Shichirō Fukazawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fukazawa.

Shichirō Fukazawa (深沢 七郎, Fukazawa Shichirō?, 29 janvier 1914 - 18 août 1987) est un écrivain et musicien japonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fukazawa est né à Isawa, dans le district de Higashiyatsushiro de la préfecture de Yamanashi.

Sa première nouvelle, La Ballade de Narayama (楢山節考, Narayama bushiko?), gagne le prix de l'Homme nouveau du magazine Chūōkōron et est deux fois adapté au cinéma, d'abord par Keisuke Kinoshita en 1958, puis par Shôhei Imamura en 1983. Ce dernier, aussi appelé La Ballade de Narayama, remporte la Palme d'or au Festival de Cannes 1983.

En 1960, Chūōkōron publie sa satire Furyu mutan, où le narrateur rêve que la gauche a pris le pouvoir au palais impérial et a décapité le prince Akihito et la princesse Michiko devant une foule admirative. Ce livre provoque la colère de l'Agence impériale et des nationalistes japonais. En réponse à ce scandale, le 1er février 1961, un adolescent de 17 ans, de droite, entre chez le président de Chūōkōron, Shimanaka Hoji, tue une femme de ménage avec un sabre, et laisse gravement blessée la femme de Shimanaka. Fukazawa se montre peu en public depuis, et ce, jusqu'à sa mort.

Prix[modifier | modifier le code]

  • 1956 : Prix de l'Homme nouveau pour Narayama (楢山節考, Narayama bushiko?)
  • 1981 : Prix Tanizaki pour Michinoku no ningyotachi (みちのくの人形たち?)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]