Shannon (fleuve)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Shannon (rivière))
Aller à : navigation, rechercher

54° 14′ 05″ N 7° 55′ 09″ O / 54.2347, -7.91903 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Shannon.
Shannon
la Shannon près de Limerick
la Shannon près de Limerick
Localisation de la Shannon en Irlande
Localisation de la Shannon en Irlande
Caractéristiques
Longueur 386 km
Bassin ?
Bassin collecteur Shannon
Débit moyen ?
Régime pluvial océanique
Cours
Source Shannon Pot
· Localisation Derrylahan townland
Embouchure Océan Atlantique
· Localisation près de Limerick
· Altitude 0 m
Géographie
Pays traversés Drapeau de l'Irlande Irlande

Le Shannon (en irlandais: an tSionnain ou an tSionna) est un cours d'eau partageant l'Irlande d'est en ouest, Ptolémée, le premier, l'indiqua sur une carte. L'embouchure de ce fleuve long de 386 km se trouve sur l'océan, en direction occidentale, près de Limerick.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le cours de la rivière Shannon.

C'est le plus long cours d'eau des Îles Britanniques, situé entièrement en République d'Irlande, puisqu'il prend sa source au Shannon Pot à Derrylahan townland dans le Comté de Cavan à moins de 4 km de la frontière britannique (Irlande du Nord), et se jette dans l'océan Atlantique au niveau de la ville de Limerick.

Parmi ses principaux affluents : les rivières Suck, Brosna, Deel, Inny et Maigue.

L'établissement d'un important aéroport portant le même nom est naturellement lié à sa situation géographique, à la bordure ouest de l'Europe. Shannon aura longtemps été l'une des étapes obligées des vols transatlantiques, à une époque où il n'y avait pas de longs-courriers au sens actuel.

C'est ainsi que la première véritable traversée de l'Atlantique d'un plus lourd que l'air a eu lieu, près de dix ans avant Nungesser et Coli et Lindbergh, entre Terre-Neuve et l'Irlande par Alcock et Brown[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Geographylogo.svg

Les coordonnées de cet article :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Aviation History Online Museum : Alcock and Brown en 1919ref