Shawn Phillips

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Phillips.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Shaun Phillips.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Sean Phillips.

Shawn Phillips

Description de l'image  Shawn Phillips.png.
Informations générales
Nom de naissance Shawn Phillips
Naissance 3 février 1943 (71 ans)
Fort Worth, Texas
Activité principale Auteur-compositeur-interprète-guitariste
Genre musical Rock, pop, folk rock
Instruments Chant, guitare, sitar
Années actives 1964 -
Labels Capitol, A&M, RCA/BMG, Chameleon, Imagine, Fat Jack, Sheer Sound, Hux Records

Shawn Phillips (né le 3 février 1943 à Fort Worth, Texas) est un musicien de folk-rock, principalement influent dans les années 1960 and 1970[réf. nécessaire]. Il est le fils de l'auteur de romans d'espionnage James Atlee Phillips, dit Philip Atlee[1] et sa mère décède lorsqu'il a treize ans[2].

Phillips a enregistré une quinzaine d'albums et a travaillé avec plusieurs musiciens y compris Donovan, Paul Buckmaster, J. Peter Robinson, Joni Mitchell, Eric Clapton, Steve Winwood, Bernie Taupin, les Beatles et plusieurs autres. Ce chanteur/compositeur a été décrit, par l'imprésario Bill Graham[n 1] , comme étant "le secret le mieux gardé dans l'industrie de la musique" . Guitariste efficace, il possède aussi un registre vocal de plus de quatre octaves[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1958, il prend des cours de sitar du virtuose indien Ravi Shankar[4]. Au début des années soixante, Philips publie deux disques à saveur folk (I'm a Loner en 1964 et Shawn en 1965) dans lesquels il ne compose que quelques morceaux mais ces disques ne connaissent qu'un succès limité. Phillips collabore avec Donovan Leitch, sur les disques Fairytale, Sunshine Superman et Mellow Yellow, jouant de la guitare, du sitar et comme compositeur et choriste. Sa collaboration avec Donovan se termine mal lorsque son nom n'apparaît pas sur quelques chansons qu'il aurait coécrites[n 2],[5]. Il enseigne à George Harrison les rudiments du sitar avant que le Beatle ne rencontre Shankar[5] et chante sur la chanson des Beatles Lovely Rita[6]. Il est choisi pour tenir le rôle principal dans la production originale de Jesus Christ Superstar mais le perd lorsqu'il ne peut s'entendre avec le producteur Robert Stigwood[5]. En février 1969, Phillips a écrit et réalisé, avec The Djinn, la musique pour la pièce controversée de Jane Arden, Vagina Rex and the Gas Oven au Arts Lab à Londres. Le 29 août 1970, il effectue une courte apparition surprise au festival de l'île de Wight[7].

Phillips est actif dans le milieu de la musique folk de Los Angeles, du Greenwich Village (New York) mais son pied-à-terre est à Londres. En 1967, son visa de travail échu, Phillips quitte l'Angleterre pour déménager temporairement à Positano, en Italie, mais il s'y plait tellement qu'il y reste tout au long des années 1970[n 3]. Pendant cette décennie, il enregistre dix albums qui ne contiennent habituellement que des compositions originales. Contribution, Second Contribution, Collaboration et Faces seront les disques les plus populaires de sa carrière.

Les années 1980 voient une baisse d'intérêt pour la musique de Phillips mais il continue de faire des tournées. Il enregistre un disque en 1983, Beyond Here Be Dragons. Pendant les années 1990 on publie sur CD, trois différentes compilations des succès de l'auteur-compositeur-interprète mais, encore une fois, il ne publie qu'un seul disque de nouvelles compositions, The Truth If It Kills produit par Michel LeFrançois et enregistré au Québec avec la participation de plusieurs musiciens locaux.

Le 15 novembre 1994, il subi un quadruple pontage cardiaque. Comme il l'explique dans les notes de son disque compilation Another Contribution: "Quarante-deux ans de nourriture grasse et de cigarettes m'ont finalement rattrapées".

Sorti en 2002, l'album studio No Category met en vedette ses collaborateurs de longue date Paul Buckmaster et J. Peter Robinson. En 2007, il sort son premier album enregistré devant public, Living Contribution[8], simultanément à un DVD portant le même titre, enregistré au Kirstenbosch Garden du Cap, en Afrique du Sud. En 2009 est publié un disque enregistré en direct des studios de la BBC, les 10 mai 1971, 19 mars 1973 et 8 octobre 1974. On y entend Phillips seul à la guitare ou accompagné d'un groupe [n 4],[9].

Le 3 juin 2011, il est invité sur scène (avec Jimmy Page) par Donovan, accompagnés d'un orchestre symphonique, pour un spectacle au Royal Albert Hall de Londres soulignant le 45e anniversaire de la sortie du disque Sunshine Superman[10].

