Sharp Corporation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sharp Corporation

Description de l'image  Sharp (logo).svg.
Création 2 mai 1935
Fondateurs Tokuji Hayakawa
Forme juridique Privée
Action TSE : 6753
Slogan Responsabilité et création. Be Sharp
Siège social Drapeau du Japon Osaka (Japon)
Direction Takashi Okuda (directeur), Mikio Katayama (président)
Activité Électronique
Produits Biens électroniques
électroménager Semi-conducteur
Éclairage
Filiales 50
Effectif 48 927 (2007)
Site web www.sharp-world.com
Chiffre d’affaires 3 127 milliards de yen
20.8 milliards d'euros (2007)
Résultat net 101.7 milliards de yen
895.9 millions d'euros (2007)

Sharp Corporation (シャープ株式会社, shāpu kabushiki-gaisha?, TSE : 6753, LuxSE : SRP) est un fabricant japonais d'électronique. Son siège est à Ōsaka, au Japon. Sharp est l'inventeur de l'écran à cristaux liquides (LCD)[réf. nécessaire].

Histoire[modifier | modifier le code]

Sharp MD-MS701H

En 1912, Tokuji Hayakawa fonde un atelier de métallurgie à Tōkyō et invente en 1915 le premier portemine mécanique, nommé Ever-Sharp Pencil (le crayon toujours bien taillé) qui donna sa raison sociale à l'entreprise.

Histoire récente[modifier | modifier le code]

En décembre 2009, Sony prend une part de 7 % dans la filiale Sharp Display Product qui gère l'usine de fabrication de dalles LCD de dixième génération de Sharp à Sakai, part qui doit passer à 34 % en avril 2011[1]. Ce nouvel investissement n'a cependant jamais eu lieu, et en mai 2012, Sony annonce se désengager totalement de cette filiale[2].

En mars 2012, Sharp noue un partenariat industriel et capitalistique avec le taïwanais Hon Hai, plus connu sous le nom commercial Foxconn[3]. En décembre, il annonce un apport de fonds de l'américain Qualcomm de 9,9 milliards de yens (92,5 millions d'euros), dans le cadre d'un partenariat technique sur les écrans pour mobiles[4].

Le 28 mars 2013, Samsung annonce être devenu actionnaire de Sharp à hauteur de 3,04 %, par l'achat de 35,8 millions de nouvelles actions à 290 yens, soit un total de 10,38 milliards de yens (85 millions d'euros)[5]. Sharp s'engage de plus à approvisionner à long terme Samsung en écrans pour téléviseurs LCD, smartphones, tablettes et ordinateurs portables[5]. Le 27 juin, Sharp annonce qu'il va investir dans une usine avec le groupe chinois Panda Electronics (en) pour produire des écrans haut de gamme de télévision, tablettes et PC, auquel Sharp va fournir des technologies de fabrication en série de dalles LCD[6].

En octobre 2013, Sharp a levé 119 milliards de yen soit 1,23 milliards de dollars lors d'une introduction en bourse[7].

En juillet 2014, Sharp et STMicroelectronics se désengagent de leur participation de 33,3 % dans Enel Green Power pour 1 euro symbolique en faveur d'Enel[8].

Activité[modifier | modifier le code]

Au fil du temps, l'entreprise a diversifié ses activités dans trois secteurs :

  • électronique grand public (audiovisuel, téléphonie, électroménager) ;
  • électronique professionnelle (télécopie, calcul, systèmes d'impression, systèmes d'encaissement) ;
  • composants (électroniques, circuits intégrés, affichages à cristaux liquides, solaire).

Avec près de 50 000 salariés dont environ la moitié se trouvent hors du Japon, répartis dans 29 pays, Sharp Corporation a réalisé en 2003 un chiffre d'affaires consolidé de 16,833 milliards de dollars.

Communication[modifier | modifier le code]

Sharp a sponsorisé le club anglais de Manchester United de 1982 à 2000.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]