Shinji Kagawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kagawa.
Shinji Kagawa
Shinji Kagawa'14.JPG
Shinji Kagawa sous les couleurs du Borussia Dortmund
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Allemagne Borussia Dortmund
Numéro 7
Biographie
Nationalité Drapeau : Japon Japonais
Naissance (26 ans)
Lieu Kobe (Japon)
Taille 1,72 m (5 8)
Poste Milieu offensif
Parcours junior
Saisons Club
1994-1999 Drapeau : Japon Marino FC
1999-2001 Drapeau : Japon Kobe NK Football Club
2001-2005 Drapeau : Japon FC Miyagi Barcelona
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2007-2010 Drapeau : Japon Cerezo Osaka 127 (57)
2010-2012 Drapeau : Allemagne Borussia Dortmund 071 (29)
2012-2014 Drapeau : Angleterre Manchester United 057 0(6)
2014- Drapeau : Allemagne Borussia Dortmund 037 0(6)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2006-2008 Drapeau : Japon Japon -19 ans 004 0(0)
2007 Drapeau : Japon Japon -20 ans 002 0(0)
2008 Drapeau : Japon Japon olympique 003 0(0)
2008-[1] Drapeau : Japon Japon 069 (20)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 19 avril 2015

Shinji Kagawa, né le à Kobe, est un footballeur international japonais qui évolue au poste de milieu offensif au Borussia Dortmund.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts au Japon[modifier | modifier le code]

Shinji Kagawa commence à jouer au football lorsqu'il débute ses études, à Kobe. Il est alors joueur du Kobe NK, puis du FC Miyagi Barcelona quand il déménage dans la préfecture de Miyagi[2]. Joueur talentueux, il devient en 2006 et à dix-sept ans le plus jeune joueur japonais à signer un contrat professionnel, au Cerezo Ōsaka, alors qu'il n'a pas encore passé le test d'admission à l'université.

Il doit attendre une saison et l'arrivée du nouvel entraîneur Levir Culpi avant de jouer son premier match avec Ōsaka[3], et par la suite de devenir un joueur régulièrement titularisé par son entraîneur. Appelé pour la coupe du monde des moins de vingt ans en milieu de saison, il y joue deux matches, et s'arrête au stade des huitièmes de finale. Il termine ensuite son année au Japon avec trente-cinq matches de championnat au compteur, et ratant la montée en première division de quelques points. La saison suivante est assez similaire, le Cerezo terminant à un point des barrages. Quelques mois auparavant, Kagawa avait disputé tous les matches de son équipe aux Jeux olympiques, qui s'était faite éliminer dès le premier tour, mais aussi son premier avec la sélection principale, le 24 mai contre la Côte d'Ivoire lors de la Coupe Kirin. En 2009, Kagawa finit meilleur buteur de la division avec vingt-sept réalisations, et permet à son club d'accéder à l'élite en formant un duo détonant avec Takashi Inui. Il effectue même à l'hiver deux essais avec Barcelone et le Real Madrid[4]. Il continue ensuite de jouer régulièrement, et son club reçoit alors de nombreuses offres de clubs européens[5].

Borussia Dortmund[modifier | modifier le code]

Saison 2010-2011[modifier | modifier le code]

Le , il signe un contrat de trois ans au Borussia Dortmund en Allemagne, qui dépense trois cent cinquante mille euros pour s'attacher ses services[6],[7]. Il devient rapidement la star et le meneur de jeu de l'équipe, à la surprise quasi-générale, et mène Dortmund vers les sommets du championnat. À la mi-saison, le Borussia est en tête avec plus de dix points d'avance, et le Japonais a déjà inscrit huit buts en seize matchs de Bundesliga et quatre en huit rencontres de Ligue Europa.

