Shoah (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Shoah

Réalisation Claude Lanzmann
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre documentaire
Sortie 1985
Durée 613 minutes (France)
503 minutes (États-Unis)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Shoah (1985) est un film documentaire français sur l'extermination des Juifs par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale. Réalisé par Claude Lanzmann, le film est sorti en 1985. Tourné dans les années 1976-1981, le film est composé d'entrevues de témoins de la Shoah (dont certaines obtenues par ruse[1]) et de prises de vues faites sur les lieux du génocide[2].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Principales personnes interviewées[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Pour les établissements scolaires, un DVD regroupant six séquences de trente minutes sélectionnées par Claude Lanzmann a été diffusé en France. Le texte intégral du film est par ailleurs paru en livre avec une préface de Simone de Beauvoir.

Films de Lanzmann en lien avec Shoah[modifier | modifier le code]

Le film Shoah se base sur trois cent cinquante heures de prises de vues, réalisées entre 1974 et 1981[2]. Le montage final fait environ 9h30 heures. La quasi-totalité des rushes exploitables (approximativement 220 heures) sont disponibles à l'USHMM. En 2011, les archivistes de l'USHMM ont monté un film pour témoigner de la richesse de ces archives en compilant trois témoignages non montés par Lanzmann[5] :

  • Shoah: The Unseen Interviews, 2011 (55 minutes). Extraits d'entretiens avec Abraham Bomba, Ruth Elias et Peter Bergson.

Par ailleurs, Claude Lanzmann a proposé quatre autres films basés sur les interviews faites à l'époque, et qui n'avaient pu trouver (partiellement ou intégralement) leur place dans le film sorti en 1985. Il s'agit de :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Texte du film[modifier | modifier le code]

  • Claude Lanzmann, Shoah, éd. Fayard, Paris, 1985, 254 pages. (en livre de poche : Shoah, Gallimard, coll. « Folio »,‎ 1997 (ISBN 9782070403783)). Texte intégral du film, paroles et sous-titres.

Textes de Claude Lanzmann au sujet du film[modifier | modifier le code]

  • Le Lièvre de Patagonie, éd. Gallimard, 2009, p. 427 à 545 : récits de tournage, (ISBN 978-2-07-012051-2)
  • La Tombe du divin plongeur, éd. Gallimard, 2012, p. 307 à 412 : essais au sujet du film, (ISBN 978-2070134410)

Livres et articles sur le film Shoah[modifier | modifier le code]

  • Jan Karski, « Shoah », Esprit,‎ février 1986, p. 112-114 (lire en ligne)
    traduction en français de l'article paru en polonais dans Kultura N°11/458, novembre 1985
  • Michel Deguy, Au sujet de Shoah, le film de Claude Lanzmann, Paris, Belin, Paris, 1990, 316 p.
  • Éric Marty, « L'Usage des noms : Shoah de Claude Lanzmann », dans Le Débat, no 162, novembre-décembre 2010.
  • Shoshana Felman, (en) In an Era of Testimony : Claude Lanzmann's Shoah, Yale French Studies, No. 79, Literature and the Ethical Question, éd. Yale University Press, 1991, p. 39–81 (Texte en ligne) - Trad. (fr) A l'Age du Témoignage: Shoah de Claude Lanzmann, in Michel Deguy, Au sujet de Shoah, le film de Claude Lanzmann, éd. Belin, Paris, 1990.
  • Gérard Wajcam, L'Objet du siècle, éd. Verdier, 1999, 256 pages, (ISBN 2-86432-299-4) (Présentation en ligne)
  • Shlomo Sand, Le XXe siècle à l'écran, p. 329–334, éd. Seuil, 2004.
  • Carles Torner (préf. Claude Lanzmann), Shoah, une pédagogie de la mémoire, éd. L’Atelier, 2001.
  • Aline Alterman, Visages de Shoah, éd. Cerf, 2006

Livres publiés par des témoins du film[modifier | modifier le code]

Représentation de la Shoah au cinéma[modifier | modifier le code]

  • Collectif (Jean Louis Comolli, Hubert Damisch, Arnaud Desplechin, Bill Krohn, Sylvie Lindeperg, Jacques Mandelbaum, Marie José Mondzain, Ariel Schweitzer, Annette Wieviorka, Claude Lanzmann...), coordonné par Jean-Michel Frodon, Le cinéma et la Shoah, un art à l'épreuve de la tragédie du XXe siècle, éditions Cahiers du cinéma, novembre 2007.
  • Conseil de l'Europe, La Shoah à l'écran. Crimes contre l'humanité et représentation, La Documentation française, 2004 (Document disponible en PDF)
  • Claudine Drame, Des films pour le dire : Reflets de la Shoah au cinéma. 1945-1985, Métropolis, 2007
  • Shlomo Sand, Le XXe siècle à l'écran, chapitre 6 "L'industrie du cinéma face à l'industrie de l'extermination : du méchant juif Süss à Schindler, le bon Allemand", p. 284–344, éd. Seuil, 2004.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « J’ai piégé beaucoup de monde, à commencer par la bureaucratie communiste polonaise pour obtenir la possibilité de tourner librement en Pologne. J’ai piégé des nazis, j’ai eu un faux nom, des faux papiers, et je n’ai reculé devant rien pour percer la muraille d’ignorance et de silence qui enfermait alors la Shoah » Claude Lanzmann, Le Monde du 30 janvier 2010 [1].
  2. a et b Michel Doussot, « L'émission », sur www.sceren.fr/tice/teledoc, Télescope, n°183,‎ 31 janvier 1998 (consulté le 2 mai 2010)
  3. http://www.jpbox-office.com/fichfilm.php?id=11287
  4. Shoah (préface de Simone de Beauvoir), éd. Fayard, Paris, 1985, 254 pages. (en livre de poche : Shoah, Gallimard, coll. « Folio »,‎ 1997 (ISBN 9782070403783)). Texte intégral du film, paroles et sous-titres.
  5. [2]
  6. a et b Cahiers du cinéma, « Deux clés pour comprendre l’œuvre de Lanzmann », sur cahiersducinema.com, Cahiers du cinéma (consulté le 2 mai 2010)
  7. Rédaction d'arrêt sur images, « Ce soir sur Arte : "Le Rapport Karski", de Claude Lanzmann », sur arretsurimages.net, Arrêt sur images (consulté le 2 mai 2010)
  8. Boris Thiolay, « Tout ce qu'avait dit Karski à Lanzmann », sur lexpress.fr, L'Express,‎ 12 mars 2010 (magazine n°3062 et site internet) (consulté le 3 mai 2010)
  9. [3]/