Shigeru Tonomura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shigeru Tonomura en 1935
Maison de Tonomura, à présent un musée

Shigeru Tonomura (外村 繁, Tonomura Shigeru?, 23 décembre 1902 - 28 juillet 1961) est un romancier japonais de « romans « je» ». Le kanji de son véritable nom est 外村 茂, mais sa lecture est semblable à celle de son nom de plume.

Tonomura est originaire d'une famille conservatrice de commerçants de la préfecture de Shiga, élevé par des parents adeptes du bouddhisme de la Terre Pure. Après l'obtention de son diplôme d'économie de l'université de Tokyo, il reprend l'entreprise familiale en tant que négociant en gros de coton. Sa maison de Gokashōkondō-chō, Higashiōmi, est à présent un musée qui présente la vie commerçante de la province d'Ōmi.

En 1933 Tonomura cède le contrôle de l'affaire familiale à son frère et commence à écrire sérieusement. Il est lauréat en 1956 du prix Noma pour Ikada (筏) et du prix Yomiuri en 1960 pour Miotsukushi (澪標). Tonomura est proche ami de Motojirō Kajii.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • 1933 U no monogtari (鵜の物語)
  • 1935-1938 Kusa ikada (草筏)
  • 1949 Mugen awakage (夢幻泡影)
  • 1949 Haru no yoru no yume (春の夜の夢)
  • 1950 Mogami-gawa (最上川)
  • 1953 Aka to kuro (赤と黒)
  • 1954 Yūbae (夕映え)
  • 1954-56 Ikada ()
  • 1954 Iwa no aru niwa no fūkei (岩のある庭の風景)
  • 1957-58 Hana ikada (花筏)
  • 1960 Yoiyume mōmō (酔夢朦朦)
  • 1960 Miotsukushi (澪標)
  • 1960 Rakujitsu no Kōkei (落日の光景)
  • 1960-61 Nurenizo nureshi (濡れにぞ濡れし)
  • 1991 Hi o oshimu (日を愛しむ)

Références[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]