Shima Kakoku

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Auto portrait de Shima Kakoku (1870)

Shima Kakoku (島霞谷?, 1827–1870) est un ingénieur et photographe japonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Shima Kakoku est né dans ce qui est aujourd'hui la préfecture de Tochigi.

Probablement inspiré par son père qui était peintre, Kakoku intègre en 1847 une école d'art à Edo où il rencontre la photographe Shima Ryū. Ils se marient en 1855 et quittent bientôt la région de Kantō. À cette époque, Kakoku semble déjà avoir publié des clichés pour des livres illustrés. En 1864, Ryu photographie son mari, ce qui est la première photographie connue faite par une femme au Japon. Un tirage au collodion humide de ce portrait demeure dans les archives de la famille. Les Shima ont un studio à Edo entre 1865 et 1867 jusqu'à ce que Kakoku accepte un poste de professeur à l'institut d'études de littératures étrangères kaiseijo. Il y photographie des personnalités importantes telle Kawazu Izu no kami, déjà photographié en Europe par Nadar.

Plus tard, Kakoku travaille au sein de ce qui devait devenir l'école de médecine de l'université de Tokyo. Il y invente la première typographie au Japon pour les livres de médecine.

Collections[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Photography in Japan: 1853–1912, de Terry Bennett, éditions Charles E. Tuttle, 2006. (ISBN 0804836337)
  • (ja) Nihon no shashinka (日本の写真家?) / Biographic Dictionary of Japanese Photography. Tokyo : Nichigai Associates, 2005. (ISBN 4-8169-1948-1). p. 208, 209. En dépit du titre alternatif en anglais, tout le texte est en japonais.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]