Showscan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Showscan a été mis au point par Douglas Trumbull, un très grand spécialiste des effets spéciaux (2001, l'odyssée de l'espace, Rencontres du troisième type, Blade Runner, Brainstorm), qui a aussi développé le slit-scan pour le cinéma.

Le Showscan reprend les dispositions du 70 mm classique mais porte la cadence de défilement du film à 60 images par seconde cela a pour effet d’améliorer très sensiblement la netteté et la luminosité de l’image et d'accroître le sentiment de réalité et de profondeur.

Utilisé actuellement dans les parcs d'attractions comme Universal Studios, il avait équipé quelques salles en France, dont l'UGC Ermitage à Paris (aujourd'hui fermé), le Cinéma Haute Résolution du Futuroscope dans la Vienne, ou encore le Xanadu à Walygator Parc en Moselle, ainsi que Kinepolis à Bruxelles.

Showscan Film Corporation, qui produisait et commercialisait l'équipement, a fait faillite en 2002. Le procédé a été racheté par une nouvelle société, Showscan Entertainment.

Lien externe[modifier | modifier le code]