Sharon Turner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sharon Turner par Martin Archer Shee

Sharon Turner (1768-1847) est un historien anglais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Pentonville, il devint avoué (solicitor) mais quitta la profession pour se vouer à l'étude des lettres islandaises et anglo-saxonnes. C'est lui qui conseilla à Isaac D'Israeli de faire baptiser ses enfants, dont le futur premier ministre britannique Benjamin Disraeli.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il est le premier savant à s'être penché sérieusement sur les migrations des peuples anglo-saxons. Le résultat de ces recherches fut publié sous le titre History of the Anglo-Saxons (1799-1805), ouvrage qui connut plusieurs éditions. Il poursuivit avec l’History of England (1814-29), qui s'arrête à la fin du règne d’Élizabeth Ire.

Il identifia les saxons aux goths et au scythes de l'Antiquité, et fut le promoteur, pour contrer la France révolutionnaire, de la théorie de la supériorité des libertés anglo-saxonnes contre la prétendue tyrannie normande.

Turner écrivit également des articles dans le Quarterly Review, une histoire sacrée du monde intitulée Sacred History of the World, un poème sur Richard III et une traduction du Beowulf.