Shidokan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Shidokan est un art martial qui souhaite perpétuer la philosophie et l'éthique des arts martiaux ancestraux.

Son fondateur, Maître Yoshiji Soeno, est né le 9 septembre 1947 à Tokorozawa, département de Saitama. Il est le descendant direct d’une famille de samouraïs. Il expérimente au Japon les arts martiaux suivants : judo, wado kaï, kendo, boxe et fait ses armes au Karaté Kyokushinkaï sous la tutelle de Masutatsu Oyama et de trois de ses disciples : Tadashi Nakamura, Kenji Kurozaki et Akio Fujihara, pendant de nombreuses années.

Maître Soeno fut surnommé par Maître Oyama lui-même « Le Tigre du Kyokushinkaï » à l’époque où il acquit ses plus grands titres. Alors que le Japon découvre le Muay Thaï, Maître Yoshiji Soeno n’hésite pas à défier ces nouveaux combattants dans leur discipline, gagnant ainsi une dizaine de combats, notamment contre Kannan Pai et Sakao Charmoon.

En 1969, le karaté Kyokushinkaï s’ouvre aux autres disciplines et c’est dans la catégorie OPEN qu’il termine deuxième au tournoi du Japon. Cette même année, Maître Soeno ouvre son propre dojo, offrant un étonnant mélange de Karaté et de Boxe thaïlandaise. Maître Soeno fonde le Shidokan en 1981, introduisant les techniques du Karaté Kyokushinkaï, de boxe thaïlandaise et du Jujitsu qui permettent à ses adeptes de s’adapter à différents styles et leur impose ainsi une recherche constante d’efficacité.

Le Shidokan s'est rapidement développé, à travers le Japon d’abord, puisque c’est le deuxième style de karaté au KO derrière le Kyokushinkaï, puis dans plus de 60 pays. Il est une discipline reconnue qui permet de pratiquer des compétitions libérales combinant les techniques de combats à mains nues, debout et au sol. En effet, le Shidokan se pratique sur un ring autorisant un combat complet décrit comme un triathlon des arts martiaux (sous forme de 3 rounds Shidokan Combat, Shidokan Boxing, Combat libre) liant les coups de poings, pieds, coudes, genoux avec toutes les techniques de lutte et projection debout enchaînés au combat au sol par toutes les techniques de soumission : immobilisations, clés de bras, de nuque, de jambes, étranglements.

Depuis l'année 2007, la représentation française officielle du Karaté Shidokan a été confiée à Mr José Galluccio (Ceinture noire 7 ème DAN Shidokan) entraîneur au sein du club du Stade Laurentin de Saint Laurent du Var (Alpes maritimes).

Liens Externes[modifier | modifier le code]

Site officiel: http://www.shidokan.fr