Shelbourne Football Club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Shelbourne FC

Logo du Shelbourne FC
Généralités
Nom complet Shelbourne Football Club
Fondation 1895
Couleurs Rouge et blanc
Stade Tolka Park
(9 700 places)
Siège Tolka Park, Richmond Road
Drumcondra, Dublin 3
Championnat actuel Championnat d'Irlande de football
Site web http://www.shelbournefc.ie
Palmarès principal
National[1] Champion d'Irlande (13)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat d'Irlande de football 2013
0

Dernière mise à jour : 26 janvier 2013.

Le Shelbourne Football Club (en irlandais: Cumann Peile Shíol Broin), qu'on surnomme généralement Shels, est un club de football irlandais basé à Dublin. Fondé en 1895, le club intègre la Irish Football League en 1904 puis forme avec 7 autres clubs la Football League of Ireland en 1921. Shelbourne a remporté 13 titres de champion d'Irlande et est un des seuls clubs avec Derry City et les Bohemians à avoir gagné à la fois la coupe IFA (Irlande unie) et la coupe FAI (Irlande). Les couleurs du club sont le rouge et le blanc. Shelbourne joue ses matchs à Tolka Park dans le quartier de Drumcondra au nord de Dublin.

Historique[modifier | modifier le code]

1895-1921: Les débuts[modifier | modifier le code]

Shelbourne fut créé en 1895 dans le quartier de Ringsend à Dublin. Les sept personnes à l'origine de la création du club ont choisi le nom de Shelbourne en jouant à pile ou face: ils hésitaient entre le nom de deux rues de Ringsend, Shelbourne Road et Bath Avenue. Shelbourne joua ses premiers matchs au M'Lady's Field, un terrain vague près de Lansdowne Road.

Après avoir joué un temps dans le championnat de la province de Leinster, Shelbourne rejoignit l'Irish Football League (à l'époque le championnat de toute l'Irlande) en 1904 et devint la même année le premier club irlandais à passer professionnel. Le club évolua en IFL jusqu'en 1921, excepté pendant la Première Guerre mondiale, période pendant laquelle Shelbourne retourna en championnat de Leinster à cause de l'arrêt de l'IFL. Avec 3 coupes d'Irlande, une place de second en 1907 et 5 joueurs internationaux, Shelbourne était le meilleur club de Dublin. À partir de la saison 1913/1914, Shelbourne change de terrain et s'installe dans son quartier d'origine, à Shelbourne Park.

1921-1929: Premiers succès[modifier | modifier le code]

Suite à la partition de l'Irlande, le club quitta l'IFA et créa avec 7 autres équipes dublinoises la League of Ireland (nommée à l'époque Free State League).

Lors de la première saison en 1922, Shelbourne remporte le League of Ireland Shield, un trophée d'avant-saison, et le conserve l'année suivante tout en accédant à la finale de la coupe d'Irlande. En 1926, les Shels remportent leur premier titre de champions, ainsi qu'un troisième Shield. Un deuxième titre est obtenu en 1929.

1930-1939: Reds United[modifier | modifier le code]

Shelbourne remporte un troisième titre en 1931 puis en 1934 le club entre en conflit avec la League of Ireland: ces derniers avaient programmé deux matchs le même jour ! Cette dispute amène le club à quitter la League et n'avoir aucune activité durant la saison 1934/1935. L'année suivante, le club joue dans une petite ligue tandis qu'une équipe nommée Reds United composée des joueurs de Shelbourne joue en League of Ireland et finit à une honorable 4e place. Shelbourne fait finalement son retour lors de la saison 1936/1937.

Les années 1930 sont marquées par la première victoire de Shelbourne en coupe d'Irlande face aux Sligo Rovers en 1939 devant 30 000 spectateurs.

1940-1959: Les Shels confirment[modifier | modifier le code]

Les Shels enchaînent quelques saisons blanches avant de remporter à nouveau le titre de champion en 1944 en même temps que le Shield. Titre gagné après une victoire épique 5-3 face aux rivaux des Shamrock Rovers. Les Hoops auront néanmoins leur revanche en battant Shelbourne 3-2 en finale de coupe d'Irlande, empêchant ainsi les Reds d'empocher un triplé Coupe-Championnat-Shield.

En 1947, Shelbourne coiffe à nouveau les Rovers sur le poteau en emportant un cinquième titre de champion à la dernière journée.

Deux évènements marquent la saison 1948/49: un septième Shield et la fin des matchs de football à Shelbourne Park. En effet, le club prévoit de faire construire un nouveau stade à Irishtown.

En 1951, les Reds sont battus par Cork Athletic en finale de coupe d'Irlande puis remportent une sixième titre en 1953.

Les Shels utilisent divers stades dans les années 1950 en attendant le nouveau stade: Milltown, Dalymount Park et Tolka Park. Ils jouent finalement au Irishtown Stadium en 1955 mais c'est un vrai fiasco: le stade n'est pas fini et les infrastructures ne conviennent pas du tout. Shelbourne s'installe alors à Tolka Park dès la saison suivante.

Gerry Doyle devient manageur en 1956 et fait confiance à une talentueuse jeune génération de joueurs. Parmi eux, Tony Dunne qui sera transféré plus tard à Manchester United.

1960-1969: Les premières joutes européennes[modifier | modifier le code]

En 1960, Shelbourne remporte enfin une deuxième coupe d'Irlande avec un parcours irréprochable: une série de victoires 3-0 contre les Bohemians, Shamrock Rovers et Dundalk avant de battre les Cork Hibernians en finale 2-0. En 1962, les Shels sont à égalité de points avec le Cork Celtic à la fin du championnat et doivent disputer un play-off qu'ils remportent pour le titre grâce à un but de Ben Hannigan. Shelbourne retrouve par contre sa malchance en coupe, s'inclinant en finale contre les Shamrock Rovers en étant privé de 3 joueurs clés. La coupe est cependant gagnée l'année suivante grâce à une nouvelle victoire 2-0 sur les Cork Hibernians.

La plaque à Tolka Park commémorant le hat-trick le plus rapide jamais marqué.

Cette même saison 62/63 marque aussi les débuts de Shelbourne en coupe d'Europe dans une confrontation de prestige contre le Sporting Portugal que les portugais remportent facilement. Cette participation est suivie par deux autres: en 63/64 en Coupe des vainqueurs de coupe contre le FC Barcelone et en 64/65 en Coupe des villes de foire (l'ancêtre de la Coupe UEFA) contre l'Atlético de Madrid après avoir éliminé Belenenses.

La fin des années 1960 est le début d'une période difficile pour les clubs irlandais avec la mainmise des clubs anglais et écossais sur les joueurs et médias de l'île.

À noter que lors d'un match contre les Bohemians le 19 novembre 1967, Shelbourne entra dans l'histoire en inscrivant le hat-trick le plus rapide au monde: Jimmy O'Connor avait marqué 3 buts en 2 minutes et 13 secondes[2],[3] !

1970-1989: Les années noires[modifier | modifier le code]

En battant Athlone Town pour le Shield en 1971, Shelbourne remporta ce qui sera son dernier trophée pour de nombreuses années. Idem en coupe d'Europe, avec une dernière participation infructueuse contre les hongrois de Vasas la même saison avant d'aborder une longue période de disette.

Ne brillant pas en championnat, les Reds ne peuvent se rabattre sur une victoire en coupe: ils sont battus en 1973 en finale contre les Cork Hibernians puis subissent une défaite embarrassante contre les amateurs de Home Farm en demi-finale en 1975.

La signature de Jimmy Johnstone en 1978, l'ancien vainqueur de la Ligue des Champions avec le Celtic Glasgow[4], n'arrangera pas les affaires du club.

En 1985, la ligue d'Irlande crée une deuxième division et 4 clubs sont relégués à l'issue de la saison 84/85. Lors de la dernière journée, un miracle sauve Shelbourne de la descente: menés 2-0 à la mi-temps face à Galway United alors que la victoire est impérative, les Shels remportent le match 3 à 2. Ce n'est malheureusement que partie remise avec la descente en First Division la saison suivante mais Shelbourne remonte immédiatement en Premier League en 87.

Après deux décennies dans le brouillard, l'avenir s'éclaircit pour les Shels en 89 avec l'arrivée de Tony Donnelly à la présidence et le retour à Tolka Park, stade qu'ils avaient quitté en 1974 pour jouer dans 4 différents stades les années suivantes.

1990-1999: Le retour aux sommets[modifier | modifier le code]

Un important investissement de la famille Donnelly fit remonter le club aux sommets avec un 8e titre décroché en 1991/92, le premier depuis 30 ans, grâce à entre autres une victoire 3-1 sur Dundalk FC conclu par un but spectaculaire de Brian Flood. La saison 92/93 suivante est marquée par le retour de la coupe d'Europe, une élimination décevante contre les champions ukrainiens Tavria Simferopol, et la victoire en coupe face à Dundalk. Néanmoins en championnat, Shelbourne ne peut sortir vainqueur des play-offs les opposant à deux autres équipes: les Bohemians et Cork City.

Les deux saisons 93/94 et 94/95 sont blanches avec un maigre parcours en coupe des vainqueurs de coupe: une victoire sur Karpaty Lviv suivi par une défaite sèche contre le Panathinaikos.

Le succès revient en 95/96 avec un doublé coupe de la ligue/coupe d'Irlande. Cette dernière fut remportée face à St. Patrick's Athletic suite à un match mémorable: au bout de 20 minutes de jeux, Alan Gough le gardien de Shelbourne est exclu alors qu'il n'y a pas de gardien remplaçant, c'est donc avec Brian Flood le milieu de terrain dans les cages que les Shels luttent et parviennent à égaliser grâce à un but magnifique de Tony Sheridan en fin de match[5] pour avoir droit à rejouer le match comme c'est la règle en cas de nul. La revanche fut remportée grâce à... Alan Gough qui sortit un penalty en fin de rencontre pour préserver le score de 1-0. La coupe d'Irlande est à nouveau remportée en 96/97 face à Derry City FC.

Alors que le succès en coupe est présent, on attend toujours un titre de champion et de meilleurs parcours en coupe d'Europe: les défaites contre ÍA Akranes en 95 et SK Brann en 96, ont à nouveau déçu.

La saison 97/98 suivante est un cauchemar : défaite en finale de coupe d'Irlande (contre Sligo Rovers), en finale de coupe de la ligue (contre Cork City FC), au premier tour de coupe des vainqueurs de coupe (contre Kilmarnock) et surtout le championnat perdu lors de la dernière journée au profit de St. Patrick's Athletic. Le manageur Damien Richardson démissionne suite à cet échec, et le club fait venir Dermot Keely, un entraineur réputé.

On retiendra de la saison 98/99 surtout le match aller premier tour de la coupe UEFA contre les Glasgow Rangers. Obligés de jouer en Angleterre dans le stade des Tranmere Rovers pour "raisons de sécurité", Shelbourne fait sensation en menant la partie 3-0 à l'heure de jeu avant de perdre le match... 3-5[6].

2000-2006: Shelbourne, fer de lance de la League[modifier | modifier le code]

Après une première saison médiocre, Dermot Keely réussit une très belle saison 99/2000 en remportant un doublé historique: coupe d'Irlande et championnat. Celui-ci est remporté avec la manière en ayant subi que deux défaites, tandis que la coupe fut remportée grâce à un but de Pat Fenlon en finale contre les Bohemians. Avec une élimination au premier tour de la Coupe Intertoto contre Neuchâtel Xamax, le parcours européen est par contre très décevant.

La saison suivante est par contre une grande déception puisque Shelbourne laisse à nouveau échapper le titre lors de la dernière journée cette fois aux Bohemians. En coupe UEFA, le club fait bonne figure en battant le club macédonien Sloga Jugomagnat Skopje et en offrant une bonne résistance face aux champions de Norvège, Rosenborg.

Le titre de champion gagné lors de la saison 01/02 est teinté de controverse : Shelbourne n'aurait pas remporté le titre si la FAI n'avait pas retiré 15 points à St Patrick's Athletic pour une affaire de joueurs non-enregistrés. En coupe UEFA, Shelbourne est sèchement éliminé au premier tour par Brondby.

Avec Pat Fenlon à la tête de l'équipe, le club n'arrive pas à conserver son titre de champion sortant lors de la saison 02/03. Le retour de Shelbourne dans les tours préliminaires de Ligue des Champions est un vrai fiasco: les Shels se font sortir par le modeste club des Hibernians de Malte suite à un but encaissé dans les arrêts de jeu à Tolka Park.

Shelbourne se rattrape en remportant d'affiliée les championnats des saisons 2003 et 2004 (le championnat d'Irlande ayant changé de calendrier). Alors que le parcours européen est quelconque en 2003 avec une défaite au premier tour de coupe UEFA contre les Slovènes de l'Olimpija Ljubljana, la campagne européenne 2004 est historique. En éliminant le KR Reykjavík puis en créant l'exploit face à l'Hajduk Split, Shelbourne devient le premier club irlandais à atteindre le troisième tour préliminaire de Ligue des Champions. Les Shels affrontent à ce tour le Deportivo La Corogne et malgré un bon nul à Lansdowne Road devant 25 000 spectateurs, l'équipe est éliminée en perdant 3-0 en Espagne. Reversés en Coupe UEFA, Shelbourne font à nouveau bonne figure mais ne peuvent battre Lille[7].

Suite à ces bonnes performances, le club fait venir de grands noms pour la saison 2005. Néanmoins le club ne parvient à obtenir qu'une troisième place en championnat et est battu en finale de la toute première Setanta Cup face à Linfield. Shelbourne est éliminé au deuxième tour préliminaire de Ligue des Champions par le Steaua Bucarest après avoir battu Glentoran.

Les Shels renouent avec le succès en remportant le championnat 2006 grâce à une meilleure différence de buts que Derry. En coupe Intertoto, le club bat facilement les lituaniens du Vetra Vilnius mais s'incline au tour suivant contre Odense.

2007-2011: Explosion financière et chemin de croix en First Division[modifier | modifier le code]

À l'issue de la saison 2006, Shelbourne connait de graves problèmes financiers et croule sous les dettes. L'intersaison est un calvaire: la quasi-totalité des joueurs partent (à Drogheda pour une bonne partie d'entre eux, où ils gagneront le titre de champion), Pat Fenlon abandonne son poste mais surtout la menace de l'éviction du club de la ligue plane. En pleine incertitude et sans équipe, Shelbourne décide de ne participer à la Setanta Cup. Il faut attendre quelques jours avant la reprise du championnat pour connaître le verdict de la FAI: Shelbourne jouera en First Division pour la première fois depuis la saison 1986/1987. Alors que cette décision met fin à une période de succès et envoie le club dans les abimes du championnat, le fait de jouer encore dans la ligue est accueilli comme un véritable soulagement: nombreux furent les supporters et membres du club pensant que Shelbourne allait tout simplement disparaitre. Le club fait alors revenir Dermot Keely au poste de manager et celui-ci fait avec les moyens du bord pour mettre en place une équipe à 24 heures du début du championnat. Quelques semaines plus tard, on apprendra que Shelbourne renonce à sa place en Ligue des champions, de peur de mettre en péril le coefficient UEFA du championnat irlandais, et laisse sa place à Derry City[8]. L'offrande se verra être peu judicieuse: Derry se fait éliminer dès le premier tour qualificatif par un club arménien (Pyunik Erevan).

La chute des Shels est un véritable coup dur pour le football irlandais: Shelbourne s'effondre alors que le club commençait à devenir le grand club que toute l'Irlande attendait.

La saison 2007 se passe donc dans l'anonymat de la First Division[9]. Avec un effectif de fortune composé de jeunes, de quelques joueurs d'expériences recrutés à la hâte et de quelques prêts, les Shels réalisent une saison insignifiante, n'obtenant qu'une poignée de victoires en début de saison avant de redresser la barre et finir à la 5e place à l'issue de la saison. 2007 sera également marquée par le décès tragique d'Oliver Byrne, l'actionnaire principal du club, dont la mémoire fut saluée par de nombreux hommages à Dublin mais également dans toute l'Irlande.

Le club affiche son ambition de remontée pour la saison 2008, et grâce à des finances plus saines, procède à un remaniement total de l'effectif. Shelbourne part favoris mais se voit sérieusement concurrencé par Dundalk, Waterford United et le surprenant nouveau club de Dublin, le Sporting Fingal si bien qu'à mi-saison, les Shels sont distancés après une série de défaites. Shelbourne rattrape son retard et parvient à se placer en tête en fin de saison. Mais le titre (et donc la montée) échappe aux Shels à la dernière journée lorsque Limerick 37 égalise de manière dramatique dans les arrets de jeux d'un match que Shelbourne devait gagner pour s'assurer la première place. C'est donc Dundalk qui monte en Premier Division.

Les Shels sont à nouveau malheureux en 2009, où ils terminent à un point du premier (UCD). L'équipe laisse alors échapper la remontée en perdant son match de play-off contre le Sporting Fingal. Dermot Keely abandonne le poste d'entraineur avant le début de la saison 2010, il est remplacé par Alan Mathews, ex-manager de Drogheda United et ancien joueur de Shelbourne.

En 2010, Shelbourne ne part pas favori avec l'introduction de vieilles connaissances en First Division: Cork et Derry, eux aussi victimes de troubles financiers. Ces derniers, favoris, remportent logiquement le championnat laissant les Shels lutter pour une place en play-off, mais une fois encore une dernière journée fatale voit l'équipe perdre à domicile contre Waterford, reléguant Shelbourne à une très décevante quatrième place. La saison est sauvée par une victoire en Leinster Senior Cup, remportée avec la manière après plusieurs victoires contre des clubs de Premier Division y compris contre les Shamrock Rovers, qui seront sacrés champion cette saison-là.

La roue tourne enfin en 2011, et bien que le club ait perpétué sa tradition de laisser échapper les succès à la dernière seconde en perdant le titre en encaissant un but à la 94e minute de la dernière journée contre Cork, Shelbourne termine néanmoins à la seconde place significative de promotion directe en Premier Division. La saison est marquée également par le parcours du club en coupe d'Irlande malgré un début étriqué (une victoire sur tapis vert contre les amateurs de Sheriff YC après avoir perdu le match 3-2), les Shels se hissent en finale après avoir éliminé St Patrick's Athletic. Opposés aux tenants du titre, les Sligo Rovers, l'équipe sort un grand match malgré un carton rouge contestable dès la demi-heure de jeu, mais Sligo s'impose aux tirs aux buts.

Depuis 2012: Retour en Premier Division[modifier | modifier le code]

Pour son retour au plus haut niveau irlandais, Shelbourne obtient un maintien confortable en terminant à la 8eme place. L'équipe atteint également les demi-finales de la coupe, s'inclinant contre Derry lors du match retour.

Shelbourne connait un début de championnat catastrophique lors de la saison 2013. Alan Matthews présente sa démission à l'issue de la treizième journée, alors que l'équipe pointe en dernière position et ne totalise qu'une seule victoire. John McDonnell, ancien entraineur de St Patrick's Athletic, est nommé nouvel entraineur le 24 mai.

[modifier | modifier le code]

Logo

Effectif 2009[modifier | modifier le code]

Nom Poste Naissance Nationalité Au club depuis Dernier club
? Dean Delaney Gardien 15 septembre 1980 à Dublin Drapeau de l'Irlande Irlande 2008 Waterford United
? Vinny Whelan Gardien 22 juin 1989 Drapeau de l'Irlande Irlande 2008 Caernarfon Town
? Stephen Quigley Défenseur 13 janvier 1985 à Dublin Drapeau de l'Irlande Irlande 2009 Waterford United
? Kevin Doherty Défenseur 18 avril 1980 à Dublin Drapeau de l'Irlande Irlande 2009 Bray Wanderers
? Damien Brennan Défenseur 30 août 1980 à Dublin Drapeau de l'Irlande Irlande 2008 Longford Town
? Alan Keely Défenseur 10 mai 1982 à Dublin Drapeau de l'Irlande Irlande 2007 Waterford United
? David Crawley Défenseur 20 juin 1977 à Dundalk Drapeau de l'Irlande Irlande 2009 Dundalk FC
? Robbie Hedderman Défenseur 4 avril 1982 à Dublin Drapeau de l'Irlande Irlande 2008 Waterford United
? Jordan McMillan Défenseur  ? Drapeau de l'Irlande Irlande Formé au club /
? Michael Synnott Défenseur 20 janvier 1987 à Dublin Drapeau de l'Irlande Irlande 2009 Prêté par Dundalk FC
? Maurice Farrell Défenseur 22 novembre 1969 à Dublin Drapeau de l'Irlande Irlande 2009 Bray Wanderers
? Joey Flood Défenseur  ? Drapeau de l'Irlande Irlande ?  ?
? Derek Doyle Milieu 30 avril 1986 à Dublin Drapeau de l'Irlande Irlande 2009 Dundalk FC
? David McGill Milieu 24 octobre 1981 à Dublin Drapeau de l'Irlande Irlande 2008 Shamrock Rovers
? Ray Scully Milieu 7 juillet 1981 à Dublin Drapeau de l'Irlande Irlande 2009 Waterford United
? David McAllister Milieu 29 décembre 1988 à Dublin Drapeau de l'Irlande Irlande 2008 Drogheda United
? David Cassidy Milieu 23 mai 1985 à Dublin Drapeau de l'Irlande Irlande 2009 Dundalk FC
? Richie Baker Milieu 17 avril 1980 à Dublin Drapeau de l'Irlande Irlande 2009 Drogheda United
? Mark O'Brien Milieu 13 mai 1984 à Dublin Drapeau de l'Irlande Irlande 2007 Shamrock Rovers
? Colin O'Brien Milieu  ? Drapeau de l'Irlande Irlande  ?  ?
? Anthony Flood Attaquant 31 décembre 1984 à Dublin Drapeau de l'Irlande Irlande 2007 Dundalk FC
? Peter Hynes Attaquant 28 novembre 1983 à Dublin Drapeau de l'Irlande Irlande 2009 Sporting Fingal FC
? Tony Griffiths Attaquant 19 mars 1986 à Kilkenny Drapeau de l'Irlande Irlande 2009 Crumlin United

Palmarès[modifier | modifier le code]

Européen[modifier | modifier le code]

  • Seul club irlandais à avoir atteint le troisième tour préliminaire de la Ligue des champions.

National[modifier | modifier le code]

  • Gold Cup

Régional[modifier | modifier le code]

  • Leinster Senior Cup
    • Vainqueur : 1900, 1901, 1904, 1906, 1908, 1909, 1913, 1914, 1917, 1919, 1924, 1931, 1946, 1949, 1963, 1968, 1972, 1994, 2010
  • Dublin City Cup
    • Vainqueur : 1942, 1947, 1963, 1965

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. « Article du Irish Times sur le hat-trick de Jimmy O'Connor »
  3. « Vidéo du hat-trick de Jimmy O'Connor »
  4. « Article retraçant la carrière de Jimmy Johnstone »
  5. « Vidéo du but de Tony Sheridan contre St Pat's en finale de Coupe 96 »
  6. « Shelbourne - Rangers: Ecstasy and agony for Shels »
  7. « Lille élimine Shelbourne de la coupe UEFA (article de L'Equipe) »
  8. « Shelbourne renonce à sa place en Ligue des Champions »
  9. « RTÉ Sport fait le point sur la saison des Shels en First Division »

Liens externes[modifier | modifier le code]