En 2012, il sort un album à tirage limité de 500 copies intitulé Refexions, comprenant des reprises de ses chansons jouées en solo avec sa guitare acoustique[11]. En 2013, le disque Perspectives a été publié grâce à une levée de fonds publique. Cet album double comprends 20 nouvelles chansons. Quelques chansons sont enregistrées en Afrique du Sud avec des musiciens locaux [n 5]. Pour deux chansons enregistrées à Montréal, il est accompagné par le groupe The NexXx (où Hélène McKenzie à écrit des paroles en français et harmonise avec Phillips sur la reprise de la chanson Storm). Trois autres chansons ont été enregistrées à Los Angeles en 2002, lors des sessions du disque No Category produites par Paul Buckmaster [12],[n 6].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Lors de son service dans la Navy, il est formé comme pompier spécialisé aux incendies de matières dangereuses et toxiques. Dans les années 1990, après son opération cardiaque, il s'installe à Spicewood au Texas et il devient pompier volontaire du Pedernales Emergency Services[13].

Aujourd'hui, Shawn vit à Port Elizabeth (Afrique du Sud) avec son épouse Juliette et leur fils Liam. Il partage son temps entre l'écriture, les tournées et son travail comme un technicien d'urgence médicale (EMT), pompier volontaire et 1er officier, navigateur et spécialiste de sauvetage en mer avec le National Sea Rescue Institute of South Africa (NSRI).

Discographie[modifier | modifier le code]

  • I'm A Loner (Capitol - 1964) - ré-édité sous: Favourite Things 1965
  • Shawn (Capitol - 1965) - ré-édité sous: First Impressions 1966
  • Contribution (A&M - 1970)
  • Second Contribution (A&M - 1970) US #208
  • Collaboration (A&M - 1971)
  • Faces (A&M - 1972) US #57
  • Bright White (A&M - 1973) US #72
  • Furthermore (A&M - 1974), A&M Records US #50
  • Do You Wonder (A&M - 1974) US #101
  • Rumplestiltskin's Resolve (A&M - 1975) US #201
  • Spaced (A&M - 1977)
  • Transcendence (RCA/BMG - 1978)
  • Beyond Here Be Dragons (Chameleon - 1983)
  • Best of Shawn Phillips (A&M (Canada) - 1990) - Compilation publiée au Canada
  • The Best of Shawn Phillips: The A&M Years (A&M - 1992) - Compilation
  • The Truth If It Kills (Imagine - 1994) - Publié pour le marché canadien
  • Another Contribution: Anthology (A&M - 1995) - Compilation
  • No Category (Fat Jack - 2002)
  • Living Contribution (Sheer Sound - 2007) - Enregistré en spectacle
  • At The BBC (Hux Records - 2009) - Enregistré en direct
  • Reflections (2012) - Édition limitée à 500 copies
  • Perspectives (2013) - Album double

45 tours[14]

  • Cloudy Summer Afternoon / The (New) Frankie & Johnnie (Ascot 2152 – 1964)
  • Hey Nelly Nelly / Solitude (Columbia DB7611 – 1965)
  • Doesn't Anybody Know My Name / Nobody Listens (Columbia DB7699 – 1965)
  • Little Tin Soldier / London Town (Columbia DB7789 – 1965)
  • Summer Came / Storm (Columbia DB7956 – 1966)
  • Woman Mine / Stargazer (Parlophone R5606 – 1967)
  • Lovely Lady / A Christmas Song[n 7] (A&M 1238 – 1970 / AMS-819 – 1977)
  • We / L Ballade (A&M 1402 – 1972)
  • Anello (Where Are You) (A&M Records 1435 – 1972) [n 8],[15]
  • Lost Horizon [n 9],[16] / Landscape (A&M 1405 – 1973)[n 10]
  • Dream Queen / Bright White (A&M 1482 – 1973)
  • Hey, Miss Lonely / Anello (Where Are You (A&M 1435 – 1973)
  • Salty Tears / All the Kings and Castles (A&M 1507 – 1974)
  • Summer Vignette / Do You Wonder (A&M 1750 – 1975)
  • One Way Ticket (IMS-2037 – 1995)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. On voit Graham dans le film Apocalypse Now jouant le rôle du promoteur des Playmates.
  2. Le fait que Donovan signe ses pièces Donovan Phillip Leitch n'aide pas sa cause.
  3. Anecdote racontée lors d'un spectacle de sa tournée en 2008.
  4. Tony Walmsley (guitare); Peter Manning Robinson (claviers); Jon Gustafson (basse); Barry DeSouza (batterie)
  5. Lloyd Martin à la batterie, Joe van der Linden à la basse, Mauritz Lotz à la guitare et Wesley Keet, John Edwards et Ruby Gill aux claviers et sur la chanson, Hadeda, il est accompagné de Barry van Zyl et Nibs van der Spuy.
  6. avec Leland Sklar à la basse, Ralph Humphrey à la batterie, Mike Miller à la guitare, J. Peter Robinson aux claviers.
  7. Chanson incluse dans la réédition CD de Faces.
  8. Vinyle 7 pouces; Face A : Stereo / Face B : Mono
  9. Chanson écrite par Hal David-Burt Bacharach pour le film (en)du même nom
  10. Sous titrée : Journey From Naples to My Home in Positano

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Shawn Phillips » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]