Shame and Scandal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Shame and Scandal est une chanson populaire de Trinidad, devenue un classique du calypso, du ska et du reggae.

Écrite en 1943 par Sir Lancelot pour le film Vaudou (I Walked with a Zombie) de Jacques Tourneur, elle était d'abord intitulée Shame and Scandal in the Family. Elle fut reprise et adaptée par de nombreux artistes.

Elle fut d'abord réécrite par Lord Melody qui garda le même refrain, mais changea les couplets. Il existe des versions enregistrées en Jamaïque par Lance Percival, The Blues Busters, Lee Curtis & The All Stars, Peter Tosh...

La chanson fut popularisée dans le monde entier par Shawn Elliott en 1965.


Elle fut adaptée en français sous le titre Scandale dans la famille par Maurice Tézé en 1965, interprétée par Sacha Distel, Les Surfs, Dalida, La Compagnie créole, Bernard Menez ou André Verchuren.

Elle a aussi été adaptée pour Dalida en italien sous le titre Un Grosso Scandalo par Luciano Beretta[1].

Africando l'a chantée en cha-cha-cha sous le titre Scandalo sur l'album Betece en 2000. Elle fut enfin remise au goût du jour en 2005 par Madness dans l'album Dangerman Sessions.

Dans la chanson, l'histoire suivante est racontée:

À Trinidad, un jeune homme parle à son père de la jeune femme qu'il aime. Son père lui dit que cette jeune femme est sa fille illégitime, donc sa sœur, et qu'il ne peut donc pas l'épouser. Deux ans après, l'histoire se répète avec la maîtresse d'école, et dix ans après avec cinquante filles du village d'à côté venues travailler à la plantation. Le jeune homme en parle à sa mère, qui en riant lui explique qu'il est son fils illégitime, que son père n'est pas son père biologique et que, par conséquent, toutes ces filles ne sont pas ses sœurs...

Sur cette musique, la Sensationnelle Fanfare Bidochons a chanté les paroles d'une autre chanson, plus paillarde, dont l'histoire est basée à Trinidad également, "Les ananas" (de la belle nana) (normalement chantée sur une autre musique, il s'agit d'une sorte de mashup en somme...) (album Bodega in vivo, sorti en 1992).

Note[modifier | modifier le code]

  1. Article en italien sur Luciano Beretta

Lien externe[modifier | modifier le code]