Saison 2011-2012[modifier | modifier le code]

Kagawa est de retour à temps pour le début de la saison 2011-2012 de la saison de Bundesliga et retrouve rapidement sa place de titulaire au sein de l’équipe. Kagawa marque son premier but dans cette nouvelle saison de Bundesliga le 18 septembre, lors de la défaite 2-1 de son équipe contre Hanovre 96. Le 22 octobre, Kagawa ouvre le score dans la septième minute dans un match où Dortmund écrase le FC Cologne 5-0 devant 80,200 supporters dans son antre le Signal Iduna Parc. Kagawa marque de nouveau le 5 novembre. Il marque également contre Arsenal mais Dortmund perd le match 2-1 en Ligue des champions. Le , Kagawa marque à nouveau deux fois dans la victoire de Dortmund remporté 3-1 contre Hoffenheim. Kagawa marque le seul but du match contre le Werder Brême le 17 mars, son premier but de la tête sur une passe de d'Ilkay Gündogan à la huitième minute de jeu. Kagawa inscrit un doublé dans la correction donnée à Cologne le 25 mars, le match se terminant à 6-1 et permettant à l’équipe de rester en tête de championnat avec 5 points d’avance sur le Bayern Munich. Comme la saison précédente, le Japonais et son club sont à nouveau champion d'Allemagne. Dans la foulée, Dortmund réalise le doublé en gagnant la Coupe d'Allemagne contre le Bayern Munich. Kagawa inscrit le premier but de cette finale remportée par 5 buts à 2.

Manchester United[modifier | modifier le code]

Shinji Kagawa à l'échauffement avec Manchester United.

Le , Kagawa signe un contrat de quatre ans en faveur de Manchester United, le transfert prenant effet le 1er juillet suivant[8]. Il devient le premier joueur japonais à porter le maillot du club mancunien[9]. Son transfert s'élève à 16 M€[10]

Lors du match comptant pour la 2e journée de Premier League, il marque son premier but sous le maillot des Red Devils face à Fulham (victoire 3-2)[11]Il est élu par les supporteurs des Manchester Joueur du mois d'août. Il marque son premier triplé sous le maillot de Manchester United lors du match comptant pour la 28e journée de Premier League face à Norwich City (victoire 4-0)[12]. Et devient par la même occasion le premier joueur asiatique à en marquer un en Premier League. Il remporte son premier premier titre de championnat d'Angleterre et devient le premier joueur japonais à remporter la Premier League.

Après deux saisons sous les couleurs mancuniennes, le joueur japonais retourne dans le club allemand qui l'a révélé, le Borussia Dortmund[13]. Il quitte Manchester sans s'être réellement imposé malgré une première saison qui laissait entrevoir un bel avenir pour l'espoir japonais. Le changement d'entraîneur après le départ à la retraite de Sir Alex Ferguson en 2013, lui aura porté préjudice.

Retour au Borussia Dortmund[modifier | modifier le code]

Le , Shinji Kagawa s'engage pour quatre ans au Borussia Dortmund où il y fait son retour. Le meneur de jeu japonais n'entrait plus dans les plans du nouveau coach des Red Devils, Louis van Gaal. Son transfert s'élève à 8 millions d'euros, soit deux fois moins cher que ce qu'avait payé Manchester pour s'acheter les services du japonais en 2012.

Sélection japonaise[modifier | modifier le code]

Kagawa fait ses débuts sous le maillot japonais le 22 mai 2008, âgé d'à peine 19 ans lors de la Coupe Kirin dans le match opposant les Samurais Japonais aux Éléphants Ivoiriens, match que remportera le Japon sous le score de 1-0[1]. Il sera souvent titularisé durant la compétition, il inscrira même un but face aux Émirats arabes unis le 9 octobre 2008, match remporté sous le score de 5-1. Finalement, l'équipe sortira même victorieuse de la compétition ce qui constituera son premier succès avec la sélection.

À ce moment encore inconnu aux yeux des occidentaux, à la suite de sa véritable révélation du début saison avec le Borussia Dortmund, il fera partie de l'équipe entraînée par Alberto Zaccheroni prétendante au titre à la Coupe d'Asie des nations 2011 se déroulant au Qatar. Il réalisera une très bonne compétition, auteur notamment d'un doublé face au Qatar en quart de finale, match remporté sous le score de 3-2 et offrant un penalty en demi-finale face à la Corée durant les prolongations. Durant ce match il se blesse lourdement au pied et ne pourra plus rejouer jusqu'à la fin de la saison. La sélection remportera tout de même la finale après prolongation, face à l'Australie et reviendra victorieuse de la compétition.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En sélection[modifier | modifier le code]

