Sharon Shannon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sharon Shannon

alt=Description de l'image Sharon Shannon smiling.jpg.
Informations générales
Nom de naissance Sharon Shannon
Naissance 12 novembre 1968 (45 ans)
Corofin, Drapeau de l'Irlande Irlande
Activité principale accordéoniste, violoniste
Genre musical Musique irlandaise, musique folk
Années actives 1991-présent
Site officiel www.sharonshannon.com

Sharon Shannon (née le 12 novembre 1968 à Corofin, dans le comté de Clare) est une musicienne irlandaise. Elle est surtout connue comme accordéoniste et violoniste mais elle joue aussi du tin whistle et du mélodéon. Son album éponyme sorti en 1991 est l'album de musique traditionnelle irlandaise qui s'est le plus vendu[1]. Son œuvre est influencée par de nombreux styles musicaux : de la musique folk irlandaise au reggae, en passant par la musique cajun, portugaise et québécoise. Son single What You Make It(da, da, da, da) était une collaboration avec des artistes hip hop. Elle a reçu un prix pour l'ensemble de sa carrière lors des Meteor Awards de 2009.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa jeunesse[modifier | modifier le code]

Sharon commence à se produire en public à l'âge de huit ans avec Disirt Tola, un groupe du comté de Clare. Avec Disirt Tola, elle fait une tournée aux États-Unis à quatorze ans[2]. Sharon fait des compétitions de sauts d'obstacles, mais abandonne seize ans pour se concentrer sur sa carrière musicale. De la même façon, Sharon abandonne ses études à l'University College Cork. Au milieu des années 1980, elle étudie l'accordéon avec Karen Tweed[3] et le violon avec Frank Custy et joue avec le groupe Arcady, dont elle est un membre-fondateur.

Ses premiers enregistrements, The Waterboys[modifier | modifier le code]

Sharon commence à enregistrer en 1989, alors qu'elle travaille avec le producteur John Duford et des musiciens comme Adam Clayton, Mike Scott et Steve Wickham. Ses collaborations avec Scott et Wickham ont pour conséquence qu'elle rejoint leur groupe, The Waterboys. Sharon reste dans ce groupe dix-huit mois et contribue aussi bien au violon qu'à l'accordéon sur leur album Room to Roam. Elle fait aussi sa première tournée mondiale avec eux. Comme Wickham, elle quitte le groupe quand Scott et un autre membre du groupe (Anthony Thistlethwaite) décident de changer le style de musique du groupe pour un son plus rock and roll.

Ses premiers enregistrements en solo[modifier | modifier le code]

Son premier album (homonyme) sort en 1991 et est encore à ce jour l'album de musique traditionnelle irlandaise qui s'est le plus vendu[4].

Sa carrière en solo est caractérisée par de nombreuses diffusions de son œuvre et un succès commercial, particulièrement en Irlande. Suite à sa participation à l'album A Woman's Heart (une compilation d'artistes irlandaises) et un hommage à son travail dans The Late Late Show, la musique de Sharon Shannon bénéficie d'une forte exposition, ce qui contribue au succès de son premier album.

Son deuxième album, Out The Gap (1994), est produit par Dennis (Blackbeard) Bovell et a clairement des influences reggae.

Le titre de Sharon Shannon Cavan Potholes, écrit par Dónal Lunny, apparait sur la compilation parue en 1996 Common Ground:Voices of Modern Irish Music parmi les titres d'artistes comme Sinéad O'Connor, Elvis Costello, Kate Bush et Bono.

Le quatrième album de Sharon Shannon parait en septembre 1998 et mélange anciens et nouveaux titres, titres live et enregistrements en studio. En 1998, Nigel Kennedy demande à Sharon Shannon de se joindre à lui pour jouer sa Jimi Hendrix Suite, qu'ils jouent ensuite ensemble dans plusieurs villes européennes.

Son album paru en 2000, The Diamond Mountain Sessions, qui inclut des participations vocales de nombreux artistes, est aussi un succès commercial et est certifié triple disque de platine. Sharon Shannon enregistre la chanson The Galway Girl, qui parait à la fois sur l'album de Earle Trascendental Blueset sur l'album de Shannon & Friends The Diamond Mountain Sessions. Les deux albums sortent en l'an 2000.

Un autre fruit de sa collaboration avec Earl est le titre instrumental Dominic Street, qui parait en 2002 sur l'album de Earle Sidetracks.

Sharon Shannon a aussi travaillé avec Jackson Browne, le groupe Coolfin, Dónal Lunny, Moya Brennan, Kirsty McColl, Christy Moore, Sinéad O'Connor, Liam O'Maonlaiet John Prine, parmi d'autres.

Son actualité[modifier | modifier le code]

En 2004, Sharon Shannon sort l'album Libertango avec Róisín Elsafty, Sinéad O'Connor et Kirsty McColl comme artistes invitées.

En 2005, elle apparait sur Tunes, en collaboration avec Frankie Gavin, Michael McGoldrick et Jim Murray.

En 2006, une compilation couronne ses 15 ans d'enregistrements, The Sharon Shannon Collection 1990-2005.

En 2007, Sharon travaille avec Belinda Carlisle pour son album Voila.

Sharon Shannon fait des tournées en Australie, en Europe, à Hong Kong et au Japon en solo. Elle joue aussi pour des hommes politiques parmi lesquels Bill Clinton, Mary Robinson et Lech Wałęsa. Elle participe aussi à des concerts de charité pour des causes comme la défense des animaux. En parallèle, elle continue à enregistrer sa musique et à se produire en public avec son groupe, The Woodchoppers. Une version enregistrée en concert de Galway Girl en duo avec Mundy est le titre le plus téléchargé en Irlande en 2007, ce qui lui vaut un Meteo Award[5].

En 2008, Sharon participe aux Transatlantic Sessions.

En 2009, elle joue Galway Girl à la cérémonie des Meteor Music Awards 2009, lors de laquelle elle reçoit une récompense pour l'ensemble de sa carrière et à nouveau le prix du titre le plus téléchargé pour Galway Girl en duo avec Mundy.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • Sharon Shannon (1991)
  • Out the Gap (1994)
  • Each Little Thing (1997)
  • The Diamond Mountain Sessions (2000)
  • Live in Galway (2002)
  • Libertango (2003)
  • Tunes (2005)
  • collection 1990-2005 (2006)
  • Live at Dolans CD & DVD (2007)
  • Renegade (2007)
  • Saints & Scoundrels (2009)
  • upside down (2009)

Vidéos[modifier | modifier le code]

  • Live at Dolans (2007)

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Sharon Shannon » (voir la liste des auteurs)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :