Shizo Kanakuri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shizo Kanakuri

Shizo Kanakuri (né le - mort le ) était un athlète japonais spécialiste du marathon[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1912, il participe à ses premiers Jeux olympiques, à Stockholm ; il court le marathon. La course s'effectue sous une chaleur torride, 40°, ce qui entraîne l'abandon de trente-deux coureurs ; Kanakuri est lui aussi victime de cette chaleur. Aux alentours du 30e kilomètre, sur le point d'abandonner, il remarque une maison dont l'un des habitants boit un jus. Kanakuri lui demande à boire, et voyant sa fatigue, la générosité des habitants de la maison les pousse à lui prêter un lit. Kanakuri, qui a dormi jusqu'au lendemain, est très honteux de sa performance et retourne discrètement dans l' Empire du Japon alors que les officiels de la course se demandent encore où il est. Ce n'est que 50 ans plus tard qu'un journal suédois rencontrera Kanakuri et révèlera la vérité[1].

En 1967, il revint à Stockholm à 76 ans et fut conduit au stade olympique où il termina son marathon débuté en 1912. Il détient depuis le record du monde du plus lent marathon avec un temps de 54 ans, 8 mois, 6 jours, 8 heures, 32 minutes, 20 secondes et 3 dixièmes[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « 1912, le disparu des Jeux olympiques de Stockholm », sur Le Point,‎ (consulté le 24 mai 2015)
  2. « Le marathonien qui mit 54 ans à finir sa course », sur Eurosport,‎ (consulté le 24 mai 2015)

Lien externe[modifier | modifier le code]