Shenmue II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shenmue II
image

Éditeur Sega
Développeur Sega-AM2
Concepteur Yū Suzuki (réalisateur, producteur)
Musique Yūzō Koshiro

Date de sortie Dreamcast
JPN 6 septembre 2001[1]
EUR 30 novembre 2001[1]

Xbox
AN 28 octobre 2002[2]
EUR 21 mars 2003[3]
Genre aventure
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Dreamcast, Xbox
Média 4 GD-ROM, 1 DVD-ROM
Langue Version originale japonaise
Version anglaise
Contrôle Manette de jeu

Évaluation Dreamcast
JPN CERO : All ages (A)
EUR ELSPA : 11+

Xbox
EUR PEGI : 3+
AN ESRB : Teen (T)

Shenmue II (シェンムー II, Shenmū Tsū?) est un jeu vidéo d'aventure, développé par Sega-AM2 et édité par Sega, sorti sur la console Dreamcast le 6 septembre 2001 au Japon et le 30 novembre 2001 en Europe. Ce jeu fait partie de la série Shenmue et représente la suite directe du premier épisode. Son concepteur est Yū Suzuki, précurseur de nombreux genres dans le monde des jeux vidéo. Avec cette saga, Suzuki réalise une des séries les plus ambitieuses et les plus chères du monde vidéoludique.

Une réédition du jeu est sortie le 28 octobre 2002 en Amérique du Nord et le 21 mars 2003 en Europe sur Xbox, en introduisant de nombreuses nouveautés. Contrairement à l'épisode original sur Dreamcast, celui-ci a la particularité de ne pas être sorti au Japon. À l'origine, une version Dreamcast destinée à l'Amérique du Nord était prévue mais elle a été annulée en raison de l'exclusivité des droits obtenus par Microsoft pour sa Xbox.

Trame[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Ryo Hazuki, fils d'un maître d'art martiaux réputé, voit son père se faire assassiner sous ses yeux par un homme d'origine chinoise dénommé Lan Di. Afin de venger la mort de son père, Ryo va poursuivre la piste des assassins et chercher à cerner le mobile de l'assassinat.

L'histoire de Shenmue II reprend là où s'arrête celle du premier épisode. Après avoir voyagé en bateau (ce Chapitre, le deuxième de la saga n'est pas présent dans la version finale du titre, il sera par contre disponible sous forme de bande dessinée en bonus dans la version 2X du jeu), Ryo arrive à Hong Kong (Chine) pour poursuivre sa quête de vengeance, Lan Di l'ayant précédé juste avant. Ryo, sous les conseils de son ami Master Chen doit retrouver le maître d'arts martiaux Lishao Tao.

Dès son arrivée à Hong Kong, Ryo est accosté par un jeune garçon qui dit être poursuivi par des voyous, Ryo, bien naïf décide de lui venir en aide, le jeune garçon profite alors d'un moment d'inattention pour subtiliser le sac à dos de Ryo et le jeter aux voyous qui s'en vont à toute vitesse, Ryo est perdu, il y avait dans le sac à dos ses économies mais surtout le miroir du Phoenix. Désemparé, Ryo interroge les passants en vue de retrouver les voleurs mais sans succès, en interrogeant deux personnes assit à une table sur la terrasse d'un restaurant et en repartant aussitôt Ryo attise la colère des deux jeunes hommes qui lui réclament de l'argent, voyant Hazuki refuser, les événements commencent à dégénérer mais c'est à ce moment que débarque sur sa moto Joy une jeune Chinoise colorée en Rousse que Ryo avait déjà rencontré à son arrivée. Joy qui semble populaire dans le quartier interrompt la dispute, au fil de la discussion qui s'ensuit la jeune Chinoise lui dit que c'est le petit Wong qui lui a volé son sac et qu'il le trouvera près du parc aux pigeons. Après une longue course poursuite et une petite bagarre avec les jeunes voyous (membres du gang des Heavens), Ryo parvient à convaincre Wong de lui rendre son sac, si notre héros retrouve le miroir intact il perd par contre son argent. Un peu plus tard, Joy encore, donnera à Hazuki l'adresse d'un hôtel où il pourra loger gratuitement pour la nuit ainsi qu'un rendez-vous pour le lendemain matin afin de lui trouver un emploi à temps partiel sur le port. Au fur et à mesure de pérégrinations, Ryo parvient à retrouver le maître Lishao Tao, au grand étonnement de celui-ci, le maître s'avère être une femme, cette femme qui semble froide et triste mais qui est doté d'une immense force tachera de lui apprendre sa philosophie et bien plus.

Ryo quitte Hong Kong pour Kowloon, il doit retrouver un certain Yuanda Zhu, un expert en art martiaux qui avait envoyé une lettre à Iwao Hazuki (le père de Ryo) une lettre l'avertissant qu'il était en grand danger, une lettre arrivée trop tard. Cette partie de l'aventure est plus compliqué pour Ryo puisqu'il doit affronter la YellowHeads Organization, des hommes de mains de Lan Di qui ont réussi à Kidnapper Yuanda Zhu. Après une enquête mouvementée, Ryo et Ren (le leader des Heavens) parviennent à retrouver le vieil homme dans les hauts étages d'un building et c'est sur le toit de ce building que Ryo revoit pour la première fois depuis la mort de son père Lan Di qui l'observe agrippé à l'échelle d'un hélicoptère, alors que Ryo semble si proche de se venger, un obstacle se dresse sur sa route, Dou Niu, un gros balourd, homme de main de Lan Di et chef des YellowHeads. À la fin d'un difficile combat, Ryo arrive à placer un puissant coup secret qui fait s'effondrer Dou Niu sous les yeux impassibles de Lan Di. Le combat fini, celui-ci partira, son regard fixant celui de Ryo en contrebas. Après cela Yuanda Zhu révélera le secret des deux miroirs, celui du Dragon et celui du Phoenix, en les superposant, les deux miroirs peuvent ressusciter un ordre ancien datant de la dynastie Qing. Ryo est alors amené à quitter Kowloon pour le village Bailu près de Guilin en Chine continentale.

La fin de Shenmue 2 prend donc place à Guilin, il s'agit du cinquième chapitre du jeu. Guilin s'avère être un endroit merveilleux où la nature prédomine, la beauté des lieux de ce cinquième chapitre est en contraste direct avec les lieux urbains que Ryo a pu visiter depuis le début de la saga. Peu après son arrivée, le soleil laisse place à de lourdes pluies, c'est à ce moment que Ryo rencontre une jeune fille qui tente désespérément de sauver un cerf blanc tombé dans une rivière torrentielle. La jeune fille n'hésite pas une seconde et plonge sous les yeux effrayés de Ryo, celui-ci plonge à son tour et parvient à ramener la jeune fille à terre. Elle s'appelle Shenhua, c'est la fille dont rêve Ryo depuis la mort de son père. Au fil de la discussion Shenhua propose à Ryo de rencontrer son père en hauteur de la montagne mais arrivé chez Shenhua, celui-ci est introuvable, c'est dans une grotte où il a l'habitude d'aller que les deux personnages poursuivent l'aventure, ils finissent par trouver un message crypté ainsi qu'une épée que Ryo combine avec le miroir du Phoenix et qui révèle une énorme description des deux miroirs. Le jeu se termine sur cette fin ouverte.

Univers[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

Ryo Hazuki (芭月涼, はづき りょう en hiragana?).

C'est le personnage central de l'histoire, c'est lui que le joueur incarne. Âgé de 18 ans au début de l'aventure, Ryo voit son père mourir sous ses yeux, il jurera vengeance. Ryo pratique le jujitsu, son père était un maître très respecté dans cet art martial et possédait même un dojo, le 'Dojo Hazuki'. Même s'il n'a pas de petite amie, Ryo est très proche avec Nozomi, une fleuriste et camarade de lycée qui a du mal a cacher son attirance pour lui, celle-ci se faisant beaucoup de soucis à propos des examens et de l'absence prolongée de notre héros.

Nozomi Harasaki (原崎望, はらさき のぞみ en hiragana?).

Nozomi est une jeune fleuriste de 18 ans habitant Yokosuka. C'est une camarade de lycée et une amie très proche de Ryo. À ce titre elle se préoccupera énormément des pérégrinations de notre héros. Les chemins entre Ryo et Nozomi se sépareront tristement puisque pendant que Ryo part pour Hong Kong, Nozomi part pour le Canada.

