Shavit (fusée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le satellite de reconnaissance Ofek-7 lancé par une fusée Shavit-2 (2007)
Troisième étage et coiffe du lanceur

Shavit (comète en hébreu, on trouve aussi la translittération Savit) est un lanceur léger israélien, dérivé du missile Jéricho II. Il comporte trois étages utilisant tous une propulsion à propergol solide. Plusieurs versions de puissance croissante ont été développées : dans sa dernière version Shavit 2 il est capable de placer environ 300 kg sur une orbite polaire. Le premier lancement, qui a eu lieu en 1988, a permis de placer en orbite Ofeq 1, le premier satellite artificiel israélien. Le Shavit est utilisé pour lancer les satellites de reconnaissance israéliens : en 2014 le lanceur totalisait 9 lancements dont 2 échecs. Le Shavit est tiré depuis la base aérienne de Palmachim située sur la côte israélienne. Pour ne pas survoler le territoire des pays voisins le lanceur est tiré vers l'ouest et place ses satellites sur une orbite rétrograde.

Historique[modifier | modifier le code]

A l'origine du lanceur Shavit on trouve le missile balistique à moyenne portée israélien Jericho- 2 développé à la fin des années 1970 par Israël. Sur la base de ce missile un lanceur, le RSA-3, est réalisé avec l'Afrique du Sud mais ce programme est interrompu en 1994. Les développements se poursuivent en Israêl et la première version du Shavit est tirée depuis la base aérienne de Palmachim le 19 septembre 1988 en réussissant à placer en orbite le premier satellite israélien Ofek-1. Le lanceur est par la suite rallongé pour gagner en puissance. A la fin des années 1990 une version commerciale baptisée LK-X est envisagée en coopération avec la société américaine Coleman Research Corp qui a participé à la conception du Shavit. Mais ce projet n'a pas de suite. Le Shavit est utilisé exclusivement pour placer en orbite les satellites de reconnaissance israélien avec une fréquence de tir très espacée[1].

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Le Shavit est un lanceur à trois étages. Ceux-ci utilisent tous une propulsion à propergol solide brulant du HTPB. Ls deux premiers étages, d'une masse comprise entre 10 et 14 tonnes, dérivent du missile Jericho-2 : ils ne diffèrent que par longueur de la tuyère qui est plus allongée sur le second étage pour prendre en compte son fonctionnement dans le vide. Le premier étage est stabilisé par un empennage et des gouvernes qui agissent sur la direction de la poussée des gaz éjectés. Le contrôle d'attitude du deuxième étage est pris en charge par de petits propulseurs auxiliaires dédiés. L'enveloppe des deux étages est réalisée en composite graphite/époxy. Le troisième étage développé par la société RAPHAEL est sphérique et réalisé en titane. Il pèse 2,6 tonnes et est stabilisé par rotation. Trois versions du lanceur ont été développées. Les capacités de la version initiale ont été améliorées dans la version Shavit-1 en allongeant le premier étage de 1,8 mètres. La version Shavit-2 utilise un second étage bénéficiant du même allongement. Ces évolutions ont fait passer la masse de 23 à 31 tonnes, la longueur de 1,7 à 22 m et la charge utile pour l'orbite polaire de 160 kg à 350 kg. La coiffe haute de 4,37 m a un diamètre de 1,35 m. et une masse de 57 kg[1],[2].

Schéma du lanceur
Caractéristiques techniques des Shavit [1]
Version du lanceur Shavit Shavit-1 Shavit-2
Charge utile (orbite polaire) 160 kg 225 kg 350 kg
Longueur 17,7 m 19,7 m 22,1 m
Masse totale 23,4 t 27,3 t. 31,1 t.
1eÉtage Désignation ATSM-9 ATSM-13
Longueur 5,244 m 7,244 m
Diamètre 1,35 m
Masse (dont propergol) 10,215 t (9,1 t.) 13,99 t (12,75 t)
Propergol propergol solide HTPB
Poussée 413 kN 554 kN
Impulsion spécifique
Durée de fonctionnement 52 s 55,4 s
Matériau Graphite/époxy
Autre caractéristique
2eÉtage Désignation ATSM-9 ATSM-13
Longueur 5,67 m
Diamètre 1,35 m
Masse (dont propergol) 10,388 t (9,1 t.) 14,126 t (12,75 t)
Propergol propergol solide HTPB
Poussée 471,1 kN 629,3 kN
Impulsion spécifique
Durée de fonctionnement 52 s 55,4 s
Matériau Graphite/époxy
Autre caractéristique
3eÉtage Désignation Rafael
Longueur 2,4 m
Diamètre 1,3 m
Masse (dont propergol) 2,574 t (1,89 t)
Propergol propergol solide HTPB
Poussée 58,8 kN 60,4 kN
Impulsion spécifique
Durée de fonctionnement 92 s 90,5 s
Matériau Titane
Autre caractéristique

Mise en œuvre[modifier | modifier le code]

Tous les tirs ont lieu depuis la base aérienne de Palmachim située sur la côte méditerranéenne d'Israël à une vingtaine de km de Tel-Aviv. Pour ne pas survoler le territoire des pays voisins la fusée Shavit est tirée vers l'ouest et place ses satellites sur une orbite rétrograde qui pénalise les performances du lanceur car celui-ci ne bénéficie pas de la vitesse de rotation de la Terre. Le lanceur est utilisé pour placer en orbite des satellites de reconnaissance.

Historique des lancements [3]
Date de lancement (UTC) Version lanceur Charge utile Type Orbite / inclinaison Masse Identifiant COSPAR Remarque
19 septembre 1988 Shavit Ofek-1 Satellite expérimental 248 × 1170 km / 142.8° 157 kg 1988-087A Succès, premier satellite israélien
3 avril 1990 Shavit Ofek-2 Satellite expérimental 209 × 1577 km / 143.2° 160 kg 1990-027A Succès
5 avril 1995 Shavit-1 Ofek-3 Satellite de reconnaissance optique 368 x 730 km / 143,4° 1995-018A Succès
22 janvier 1998 Shavit-1 Ofek-4 Satellite de reconnaissance optique Echec lanceur
28 mai 2002 Shavit-1 Ofek-5 Satellite de reconnaissance optique 369 x 770 km / 143,5° 2002-025A Succès
6 septembre 2004 Shavit-1 Ofek-6 Satellite de reconnaissance optique Échec 3ème étage
11 juin 2007 Shavit-2 Ofek-7 Satellite de reconnaissance optique 454 x 560 km / 142° 300 kg 2007-025A Succès
22 juin 2010 Shavit-2 Ofek-9 Satellite de reconnaissance optique 300 kg 2010-031A Succès
9/4/2014 Shavit-2 TecSAR 2 (Ofek-10) Satellite de reconnaissance radar Orbite polaire rétrograde 260 kg 2014-019A Succès

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Norber Brügge, « Shavit » (consulté le 9 avril 2014)
  2. (de) Bernd Leitenberger, « Shavit » (consulté le 9 avril 2014)
  3. (en) Gunter Dirk Krebs, « Shavit » (consulté le 8 avril 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]