Shigeru Ban

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Shigeru.
Shigeru Ban
Image illustrative de l'article Shigeru Ban
Shigeru Ban à la pose de la première pierre du Centre Pompidou-Metz.
Présentation
Nom de naissance 坂 茂 (Ban Shigeru)
Naissance (57 ans)
Tokyo (Japon)
Nationalité Drapeau du Japon Japon
Formation Cooper Union
Œuvre
Agence Shigeru Ban Architects
Réalisations Nomadic Museum
Centre Pompidou-Metz
Distinctions Grande Médaille d’or de l’Académie d’architecture 2004
Prix Pritzker 2014

Shigeru Ban (坂 茂, Ban Shigeru?), né le à Tokyo, est un architecte japonais, lauréat du prix Pritzker.

Biographie[modifier | modifier le code]

Shigeru Ban naît le à Tokyo[1]. Il étudie à l'université des arts de Tokyo puis à la Southern California Institute of Architecture (en), avant de suivre les cours de John Hejduk à l'école d'architecture de Cooper Union, dont il sort diplômé en 1984.

Il est connu, notamment, pour ses constructions à base de tubes de carton fort, destinées par exemple à monter des habitations temporaires pour réfugiés après des catastrophes naturelles[2]. Son travail toutefois ne se limite pas aux strictes situations d'urgence. En 2013, en Nouvelle-Zélande, est inaugurée une cathédrale de « transition »[3], destinée à remplacer, le temps de sa reconstruction, la cathédrale de Christchurch, en grande partie détruite en 2011 par un séisme[4]. Réponse aux situations de crises et aux menaces de catastrophes naturelles, ses recherches s'inscrivent aussi dans une tentative de repenser l'architecture et la ville[5].

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

Pavillon du Japon à l'Expo 2000 de Hanovre en collaboration avec Otto Frei

Distinctions[modifier | modifier le code]

Lauréat du prix Pritzker en 2014[12], Ban est conseiller pour le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés et membre du comité éditorial de la revue L'Architecture d'aujourd'hui (AA). Il est également membre de l'Académie des arts de Berlin (2006)[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]