Shizuka Murayama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Shizuka Murayama (村山密 Murayama Shizuka) est un peintre franco-japonais de Yō-ga, né à Itako dans la préfecture d'Ibaraki au Japon, le 26 octobre 1918, et mort à Paris le 22 octobre 2013[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Ohara (aujourd'hui Itako), préfecture d'Ibaraki, Murayama commença à étudier l'aquarelle avec Susumu Kobori. Après s'être installé à Tokyo, il s'inscrit à l'Académie des Arts de Kawabata (川端画学校). Dans la seconde moitié des années 1950, il s'installa en France[2] et devint citoyen français en 1981[3].

Principales expositions[4][modifier | modifier le code]

  • Hommage à Murayama au Salon d'automne (rétrospective, 1986),
  • Musée d'art moderne d'Ibaraki Ken (rétrospective, 1990),
  • Chapelle de la Sorbonne à Paris (1992),
  • Musée Tobu à Tokyo (1993-94),
  • Château de Val en Corrèze (1994),
  • Académie de Neuilly (1995),
  • Musée Huis Ten Bosch à Saseho Nagasaki (Japon) (2008).

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Prix Charles de Gaulle (1962).
  • Médaille d'honneur du travail (vermeil) et citoyen d'honneur de Paris (1991)
  • Citoyen d'honneur d'Itako, Préfecture d'Ibarako, Japon (1991)
  • Grande Médaille d'Or de l'Académie des Beaux-Arts (1995)
  • Prix ​​spécial du mérite pour les personnes de la préfecture d'Ibaraki (1996)
  • Chevalier de la Légion d'Honneur (1997)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]