Shontayne Hape

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Shontayne Hape

Description de l'image  Shontayne Hape.jpg.
Fiche d'identité
Nom complet Shontayne Edward Hape
Naissance 30 janvier 1981 (1981-01-30) (33 ans)
à Auckland (Nouvelle-Zélande)
Taille 1,91 m (6 3)
Surnom(s) Shape
Position centre
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
1999-2002
2003-2008
2008-2011
2011-2012
2012-2013
NZ Warriors
Bradford Bulls
Bath Rugby
London Irish
Montpellier HR
28 (28)
136 (340)
62 (30)[1]
12 (10)[1]
0 (0)[1]
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2004-2007
2010-
Nouvelle-Zélande XIII
Drapeau : Angleterre Angleterre
14 (56)
11 (0)[2]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 13 juillet 2012.

Shontayne Edward Hape, né le 30 janvier 1981 à Auckland (Nouvelle-Zélande), est un joueur de rugby à XIII international néo-zélandais et de rugby à XV international anglais évoluant au poste de centre au sein de l'effectif du Montpellier Hérault rugby pour la saison 2012-13.

Biographie[modifier | modifier le code]

Shontayne Hape est marié à Liana, une danseuse qui a évolué avec Shaggy, Pink et Natalie Imbruglia. Le couple a trois enfants[3].

Il emploie ses temps libres comme disc jockey, influencé par des artistes de rap comme Jay-Z et Kanye West. Il évolue sous le nom de scène de DJ Shape. Hape s'est produit à Bath en 2009 pour aider les personnes touchées par le tsunami de 2009 qui a frappé les Samoa[3].

Rugby à XIII[modifier | modifier le code]

Il débute en 1999 sa carrière avec les New Zealand Warriors dans la National Rugby League[2]. À 19 ans, la même année Shontayne Hape joue avec les Junior Kiwis et les Maori de Nouvelle-Zélande[4]. En 2000, il est désigné Rookie of the Year de l'équipe[4].

Robbie Paul approche Hape pour qu'il s'engage avec les Bradford Bulls pour jouer en European Super League, il rejoint le club en 2003. Aidé à s'installer dans la vie anglaise par Paul et sa femme, Hape ne manque qu'un seul des 35 matchs de la saison 2003, inscrivant 15 essais. Une blessure au genou contractée lors d'un test match international disputé dans le cadre du Tri-nations 2004 le prive de la majeure partie de la saison 2005 jusqu'à la vingt-deuxième rencontre de championnat.

Il gagne de nombreux titres avec Bradford (Super League 2003 et 2005, World Club Challenge 2004 et 2006, Coupe d'Angleterre 2003) et jouit d'une telle popularité qu'il est désigné en août 2007 dans la formation du siècle du club[5].

En 2004, Shontayne Hape est retenu avec l'équipe de Nouvelle-Zélande de rugby à XIII dans le Tri-nations, remplaçant son coéquipier à l'aile Lesley Vainikolo blessé à un genou. Hape dispute deux matchs du Tri-nations, et une rencontre contre la France.

Shontayne Hape est de nouveau retenu pour le Tri-nations en 2005. En 2006, Hape dispute la rencontre disputée contre la Grande-Bretagne à St Helens.

Rugby à XV[modifier | modifier le code]

Après une carrière réussie en rugby à XIII, il décide de changer de code pour jouer au rugby à XV. En 2008, il s'engage pour un contrat de trois ans avec le club de Bath. Il joue en Coupe d'Europe et en championnat d'Angleterre de rugby à XV.

Il connaît sa première cape internationale le 12 juin 2010 avec l'équipe d'Angleterre de rugby à XV contre l'équipe d'Australie à Perth. Il bénéficie de la résidence sur le sol anglais[2] depuis six années. Il est retenu pour disputer comme titulaire les test-matchs de novembre puis le tournoi des six nations 2011 associé au centre à Mike Tindall.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Shontayne Hape » (voir la liste des auteurs)

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Hape Shontayne », sur www.itsrugby.fr (consulté le 13 juillet 2012)
  2. a, b et c (en) « Shontayne Hape (statistics) », sur www.scrum.com (consulté le 13 juillet 2012)
  3. a et b (en) Aimee Lewis, « Robbie Paul backs Shontayne Hape to be hit with England », sur news.bbc.co.uk, BBC,‎ 14 janvier 2010 (consulté le 30 juillet 2011)
  4. a et b (en) « Shontayne Hape (XIII New Zealand players profile) », sur nzleague.co.nz (consulté le 30 juillet 2011)
  5. (en) « Team of the century », sur www.bradfordbulls.co.uk (consulté le 31 juillet 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]