Shastasaurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Shastasaurus

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Shastasaurus altispinus

Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Reptilia
Ordre Ichthyosauria
Famille Shastasauridae

Genre

Shastasaurus
Merriam, 1895

Espèces de rang inférieur

  • S. liangae (Yin et al., 2000)
    [originally Guanlingsaurus]
  • S. pacificus Merriam, 1895 (type)
  • S. sikanniensis (Nicholls & Manabe, 2004)

Synonymes

Guanlingsaurus Yin et al., 2000

Shastasaurus est un genre de reptile fossile appartenant aux ichtyosaures qui a vécu au milieu et à la fin du Trias. C'est le plus grand reptile marin jamais trouvé[1]. Des fossiles ont été retrouvés aux États-Unis, au Canada et en Chine[2]. On pense qu'il se nourrissait de céphalopodes et de poissons qu'il consommait par aspiration-succion[3].

Description[modifier | modifier le code]

Shastasaurus a vécu au Trias. S sikanniensis a été découvert dans la Formation Pardonet en Colombie-Britannique, dans des couches datant du Norien (il y a environ 210 millions d'années)[4]. Le plus grand individu mesurait 21 mètres de long.

Shastasaurus était un ichtyosaure hautement spécialisé et différait considérablement des autres ichtyosaures. Il était très aplati. Les plus gros spécimens avaient une cage thoracique légèrement inférieure à 2 mètres de hauteur, malgré une distance de plus de 7 mètres entre ses nageoires pectorales[4].

Son crâne portait un museau inhabituellement court, édenté comparé aux long museaux dentés des autres ichtyosaures. Il est probable que ce museau étrange indique que Shastasaurus se nourrissait par succion, se nourrissant principalement du corps mou de céphalopodes sans coquilles. Chez S. liangae, la seule espèce chez qui on a retrouvé plusieurs crânes bien conservés, le crâne ne mesure que 8,3 % de la longueur totale du corps (9,3 % dans un échantillon de juvéniles). Contrairement aux Shonisaurus apparentés, les jeunes Shastasaurus n'avaient pas de dents. Le museau est fortement comprimé grâce à un arrangement unique des os du crâne. Contrairement à presque tous les autres reptiles, l'os nasal, qui forme habituellement la partie moyenne de la boîte crânienne, s'étendait jusqu'à la pointe du museau, et tous les os du museau se terminaient brusquement en pointe[3].

Shastasaurus était aussi traditionnellement représenté avec une nageoire dorsale, un aileron retrouvé chez les ichtyosaures les plus avancés. Toutefois, d'autres shastasauridés n'avaient pas de nageoire dorsale et il n'y a aucune preuve à l'appui de la présence d'une telle nageoire. L'aileron supérieur de la queue a probablement était aussi beaucoup moins développé que dans les queues des espèces plus tardives[5].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Hilton, Richard P., Dinosaurs and Other Mesozoic Animals of California, University of California Press, Berkeley 2003 ISBN 0-520-23315-8, at pages 90-91.
  2. (en) Shang Qing-Hua, Li Chun, « On the occurrence of the ichthyosaur Shastasaurus in the Guanling Biota (Late Triassic), Guizhou, China », Vertebrate PalAsiatica, vol. 47, no 3,‎ 2009, p. 178–193 (lire en ligne)
  3. a et b (en) P.M. Sander, X. Chen, L. Cheng et X. Wang, « Short-Snouted Toothless Ichthyosaur from China Suggests Late Triassic Diversification of Suction Feeding Ichthyosaurs », PLoS ONE, vol. 6, no 5,‎ 2011, e19480 (DOI 10.1371/journal.pone.0019480, lire en ligne)
  4. a et b (en) E.L. Nicholls et M. Manabe, « Giant ichthyosaurs of the Triassic - a new species of Shonisaurus from the Pardonet Formation (Norian: Late Triassic) of British Columbia », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 24, no 3,‎ 2004, p. 838–849 (DOI [0838:GIOTTN2.0.CO;2 10.1671/0272-4634(2004)024[0838:GIOTTN]2.0.CO;2])
  5. Wallace, D.R. (2008). Neptune's Ark: From Ichthyosaurs to Orcas. University of California Press, 282pp.