Shintarō Kago

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Shintaro Kago (駕籠 真太郎, Kago Shintarō?), né à Tokyo au Japon en 1969, est un artiste japonais de manga guro Il a fait ses débuts en 1988 dans la revue Comic Box.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le 4 avril 2006 a été ouverte une exposition de ses œuvres, appelé Unsanitary Exposition Condition, c'est-à-dire exposition de l'état malsain (不卫生 博 覧 会, Fueisei Hakurankai?). De façon analogue il a présenté, au cours du même mois, la première édition de son exposition personnelle de films appelée Shit Film Festival, c'est-à-dire Festival de films de merde (うんこ 映画 祭, Unko Eigasai?). Du 3 au15 septembre 2007, la Galerie vanille à Tokyo a présenté une autre exposition de ses œuvres, appelée Unsanitary Festival in the Cool of the Night, c'est-à-dire Festival malsain par une nuit froide (納涼 不衛生 まつり, Nōryō fueisei matsuri?). Kago Shintaro a été invité pour une nouvelle exposition en dehors du Japon: Unsanitary Hong Kong Exhibition (Exposition malsaine de Hong Kong) pour la CIA (Culture Industries Association) du 19 mars au 21 avril 2013 (http://www.ciahk.org/).

Son style[modifier | modifier le code]

Le style de Shintaro Kago a été qualifié de « paranoïa chic ». Il a été publié dans plusieurs magazines de mangas pour adultes, ce qui lui a valu une popularité considérable. Nombre de ses mangas présentent des sous-entendus fortement satiriques, et sont consacrées à des sujets grotesques comme le sexe extrême, la scatologie et la modification corporelle.

Il a également écrit des mangas de science-fiction non guro, en particulier Super-Conductive Brains Parataxis (超 伝 脳 パラタクシス, Choutennou Paratakushisu?) pour Weekly Young Jump. Plusieurs de ses courts métrages sont expérimentaux et étranges. Il brise souvent le quatrième mur, et se plait à jouer avec la mise en page de façon extrême, surtout pour produire un effet comique.

Liste de ses œuvres[modifier | modifier le code]

  • Shine! Greater East Asia Co-Prosperity Sphere (輝け!大東亜共栄圏?)
  • Aiko, the 16 Year Old Girl (アイコ十六歳?)
  • Six Consciousnesses Thought Changing Ataraxia (六識転想アタラクシア?)
  • Everything's Peaceful (万事快調?)
  • The Big Funeral (大葬儀?)
  • Notebook of Murder and Killing (殺殺草紙・大江戸奇騒天外?)
  • Atrocious Comedy in Front of the Station (喜劇駅前虐殺?)
  • Bride in Front of the Station (駅前花嫁?)
  • Wandering Cartoon Eccentricities in Front of the Station (駅前浪漫奇行?)
  • Dance! Kremlin Palace (踊る!クレムリン御殿?)
  • Kasutoru Shiki (かすとろ式?)
  • Health Plan (健康の設計?)
  • Eccentric People Magazine (奇人画報?)
  • Super-Conductive Brains Parataxis (超伝脳パラタクシス?)
  • Paranoia Street (パラノイアストリート?)
  • Ruggedness Nymphomania (凸凹ニンフォマニア?)
  • Superhuman (人間以上?)
  • Hannya Haramita (ハンニャハラミタ?)
  • Sudden Delusion (飛び出す妄想?)
  • The Collection (収集?)
  • Notebook of Murder and Killing - The 13 Cruel Sufferings of the Great Edo (殺殺草紙・大江戸無残十三苦?) (2004, one shot). Publié en version française sous le titre de Carnet de massacre - 13 contes cruels du Grand Edō par les Éditions IMHO en octobre 2010[1],[2].
  • Refurbishment - Everything's Peaceful (新装・万事快調?)
  • Dream Toy's Factory (夢のおもちゃ工場?)
  • Correct Perverted Sexual Desires (正しい変態性欲?)
  • Manga of Hole, Character, Blood, Etc. Appearances (穴、文字、血液などが現れる漫画?)
  • Doodlebug vs Girl in Pieces (アリ地獄VSバラバラ少女?)
  • Black Theatre: Granny's Dead Body is Stinky! (ブラックシアターおばあちゃんが死体くさいよ?)
  • Fraction (フラクション?) (2009, one shot). A été publié en version française par les éditions IMHO en mars 2012[3]
  • An Inquiry Concerning A Mechanistic Worldview of the Pituitary Gland
  • Abstractions
  • Anamorphosis no Meijū (アナモルフォシスの冥獣?) (2010, one shot). Publié en version française sous le titre d'Anamorphosis par les Éditions IMHO en septembre 2012[4].
  • Tôkô Tochû no Deaigashira no Gûzen no Kiss ha Ariuruka? (2012, one shot). Publié en version française sous le titre d'Une collision accidentelle sur le chemin de l'école peut-elle donner lieu à un baiser? par les Éditions IMHO en septembre 2013.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]