Shooting Dogs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Shooting Dogs ou Larmes d'avril au Québec est un film britannique et allemand réalisé par Michael Caton-Jones et sorti en 2005. Avec John Hurt, Hugh Dancy et Claire-Hope Ashitey.

Le film est basé sur les expériences de David Belton, qui travaillait pour BBC news au Rwanda pendant le génocide rwandais . Belton est co-scénariste du film et l'un de ses producteurs.

L'action du film se déroule à l'École Technique Officielle ( ETO ) à Kigali, au Rwanda, en 1994, pendant le génocide rwandais . Hurt joue le rôle d'un prêtre catholique ( vaguement basé sur Vjekoslav Ćurić ) et Dancy, un professeur d'anglais. Ils sont tous deux européens, et sont pris dans les événements du génocide.

Contrairement à Hôtel Rwanda , filmé en Afrique du Sud avec des acteurs sud-africains, le film fut tourné sur les lieux d'origines des scènes qu'il dépeint. A noter également que de nombreux survivants du massacre ont été employés dans l'équipe de production et comme acteurs pour les rôles mineurs.

Le titre du film fait référence aux actions des soldats de l'ONU qui firent feu sur les chiens errants qui dépeçaient les cadavres . Alors que les soldats de l'ONU ne furent pas autorisés à tirer sur les extrémistes Hutus qui avaient causé les morts, le tir sur les chiens est symbolique de la folie de la situation que le film tente de saisir.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1994, Joe Connor, jeune instituteur anglais, enseigne à l'École Technique Officielle de Kigali, tenue par Christopher, prêtre catholique anglais lui aussi. Dans la nuit du 6 au 7 avril, alors que le président Juvénal Habyarimana vient de mourir dans un attentat, 2000 Tutsis, sentant le génocide au Rwanda approcher, viennent se réfugier dans l'école. Les jours suivants, Joe et Christopher assisteront impuissants à l'évacuation des Occidentaux par les soldats français, puis au départ des casques bleus dont des soldats belges, laissant la voie libre aux tueurs Hutus.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Shooting Dogs
  • Titre québécois : Larmes d'avril
  • Réalisation : Michael Caton-Jones

Distribution[modifier | modifier le code]

Reconstitution[modifier | modifier le code]

Le film a été tourné sur les lieux mêmes des événements, en collaboration avec les survivants du massacre dont l'école fut le théâtre.

Ecarts à la réalité[modifier | modifier le code]

Le film annonce la mort de deux casques bleus belges. Ils étaient en réalité dix. La version anglaise parle de 10 soldats.

Liens externes[modifier | modifier le code]