Shaun Livingston

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shaun Livingston Portail du basket-ball
Shaun Livingston Wizards.jpg
Fiche d’identité
Nom complet Shaun Patrick Livingston
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 11 septembre 1985 (28 ans)
Peoria, Illinois
Taille 2,01 m (6 7)
Poids 84 kg (185 lb)
Situation en club
Club actuel Drapeau des États-Unis Nets de Brooklyn
Numéro 14
Poste Meneur, Arrière
Draft NBA
Année 2004
Position 4e
Franchise Clippers de Los Angeles
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009
2009
2009
2010
2010-2011
2011-2012
2012
2012-2013
2013-2014
Clippers de Los Angeles
Clippers de Los Angeles
Clippers de Los Angeles
Clippers de Los Angeles
Heat de Miami
66ers de Tulsa
Thunder d'Oklahoma City
Thunder d'Oklahoma City
Wizards de Washington
Bobcats de Charlotte
Bucks de Milwaukee
Wizards de Washington
Cavaliers de Cleveland
Nets de Brooklyn
7,4
5,8
9,3
DNP
2,3
9,5
7,8
1,0
9,2
6,6
5,5
3,7
7,2
8,3

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Shaun Patrick Livingston (né le 11 septembre 1985, à Peoria, dans l'Illinois) est un joueur de basket-ball professionnel américain évoluant au poste de meneur pour les Nets de Brooklyn en NBA.

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Livingston joue au Richwoods High School pendant deux ans avant de partir pour le lycée de Peoria Central dans l'Illinois. Livingston accepte une bourse d'études pour jouer dans l'équipe universitaire des Blue Devils de Duke mais renonce finalement à jouer en NCAA et se présente à la draft NBA 2004.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

2004-2006[modifier | modifier le code]

Il est choisi en 4e position par les Clippers de Los Angeles.

Livingston mesure 2m 01 ce qui est grand pour un meneur de jeu, on le compare souvent à Magic Johnson pour sa taille. Livingston a enregistré un record en carrière de 14 passes décisives le 23 février 2007 contre les Warriors de Golden State.

Dans ses deux premières saisons NBA, Livingston joue 91 rencontres avec 6,3 points en moyenne par match. Dans sa troisième saison, il marque 9,3 points par match en moyenne.

Blessure au genou[modifier | modifier le code]

Lors d'un match contre les Bobcats de Charlotte, le 26 février 2007, Livingston se casse la jambe et se disloque la rotule gauche lors d'un atterrissage maladroit. Sa convalescence doit alors durer 8 à 12 mois et il pourrait manquer la saison 2007-2008[1].

Retour de blessure[modifier | modifier le code]

Après quasiment 16 mois d'inactivité, les médecins des Clippers de Los Angeles viennent d'autoriser Shaun Livingston à reprendre la pratique professionnelle du basketball. Cependant, il n'a plus de contrat NBA et après une telle période, il est difficile pour Livingston d'apporter des certitudes sur son niveau de jeu et ne participe à aucun match de la saison 2007-2008.

Mais durant l'été 2008, il signe avec le Heat de Miami qui a besoin d'un meneur[2]. C'est l'occasion pour Livingston de relancer sa carrière.

Le 7 janvier 2009, il est transféré aux Grizzlies de Memphis avec de l'argent supplémentaire contre un second tour de draft 2012. Mais, il est coupé dans la foulée[3],[4].

Le 7 mars 2009, il signe avec les 66ers de Tulsa en D-League[5]. Le 31 mars, il signe un contrat avec le Thunder d'Oklahoma City[6]. Lors de son premier match avec le Thunder où son équipe s'est inclinée à domicile 107 à 72 contre les Trail Blazers de Portland, il est l'une des seules satisfactions[7].

Le 17 novembre 2009, Livingston repasse sur le billard pour une arthroscopie du genou gauche[8]. Le 22 décembre 2009, il est coupé par le Thunder.

Le 26 février 2010, il signe un contrat de dix jours avec les Wizards de Washington[9]. Après 22 matches avec les Wizards, il tourne à 7,8 points et 4 passes décisives par match[10]. Il est conservé à Washington jusqu'à la fin de la saison.

Le 14 juillet 2010, il signe un contrat de deux ans aux Bobcats de Charlotte[11].