Iwao Hazuki (芭月巌, はづき いわお en hiragana?).

Iwao est le père de Ryo. Maître en arts martiaux, pratiquant le jujitsu il enseignera toute cette philosophie à son fils. Assassiné brutalement par Lan Di au début de l'aventure, il réussira néanmoins à cacher le second miroir à l'abri des mains de son bourreau.

Lan Di (藍帝?).

Lan Di, de son vrai nom Long Sun Zhao est le principal ennemi de Ryo. Membre des Chiyoumen il est pratiquant d'un art martial Chinois ancestral. Assassin du père de Ryo, Iwao, ces véritables intentions restent obscures, on sait qu'il cherche à réunir les 2 miroirs, celui du dragon et celui du phoenix dans un objectif pas encore clairement identifié. Il semble désormais admis que Lan Di a profité de sa recherche des miroirs pour se venger de la mort de son père Zhao Sunming qu'Iwao aurait tué. Lan Di possède tout comme Ryo une cicatrice sur la joue gauche.

Shenhua (玲莎花, シェンファ en katakana?).

Shenhua est un mystérieux personnage féminin qui apparait dans le premier épisode à plusieurs reprises dans les rêves de Ryo. Shenhua habite un petit village de Chine nommé Bailu, près de Guilin. Âgée de 16 ans, elle est pure et bienveillante, notre héros fera sa connaissance à la fin de Shenmue II. Shenhua et Ryo semblent connectés ensemble par un pouvoir mystérieux.

Xiuying (紅秀瑛, シュウエイ en katakana?).

Xiuying est un personnage féminin que Ryo rencontre à Hong Kong. C'est un maître en art martiaux qui s'occupe également d'un temple Taoiste. Froide, distante, son frère et elle se sont séparés très jeune, chacun ne gardant que des fragments de souvenirs à l'image d'un pendentif.

Ren (刃武鷹, レン en katakana?).

Ren est le chef d'un gang nommé les "Heavens" que Ryo rencontre à Hong Kong. Au départ antagoniste, Ren deviendra peu à peu un ami de Ryo. Obsédé par l'argent, cynique et bagarreur hors pair, Ren lui prêtera main forte à plusieurs reprises au fil de l'aventure. Ayant grandi dans la rue, il est très protecteur vis-à-vis du petit Wong.

Wong (ウォン en katakana?).

Wong est un gamin des rues âgé de 13 ans qui fait partie du gang des Heavens. Il rencontrera Ryo à Hong Kong après avoir usé d'un subterfuge pour lui dérober son sac à dos. Très admiratif de Ren qu'il considère comme un grand frère il semble néanmoins au fil de l'aventure beaucoup plus se tourner vers Ryo et fera tout ce qu'il peut pour l'aider.

Joy (ジョイ en katakana?).

Joy est une jeune Chinoise décolorée membre des "Heavens" qui fera la rencontre de Ryo au tout début de Shenmue II et ne le quittera qu'à son départ pour la Chine profonde. Toujours sur le dos de sa moto rouge, elle semble tout de suite attirée par Ryo. Ainsi elle lui évitera une bagarre inutile, lui trouvera une chambre d'hôtel gratuite et lui dénichera un travail sur les quais. Elle est très populaire à Hong Kong et peut user de ses relations pour obtenir des passes droits.

Fangmei (薫芳梅, ファンメイ en katakana?).

Fangmei est une jeune fille de 14 ans travaillant pour le temple Tao de Xiuying. Dévouée, serviable et toujours de bonne humeur, notre héros fera sa connaissance au réveil dans la chambre de Xiuying. Ryo dit d'elle qu'elle a les mêmes yeux que le chat abandonné de son quartier au Japon.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le jeu est beaucoup plus beau que le premier épisode, et offre encore plus de possibilités au niveau des dialogues, des mini-jeux ou encore des jobs. De plus le scénario est mieux ficelé et la durée de vie est accrue. Les quick times events sont plus nombreux et plus complexe par rapport aux premier shenmue

Développement[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Les musiques de Shenmue II ont été composées par Takenobu Mitsuyoshi, Takeshi Yanagawa, Osamu Murata et Ryuji Iuchi. Yuzo Koshiro qui officiait sur le premier opus n'a pas participé au projet[4]. Contrairement au premier Shenmue, aucune bande originale ne fut officiellement sortie et commercialisée, cependant les communautés de fan se sont chargées de diffuser et de rendre disponible l'intégralité des musiques du jeu.

Adaptation[modifier | modifier le code]

Shenmue IIx est la réédition de Shenmue II sur Xbox, après que Sega a décidé de se « reconvertir » dans l'édition multiplate-forme.

En plus d'un jeu adapté aux capacités de la Xbox, il offre le support DVD (au lieu des 4 GD de Shenmue II), quelques bonus, comme la possibilité de prendre des photos et de rejouer aux mini-jeux en dehors de l'aventure, ou encore le film "Shenmue the movie" sur un second DVD, et qui retrace l'histoire du premier opus disponible uniquement sur Dreamcast.

Sur la version Dreamcast, les voix du jeu sont en japonais, et les sous-titres en anglais (seul le bloc-note est en français). Sur la Xbox, les voix, les sous-titres ainsi que le bloc-note sont en anglais.

Réactions et critiques[modifier | modifier le code]

Version Dreamcast[modifier | modifier le code]

Critiques de la presse spécialisée
Publication Note
JP Famitsu 32 sur 40[5]
AN GameSpot 8,7 sur 10[6]
R-U Computer and Video Games 9 sur 10[7]
FR Gamekult 9 sur 10[8]
FR JeuxVideo.com 18 sur 20[9]
FR Joypad 9 sur 10[10]

Après la sortie du premier épisode et l'engouement qu'il a suscité auprès des possesseurs de la Dreamcast, Shenmue II été le titre le plus attendu sur cette plateforme[9]. Il est considéré comme l'un des meilleurs jeux sortis sur console par la presse vidéoludique et par les joueurs. Au Japon, le jeu s'écoule à 92 917 exemplaires lors de la première semaine d'exploitation, pour un total de 147 675 ventes[11],[12]. Il reçoit des critiques élogieuses de la part des principales publications vidéoludiques, elles acclament surtout son ambiance unique et son rythme soutenu, ses musiques de grande qualité et ses graphismes somptueux.

Les sites Game Rankings et MobyGames (qui effectuent des moyennes à partir de nombreuses publications) donnent respectivement au jeu un score général de 89,10 % et 92 %[13],[14].

Version Xbox[modifier | modifier le code]

La version xbox apporte quelques nouveautés par rapport à la version Dreamcast, comme un appareil photo, qui permet, selon les photos prises, d'obtenir des informations diverses. Le jeu propose également des filtres (sépia, par exemple) et est globalement un peu plus fin, graphiquement. L'eau a totalement été remodélisé et les problèmes des passants fantômes ont été revus, sans disparaître totalement cependant. Le jeu est rétrocompatible sur Xbox 360.

Critiques de la presse spécialisée
Publication Note
AN GameSpot 7,3 sur 10[15]
EUR IGN 8,3 sur 10[16]
R-U Computer and Video Games 7 sur 10[17]
FR Gamekult 8 sur 10[18]
FR JeuxVideo.com 18 sur 20[19]
FR Joypad 9 sur 10[20]

Postérité[modifier | modifier le code]

Traduction française[modifier | modifier le code]

L'équipe de Shenmue Master, qui est composée de fans de la saga Shenmue, a décidé de traduire les deux jeux.

La sortie de cette traduction non-officielle était programmée pour le 30 novembre 2011, une date qui n'est pas anodine, puisqu'en effet, il s'agit de l'anniversaire des 10 ans de Shenmue 2 qui est sorti le 30 novembre 2001 sur Dreamcast en Europe (le 21 mars 2003 sur Xbox). Cependant, la première version de cette traduction (indépendante et à but non-lucratif) est finalement sortie le 25 janvier 2012. Il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'une traduction non-officielle et que tout est réalisé sur le temps libre de chacun des membres.

La traduction de Shenmue 2 ayant commencé avant celle du premier volet, c'est donc celle-ci qui sortira en premier. Cette traduction a commencé en août 2007. Il y aura 5 versions de prévues, allant de A à E (la E qui sera la dernière des dernières). Ces versions ont pour but d'améliorer la qualité de la traduction au fur et à mesure.

Enfin, il y a aura 2 versions du jeu. Étant donné qu'il est sorti à la fois sur Dreamcast et à la fois sur Xbox, les deux versions seront disponibles (chacune aura son(ses) patch(s) approprié(s). La version Xbox sera celle qui posera le moins de problèmes au niveau de la gravure. En effet, il est à rappeler que la Xbox utilisait le DVD-ROM et la Dreamcast le GD-ROM. Aussi faut-il remarquer que les capacités de stockage ne sont pas les mêmes : le jeu reste sur un DVD pour la version Xbox alors qu'il faut 4 GD pour la version Dreamcast. Pour répondre à ce problème, le site Shenmue-master a décidé de faire deux versions pour la Dreamcast :

- une version 700 Mo : avec des voix tronquées voire supprimées (le % de voix supprimées varie en fonction des CD)

- une version 900 Mo : avec toutes les voix, mais légèrement retouchées (voire Downsampling).

L'ambition de cette traduction est tout d'abord de rendre hommage à la saga, à la Dreamcast, mais aussi en particulier à Yu Suzuki, créateur de génie au sein de chez Sega. Ce projet veut également répondre à la question récurrente des fans : Pourquoi Shenmue n'a-t-il jamais été traduit en Français à l'époque où il est sorti ?

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Médias externes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (ja) (en) Sega, site officiel de la série.
  • (fr) Shenmue Master, site de référence sur la série.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) « Shenmue II Dreamcast Info », Gamekult.
  2. (en) « Shenmue II Xbox Info », Gamespot.
  3. (fr) « Shenmue II Xbox Info », Gamekult.
  4. Andrew Long, « Interview With Shenmue's Composer », sur rpgamer.com,‎ 23 janvier 2001
  5. (en) RPGFan.com, « Shenmue II Garners Famitsu Gold Award »,‎ 4 septembre 2001 (consulté le 21 mars 2009).
  6. (en) Ricardo Torres pour GameSpot.com, « Shenmue II - Review Dreamcast »,‎ 4 décembre 2001 (consulté le 20 mars 2009).
  7. (en) Alex Huhtala pour ComputerAndVideoGames.com, « Shenmue II - Review Dreamcast »,‎ 3 décembre 2001 (consulté le 21 mars 2009).
  8. (fr) Trunks pour Gamekult.com, « Shenmue II - Test Dreamcast »,‎ 15 novembre 2001 (consulté le 20 mars 2009).
  9. a et b (fr) Romendil pour JeuxVideo.com, « Shenmue II - Test Dreamcast »,‎ 29 novembre 2001 (consulté le 20 mars 2009).
  10. (fr) Test de Shenmue II version Dreamcast, Joypad, n°114 (décembre 2001), p.136.
  11. (en) Homepage Nifty, « Chiffres de ventes au Japon - Semaine du 03/09/01 au 09/09/01 » (consulté le 5 avril 2008).
  12. (en) VG Chartz, « Shenmue II Dreamcast - Chiffres de ventes » (consulté le 5 avril 2008).
  13. (en) Site GameRankings.com, « Fiche de Shenmue II Dreamcast » (consulté le 5 avril 2008).
  14. (en) Site MobyGames.com, « Fiche de Shenmue II Dreamcast » (consulté le 5 avril 2008).
  15. (en) Ricardo Torres pour GameSpot.com, « Shenmue II - Review Xbox »,‎ 30 octobre 2002 (consulté le 21 mars 2009).
  16. (en) Hilary Goldstein pour IGN.com, « Shenmue II - Review Xbox »,‎ 29 octobre 2002 (consulté le 21 mars 2009).
  17. (en) Lee Skittrell pour ComputerAndVideoGames.com, « Shenmue II - Review Xbox »,‎ 5 mars 2003 (consulté le 21 mars 2009).
  18. (fr) Trunks pour Gamekult.com, « Shenmue II - Test Xbox »,‎ 20 mars 2003 (consulté le 21 mars 2009).
  19. (fr) Romendil pour JeuxVideo.com, « Shenmue II - Test Xbox »,‎ 20 mars 2003 (consulté le 21 mars 2009).
  20. (fr) Test de Shenmue II version Xbox, Joypad, n°129 (avril 2003), p.110.