Shasta (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Shasta.
Shasta
Parlée aux États-Unis
Région Californie du Nord
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 sht
IETF sht

Le shasta est une langue amérindienne de la famille des langues shastanes parlée aux États-Unis, dans l'extrême Nord de la Californie. La langue est éteinte.

Situation sociolinguistique[modifier | modifier le code]

Il ne restait que 12 personnes se déclarant de l'ethnie shasta au recensement américain de 1990[1].

La langue a survécu jusqu'en 1978, année du décès de Clara Wicks, la dernière personne à parler couramment le shasta. La plupart des descendants des Shasta se considèrent aujourd'hui comme faisant partie de la tribu karuk, et ce faisant, considèrent le karuk comme leur langue ancestrale[2].

Variétés[modifier | modifier le code]

Les Shastas étaient traditionnellement répartis en quatre groupes qui correspondaient sans doute à des différences dialectales :

  • Les ikirakáccu, « gens de l'arrière » , les Shastas de l'Oregon
  • Les iruhikwá:cu, « gens en amont de la rivière », les Shastas de la rivière Klamath
  • Les uwá:tuhúccu, « gens de l'autre côté », les Shastas de Scott Valley
  • Les ahútireʔe:cu, « gens de l'espace ouvert », les Shastas de Shasta Valley[3].

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les tableaux présentent la phonologie du shasta, les voyelles[4] et les consonnes[5].

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] iː [] u [u] uː []
Moyenne e [e] eː []
Ouverte a [a] aː []

Consonnes[modifier | modifier le code]

    Bilabiale Dentale Alvéolaire Palatale Vélaire Glottale
Occlusives Sourdes p [p] t [t] k [k] ʔ [ʔ]
Glottales pʼ[] tʼ[] kʼ []
Fricatives s [s] x [x] h [h]
Affriquées Sourdes c [t͡s] č [t͡ʃ]
Glottales cʼ [t͡sʼ] čʼ [t͡ʃʼ]
Nasales m [m] n [n]        
Liquides r [r]
Semi-voyelles w [w] y [j]
  • Allophones :
    • Les consonnes peuvent être longues :
      • swáppiːma je jette - kwíccik il boit - ʔaččúpxa aigle chauve - ʔáxxir - bile

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon Ethnologue.com.
  2. Golla 2011, p. 92.
  3. Golla 2011, pp. 90-91.
  4. Silver 1964, p. 170.
  5. Silver 1964, p. 171.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Golla, Victor, California Indian Languages, Berkeley and Los Angeles, University of California Press, 2011.
  • (en) Silver, Sherley, Shasta and Karok : A Binary Comparison, in Studies in Californian Linguistics, University of California Publications in Linguistics, vol.34, Berkeley and Los Angeles, University of California Press, 1964.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]