Shishmaref

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shishmaref
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Alaska Alaska
Borough Région de recensement de Nome
Code FIPS 02-69770
Démographie
Population 563 hab. (2010)
Densité 30 hab./km2
Géographie
Coordonnées 66° 15′ 20″ N 166° 04′ 20″ O / 66.255556, -166.072222 ()66° 15′ 20″ Nord 166° 04′ 20″ Ouest / 66.255556, -166.072222 ()  
Altitude 5 m
Superficie 1 880 ha = 18,8 km2
· dont terre 7,2 km2 (38,3 %)
· dont eau 11,6 km2 (61,7 %)
Fuseau horaire AKST (UTC-9)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Alaska

Voir la carte administrative d'Alaska
City locator 14.svg
Shishmaref

Géolocalisation sur la carte : Alaska

Voir la carte topographique d'Alaska
City locator 14.svg
Shishmaref

Shishmaref, en inupiak Qiġiqtaq, est une localité d'Alaska, aux États-Unis, située dans la région de recensement de Nome. Sa population était de 563 habitants en 2010.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle est située sur l'île Sarichef, dans la mer des Tchouktches, au nord du détroit de Béring, à huit kilomètres du continent, à 203 kilomètres au nord de Nome et à 161 kilomètres au sud-ouest de Kotzebue. Elle est entourée par le Bering Land Bridge National Reserve qui fait partie du Beringian National Heritage Park inauguré par les présidents Mikhaïl Gorbatchev et George H. W. Bush en 1990.

Les températures moyennes vont de −24 °C à −17 °C en janvier et de °C à 12 °C en juillet.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1816, Otto von Kotzebue nomme cet endroit Shishmarev en l'honneur d'un membre de son équipe. Des recherches archéologiques conduites aux alentours de 1821 mettent en évidence des vestiges d'habitations inuit datant de plusieurs siècles. Shishmaref constitue alors un excellent port et en 1900, il devient un centre d'approvisionnement pour les activités minières liées à l'or, plus au sud. Une poste est ouverte en 1901.

En octobre 1997, un important orage inonde quatorze habitations, obligeant les habitants à se reloger. L'érosion de l'île se poursuit, provoquée par la montée des eaux liée au changement climatique, rendant dangereuses les habitations proches du littoral. En juillet 2002, les habitants votent le déplacement de la communauté[1].

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie locale est une économie de subsistance, basée sur les ressources de la mer ainsi que sur la chasse et la cueillette. Des troupeaux de rennes permettent une activité artisanale de tannerie des peaux, ainsi que l'exploitation de la viande.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Matthieu Auzanneau, Christophe Kilian , For 2°Celsius more

Annexes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]