Burkersdorf (1762) · Lutzelberg (1762) · Almeida (1762) · Valencia de Alcántara (1762) · Nauheim (1762) · Vila Velha de Ródão (1762) · Cassel (1762) · Freiberg (1762)


Amérique du Nord
Guerre de la Conquête (1754-1763)

Jumonville Glen (1754) · Fort Necessity (1754) · Fort Beauséjour (1755) · 8 juin 1755 · Monongahela (1755) · Petitcoudiac (1755) · Lac George (1755) · Fort Bull (1756) · Fort Oswego (1756) · Kittanning (1756) · Fort William Henry (1757) · Louisbourg (1758) · Le Cran (1758) · Fort Carillon (1758) · Fort Frontenac (1758) · Fort Duquesne (1758) · Fort Ligonier (1758) · Québec (1759) · Fort Niagara (1759) · Beauport (1759) · Plaines d'Abraham (1759) · Sainte-Foy (1760) · Ristigouche (navale) (1760) · Mille-Îles (1760) · Signal Hill (1762)


Antilles

Cap-Français (1757) · Martinique (1759) · Guadeloupe (1759) · Dominique (1761) · Martinique (1762) · Cuba (1762)


Asie
Troisième guerre carnatique (1757-1763)

Chandernagor (1757) · Plassey (1757) · Gondelour (1758) · Negapatam (navale) (1758) · Condore (1758) · Madras (1758) · Pondichéry (navale) (1759) · Masulipatam (1759) · Chinsurah (1758) · Wandiwash (1760) · Pondichéry (1760) · Manille (1762)


Afrique de l'Ouest

Saint-Louis (1758) · Gorée (1758) · Gambie

Coordonnées 49° 35′ 43″ N 17° 15′ 07″ E / 49.5953879, 17.251872149° 35′ 43″ Nord 17° 15′ 07″ Est / 49.5953879, 17.2518721  

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

(Voir situation sur carte : République tchèque)
 Différences entre dessin et blasonnement : Siège d'Olomouc.

Le siège d'Olomouc a lieu en 1758 lorsqu'une armée prussienne conduite par Frédéric le Grand assiège la ville autrichienne d'Olomouc pendant l'invasion prussienne de la Moravie dans le cadre de la guerre de Sept Ans. Le siège échoue, les assiégeants rencontrant une opposition plus importante que celle à laquelle ils s'attendaient. Manquant de vivres et apprenant l'arrivée d'une armée autrichienne, envoyée en secours de la place après la bataille de Domstadtl, Frédéric le Grand abandonne le siège et est contraint de se retirer de la Moravie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Albert Beauvais, Études françaises de littérature militaire, Duncker et Humblot,‎ 1855 (présentation en ligne)

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]