En octobre 2010, il ressent toujours des douleurs à son genou[12]. Toutefois, il parvient à avoir de plus en plus d'importance sur le jeu des Bobcats[13].

Le 23 juin 2011, il est envoyé aux Bucks de Milwaukee dans un transfert impliquant trois équipes et sept joueurs. En attendant la fin du lock-out, il jouera pour les Drives de Bloomington[14].

Le 26 juin 2012, il est transféré aux Rockets de Houston avec ses coéquipiers Jon Leuer et Jon Brockman[15]. Mais, avant le début de la saison, les Rockets coupent ces trois recrues[16].

Le 15 novembre 2012, il signe un contrat à Washington, rejoignant ainsi une équipe qu'il connait déjà[17] et est coupé le 23 décembre[18].

Le 25 décembre 2012, il signe aux Cavaliers de Cleveland qui ont coupé Donald Sloan[19]. En mars 2013, il est même titularisé pour pallier la blessure de Kyrie Irving[20]. Malgré de bonnes prestations, il choisit de ne pas rester à Cleveland pour gagner plus d'argent dans un autre club[21].

En apprenant la fracture ouverte de la jambe de l'arrière de Louisville[22], Kevin Ware, Livingston se dit prêt à l'aider, lui qui a connu une situation similaire au début de sa carrière[23].

Le 7 juillet 2013, à la recherche d'un back-up de Deron Williams[24], les Nets de Brooklyn signent Livingston pour une année[25]. En l'absence de Deron Williams en présaison, il est titularisé et impressionne son coach, Jason Kidd[26]. Dès le début de la saison, il se montre convaincant lors des absences de Deron Williams[27]. Le 3 février 2014, il intercepte sept ballons contre les 76ers de Philadelphie et établit ainsi son record d'interceptions en carrière[28].

Records personnels et distinctions[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Shaun Livingston, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[29] :

Type statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points en un match 25 @ Celtics de Boston 9 avril 2010 16 @ Nuggets de Denver 29 avril 2006
Paniers marqués en un match 11 Pistons de Détroit 4 avril 2014 7 @ Nuggets de Denver 29 avril 2006
Paniers tentés en un match 18 @ Pacers de l'Indiana 1er février 2014 11 @ Raptors de Toronto 30 avril 2014
Paniers à 3 points réussis 2 @ Suns de Phoenix 1er novembre 2006 1 2 fois
Paniers à 3 points tentés 2 4 fois 1 2 fois
Lancers francs réussis 8 3 fois 6 @ Suns de Phoenix 22 mai 2006
Lancers francs tentés 9 6 fois 7 Heat de Miami 12 mai 2014
Rebonds offensifs 5 Raptors de Toronto 20 décembre 2006 4 Suns de Phoenix 14 mai 2006
Rebonds défensifs 8 Heat de Miami 10 janvier 2014 7 @ Nuggets de Denver 27 avril 2006
Rebonds totaux 11 Heat de Miami 10 janvier 2014 8 @ Nuggets de Denver 27 avril 2006
Passes décisives 14 Warriors de Golden State 24 février 2007 14 Nuggets de Denver 1er mai 2006
Interceptions 7 Sixers de Philadelphie 3 février 2014 3 2 fois
Contres 4 2 fois 2 2 fois
Balles perdues 7 @ Suns de Phoenix 15 avril 2005 5 Raptors de Toronto 27 avril 2014
Minutes jouées 51 Heat de Miami 10 janvier 2014 4 @ Suns de Phoenix 16 mai 2006

Salaires[modifier | modifier le code]

Année Équipe Salaire
2004-2005 Clippers de Los Angeles 3 027 840 $
2005-2006 Clippers de Los Angeles 3 254 880 $
2006-2007 Clippers de Los Angeles 3 481 920 $
2007-2008 Clippers de Los Angeles 4 404 629 $
2008-2009 Grizzlies de Memphis 370 000 $
2009-2010 Thunder d'Oklahoma City 296 695 $
2010-2011 Bobcats de Charlotte 3 500 000 $
2011-2012* Bucks de Milwaukee 3 500 000 $
2012-2013 Rockets de Houston 1 000 000 $
2012-2013 Cavaliers de Cleveland 768 720 $
2012-2013 Wizards de Washington 256 240 $
2013-2014 Nets de Brooklyn 1 272 279 $
Total Gains 25 133 203 $

