Shima Ryū

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Shima Ryū (島 隆, 18231900[1]) est une artiste japonaise, pionnière de l'histoire de la photographie au Japon durant le XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de Kiryū (devenue depuis la préfecture de Gunma) elle étudie dans une école d'art à Edo (maintenant Tokyo) où elle rencontre un camarade, Shima Kakoku (18271870), qui devient son compagnon. En 1855, ils se marient et déménagent aussitôt dans la région de Kantō. C'est à cet endroit que le couple apprend les bases de la photographie et durant le printemps de 1864, Ryū photographie son mari, ce qui fait d'elle la première femme japonaise à prendre des photos[2]. Un portrait de Kakoku réalisé par Ryū sur plaque humide est d'ailleurs conservé dans les archives familiales. Les Shimas ont travaillé dans un studio de 1865 à 1867, moment où Kakoku accepte un poste d’enseignant à Kaiseijo. Suite au décès de son mari, en 1870, Ryū retourne à Kiryū où elle ouvre son propre studio. Elle meurt en 1900.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bennett, 129; Nihon no shashinka. Ryū Selon Nihon no shashinka. (Bennett's spelling of Ryu should be discounted: in what is otherwise a scrupulously written book, Bennett or his publisher consistently omits macrons.) Son nom de jeune fille est inconnue.
  2. Tel qu'indiqué par Bennett et Nihon no shashinka.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bennett, Terry. Photography in Japan: 1853–1912 Rutland, Vermont: Charles E. Tuttle, 2006. (ISBN 0-8048-3633-7) (relié)
  • Nihon no shashinka (日本の写真家) / Biographic Dictionary of Japanese Photography. Tokyo: Nichigai Associates, 2005. (ISBN 4-8169-1948-1). p. 209. En dépit du titre alternatif en anglais, tout le texte est en japonais.