Shigella dysenteriae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Shigella dysenteriae est une espèce de bactéries en forme de tige du genre Shigella.

Origine[modifier | modifier le code]

Shigella dysenteriae est découverte en 1896 par le biologiste japonais Kiyoshi Shiga, comme étant la cause d'une forme de dysenterie, la dysenterie bacillaire.

Ces bactéries peuvent être trouvées dans l'eau ou dans certains aliments tels qu'œufs et crudités.

Nature des toxines produites[modifier | modifier le code]

Shigella utilise l’inflammation qu’elle génère initialement pour déstabiliser la barrière épithéliale et faciliter l’invasion du tissu intestinal. Le coût pour l’hôte, à court terme, est un renforcement de la réaction inflammatoire aboutissant à une destruction sévère de la muqueuse rectocolique, à terme, cependant, les cellules effectrices de cette réaction inflammatoire, en particulier les polynucléaires neutrophiles éradiquent le microorganisme invasif.

Effets des toxines[modifier | modifier le code]

Incubation de 48 heures. Vomissements, hyperthermie, symptômes dysentériques, selles glairosanglantes et purulentes, risque de perforation du colon chez les formes compliquées chez les enfants.