Note : * En 2011, le salaire moyen d'un joueur évoluant en NBA est de 5 150 000 $[30].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fabrice Auclert, « Le drame de Livingston », sur basketusa.com,‎ 28 février 2007
  2. (en) « Heat Sign Shaun Livingston », sur nba.com,‎ 3 octobre 2008 (consulté en 4 février 2013)
  3. (en) Dave McMenamin, « Heat trade Livingston to Grizzlies », sur espn.go.com,‎ 8 décembre 2011 (consulté en 19 février 2012)
  4. Fabrice Auclert, « Shaun Livingston coupé par le Heat », sur basketusa.com,‎ 6 janvier 2009
  5. (en) Kevin Henry, « Ex-Clipper Livingston joins 66ers », sur newsok.com,‎ 8 mars 2009 (consulté en 4 février 2014)
  6. Fabrice Auclert, « Le Thunder séduit par Shaun Livingston », sur basketusa.com,‎ 31 mars 2009
  7. Fabrice Auclert, « Shaun Livingston, seule satisfaction du Thunder », sur basketusa.com,‎ 4 avril 2009
  8. Fabrice Auclert, « Shaun Livingston repasse sur le billard », sur basketusa.com,‎ 19 novembre 2009
  9. Dimitri Kucharczyk, « Les Wizards signent Shaun Livingston », sur basketusa.com,‎ 27 février 2010
  10. Fabrice Auclert, « Shaun Livingston, le rayon de soleil de Washington », sur basketusa.com,‎ 8 avril 2010
  11. Elliot Bojman, « Shaun Livingston signe au Bobcats pour 7 millions sur 2 ans », sur basketusa.com,‎ 14 juillet 2010
  12. Elliot Bojman, « Le genou de Shaun Livingston continue de lui pourrir la vie », sur basketusa.com,‎ 7 octobre 2010
  13. Dimitri Kucharczyk, « Shaun Livingston, en pleine renaissance ? », sur basketusa.com,‎ 16 février 2011
  14. Jonathan Demay, « Milwaukee : Shaun Livingston signe dans une petite équipe… », sur basketusa.com,‎ 14 octobre 2011
  15. TVA Sports, « Dalembert passerait aux Bucks », sur tvasports.ca,‎ 27 juin 2012
  16. (en) Tom Martin, « Rockets trim roster to 15, waive Livingston », sur thedreamshake.com,‎ 29 octobre 2012 (consulté en 4 février 2013)
  17. Fabrice Auclert, « Washington engage Shaun Livingston », sur basketusa.com,‎ 15 novembre 2012
  18. (en) WASHINGTON, D.C., « Wizards Waive Livingston And Barron », sur nba.com,‎ 23 décembre 2012 (consulté en 4 février 2013)
  19. « Cleveland engage Shaun Livingston », sur basketusa.com,‎ 26 décembre 2012
  20. Fabrice Auclert, « Shaun Livingston, l’heureux miraculé », sur basketusa.com,‎ 12 mars 2013
  21. Fabrice Auclert, « Cleveland : Shaun Livingston sur le départ ? », sur basketusa.com,‎ 13 mars 2013
  22. Fabrice Auclert, « L’arrière de Louisville opéré avec succès après sa grave blessure », sur basketusa.com,‎ 1 avril 2013
  23. Alain Mattei, « Shaun Livingston prêt à aider Kevin Ware », sur basketusa.com,‎ 2 avril 2013
  24. Elliot Bojman, « Brooklyn : Shaun Livingston en back-up de Deron Williams ? », sur basketusa.com,‎ 5 juillet 2013
  25. Fabrice Auclert, « Brooklyn : Shaun Livingston, doublure de Deron Williams », sur basketusa.com,‎ 7 juillet 2013
  26. Dimitri Kucharczyk, « Jason Kidd : « Shaun Livingston m’impressionne » », sur basketusa.com,‎ 15 octobre 2013
  27. Fabrice Auclert, « [replay] Les 23 points de Shaun Livingston face aux Blazers », sur basketusa.com,‎ 19 novembre 2013
  28. (en) Devin Kharpertian, « HIGHLIGHT: Shaun Livingston posts career-high with seven steals », sur thebrooklyngame.com/,‎ 3 février 2014 (consulté en 4 février 2014)
  29. (en) « Shaun Livingston : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 14 mai 2014)
  30. (en) « Salaires moyen NBA », sur basketusa.com (consulté en 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :