Siège d'Alkmaar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Siège d'Alkmaar
Siège d'Alkmaar par Franz Hogenberg.
Siège d'Alkmaar par Franz Hogenberg.
Informations générales
Date 8 octobre 1573
Lieu Alkmaar
(Pays-Bas actuels)
Issue Victoire hollandaise
Belligérants
Prinsenvlag.svg Provinces-Unies Flag of Cross of Burgundy.svg Monarchie espagnole
Commandants
Jacob Cabeliau Fadrique Álvarez de Toledo
Forces en présence
800 Gueux 6 500 à 15 000 hommes
Pertes
24 gueux, des civils plus de 500
Guerre de Quatre-Vingts Ans
Batailles
Oosterweel · Valenciennes · Rheindalen · Heiligerlee · Jemmingen · Jodoigne · Brielle · 1er Flessingue · Malines · Goes · Mons · Haarlem · 2e Flessingue · Borsele · Zuiderzee · Alkmaar · Leyde · Reimerswaal · Mook · Lillo · Zierikzee · 1er Anvers · 1er Bréda · Gembloux · Rijmenam · 1er Deventer · Maastricht · 2e Bréda · Açores · 2e Anvers · 3e Anvers · Boksum · Zutphen · 1er Bergen op Zoom · Gravelines · 3e Bréda · 2e Deventer · 1er Groenlo · 2e Groenlo · Turnhout · Nieuport · Ostende · L'Écluse · 3e Groenlo · Saint-Vincent (1606) · Gibraltar · Saint-Vincent (1621) · 2e Bergen op Zoom · 4e Bréda · 4e Groenlo · Matanzas · Bois-le-Duc · Abrolhos · Slaak · Maastricht · 5e Bréda · Cabañas · Kallo · Les Downs · Saint-Vincent (1641) · Hulst · Cavite
Détail d'un tableau montrant des fortifications inachevées

Le Siège d'Alkmaar est une bataille de la Guerre de Quatre-Vingts Ans ayant opposé l'armée des rebelles des Provinces-Unies à l'armée espagnole entre la fin du mois d'août et le 8 octobre 1573 autour de la ville d'Alkmaar, dans le sud des Pays-Bas actuels (région de Frise-occidentale), qui s'acheva par une victoire hollandaise, avec le retrait des troupes de Don Fadrique Álvarez, duc de Toledo.

Contexte historique[modifier | modifier le code]

Après s'être assuré du sud des Pays-Bas en 1572, Fadrique Álvarez de Toledo a poursuivi en 1573 la reprise en mains des cités rebelles des provinces du Pays-Bas et de Zélande, récupérant les villes de Malines et d'Haarlem où après leur reddition, une grande partie des défenseurs avait été exécutée. La politique de terreur engagée par le duc d'Albe a poussé la cité d'Alkmaar à résister désespérément.

Les troupes espagnoles, fortes de 6 500 à 15 000 hommes, sous le commandement du duc de Toledo ont assiégé Alkmaar pendant près de deux mois entre la fin de l'été et le début du mois d'octobre 1573, puis ont dû se retirer. Alkmaar a été la première ville contrôlée par les rebelles hollandais durant la Guerre de Quatre-Vingts Ans après avoir résisté aux troupes de la couronne espagnole. La cité aujourd'hui encore célèbre chaque année le 8 octobre. Un dicton hollandais en relation avec ce siège dit que « la victoire commence à Alkmaar ».

Les habitants ont choisi de noyer les champs voisins en coupant les digues qui protégeaient la cité. Les fortifications récemment construites en s'inspirant du « tracé à l'italienne », complétées par un fossé rempli d'eau, ont permis une défense efficace qui a fait échouer tous les assauts lancés contre ses murs. Finalement, devant l'arrivée précoce de l'hiver et l'échec de la tentative d'attaque de la cité par deux côtés en franchissant le fossé par des pontons mobiles d'assaut, Don Fadrique a décidé de lever le siège et de se retirer.

La décision d'engager le siège d'Alkmaar à une période avancée de l'année et l'échec qui s'en est suivi, a été une des plus grandes erreurs du duc d'Albe, alors que la victoire rebelle a renforcé la volonté de résistance de ceux-ci. D'autre part le temps perdu lors du siège de cette cité, en elle-même peu importante, a empêché l'avance des troupes du roi à l'intérieur des provinces de la Hollande et de la Zélande, cœur de la rébellion.

Voir aussi[modifier | modifier le code]