Distinction personnelle[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Shinji Kagawa au 24 mai 2015[15]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B M B M B C M B M B
2007 Drapeau du Japon Cerezo Osaka J.League 2 35 5 1 2 0 0 - - - - - 36 7
2008 Drapeau du Japon Cerezo Osaka J.League 2 35 16 0 0 - - - - - - - 35 16
2009 Drapeau du Japon Cerezo Osaka J.League 2 44 27 0 0 - - - - - - - 44 27
2010 Drapeau du Japon Cerezo Osaka J.League 2 11 7 - - 1 0 - - - - - 12 7
Sous-total 125 55 1 2 1 0 - - - - - 127 57
2010-2011 Drapeau de l'Allemagne Borussia Dortmund Bundesliga 18 8 2 0 - - - - C3 8 4 28 12
2011-2012 Drapeau de l'Allemagne Borussia Dortmund Bundesliga 31 13 5 3 - - 1 0 C1 6 1 43 17
Sous-total 49 21 7 3 - - 1 0 - 14 5 71 29
2012-2013 Drapeau de l'Angleterre Manchester United Premier League 20 6 3 0 0 0 - - C1 3 0 26 6
2013-2014 Drapeau de l'Angleterre Manchester United Premier League 18 0 1 0 2 0 1 0 C1 8 0 30 0
2014-2015 Drapeau de l'Angleterre Manchester United Premier League 0 0 0 0 1 0 - - - - - 1 0
Sous-total 38 6 4 0 3 0 1 0 - 11 0 57 6
2014-2015 Drapeau de l'Allemagne Borussia Dortmund Bundesliga 28 5 4 1 - - - - C1 5 0 37 6
Sous-total 28 5 4 1 - - - - - 5 0 37 6
Total sur la carrière 240 87 16 6 4 0 2 0 - 30 5 292 98

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

# Date Lieu Adversaire Score Compétition
1. Niigata, Japon Drapeau : Émirats arabes unis Émirats arabes unis 1-1 Coupe Kirin 2008
2. Tokyo, Japon Drapeau : Finlande Finlande 5-1 Match amical
3. Yokohama, Japon Drapeau : Paraguay Paraguay 1-0 Match amical
4. Doha, Qatar Drapeau : Qatar Qatar 3-2 Coupe d'Asie des nations 2011
5.
6. Sapporo, Japon Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud 3-0 Match amical
7.
8. Osaka, Japon Drapeau : Tadjikistan Tadjikistan 8-0 Éliminatoires Coupe du monde 2014
9.
10. Fukuroi, Japon Drapeau : Azerbaïdjan Azerbaïdjan 2-0 Match amical
11. Saitama, Japon Drapeau : Jordanie Jordanie 6-0 Éliminatoires Coupe du monde 2014
12. Saint-Denis, France Drapeau : France France 0-1 Match amical
13. Amman, Jordanie Drapeau : Jordanie Jordanie 2-1 Éliminatoires Coupe du monde 2014
14. Recife, Brésil Drapeau : Italie Italie 4-3 Coupe des confédérations 2013
15. Rifu, Japon Drapeau : Uruguay Uruguay 2-4 Match amical
16. Yokohama, Japon Drapeau : Ghana Ghana 3-1 Match amical
17. Tokyo, Japon Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 4-2 Match amical
18. Tampa, USA Drapeau : Costa Rica Costa Rica 1-3 Match amical
19. Tampa, USA Drapeau : Zambie Zambie 4-3 Match amical

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « KAGAWA Shinji », sur Japan National Football Team Database (consulté le 30 décembre 2012)
  2. (ja) « 2 », sur http://www.j-leaguers.net/
  3. « 3 », sur http://www.nippon-ganbare.com/
  4. (en) « 4 », sur http://football.fanhouse.co.uk/
  5. (en) « 5 », sur http://www.goal.com/
  6. « 6 », sur http://www.mercato365.com/ (consulté le 31 août 14)
  7. (de) « 7 », sur http://www.transfermarkt.de/ (consulté le 31 août 14)
  8. « 8 », sur http://www.lequipe.fr/,‎ (consulté le 31 août 2014).
  9. « 9 », sur http://www.francais.manutd.com/ (consulté le 31 août 2014).
  10. « 10 », sur http://www.footmercato.net/ (consulté le 30 août 2014).
  11. « 11 », sur http://www.francefootball.fr/.
  12. « 12 », sur http://www.eurosport.fr/ (consulté le 31 août 2014).
  13. « 13 », sur http://www.lequipe.fr/,‎ (consulté le 31 août 2014).
  14. Asie : Kagawa désigné joueur asiatique de l'année sur le10sport.com
  15. Statistiques de Shinji Kagawa sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :