Shawville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shawville
Image illustrative de l'article Shawville
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Outaouais
Comté ou équivalent Pontiac
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Sandra A. Murray
2013 - 2017
Constitution 1er janvier 1874
Démographie
Gentilé Shawvillite
Population 1 692 hab. (2014)
Densité 314 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 36′ 00″ N 76° 29′ 00″ O / 45.600005, -76.48333845° 36′ 00″ Nord 76° 29′ 00″ Ouest / 45.600005, -76.483338  
Superficie 538 ha = 5,38 km2
Divers
Fuseau horaire [[]]
Code géographique 84010
Localisation
Localisation de Shawville dans le Pontiac
Localisation de Shawville dans le Pontiac

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Shawville

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Shawville

Shawville est une municipalité du Québec (Canada) située dans la municipalité régionale de comté du Pontiac et la région administrative de l'Outaouais.

Le territoire de cette municipalité outaouaise est entièrement enclavé dans celui de la municipalité du canton de Clarendon, à 30 km au sud-est de Fort-Coulonge.

Repères historiques[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1860, un groupe de citoyens de Clarendon Centre, sous la direction de James Shaw, se séparent de la municipalité du canton de Clarendon. Bien que l'on ait songé à dénommer le nouvel établissement Daggville, du nom d'une famille pionnière, on opta pour Shawville après que James Shaw eut promis de faire don de 0,8 ha de terre à la nouvelle municipalité.

Premier maître de poste de l'endroit de 1856 à 1877, James Shaw (1818-1877) arrive dans le canton de Clarendon en 1843. La municipalité est officiellement établie en 1874 et peuplée de colons irlandais protestants.

Sur le plan religieux, une église méthodiste était bâtie à cet endroit en 1835, tandis que la paroisse catholique de Saint-Alexandre-de-Clarendon était érigée canoniquement en 1840. Celle-ci prendra peu après le nom de Sainte-Mélanie, puis de Saint-Jacques-le-Majeur en 1917[1].

Personnalités connues qui y sont nées[modifier | modifier le code]

  • Murph Chamberlain (1915-1986) joua dans la LNH pour les Maple Leafs de Toronto, le Canadien de Montréal, les Americans de Brooklyn et les Bruins de Boston de 1937 à 1949. Il fut membre de l'équipe des Canadiens de Montréal qui remporta la Coupe Stanley en 1944 et 1946.
  • Frank Finnigan, né le 9 juillet 1903, surnommé "The Shawville Express", fut le premier capitaine des Sénateurs et passa 10 saisons avec les Sénateurs d'Ottawa (1923-1931; 1932-1934). Il joua un rôle dans le retour de la franchise dans la LNH en 1992. Après sa retraite, il fut propriétaire de l'hôtel Clarendon à Shawville, et ce, jusqu'en 1980. Son chandail numéro 8 fut retiré par les Sénateurs après sa mort, le 25 décembre 1992.
  • Bryan Murray, directeur-général et ancien entraîneur-chef des Sénateurs d'Ottawa.
  • Terry Murray, frère Bryan Murray, entraîneur dans la LNH.

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Shawville est enclavée dans la municipalité de Clarendon.

Rose des vents Clarendon Rose des vents
Clarendon N Clarendon
O    Shawville    E
S
Clarendon

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Commission de toponymie du Québec

Liens externes[modifier | modifier le code]