Shakudō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le shakudō (赤銅?) est un alliage d'or et de cuivre (typiquement 4 % d'or, 96 % de cuivre), principalement utilisé en raison de sa patine bleu-violet foncée.

Historique[modifier | modifier le code]

Le shakudō était historiquement utilisé au Japon pour décorer des éléments de katana tels le tsuba (la garde). Lors de son introduction en occident au milieu du XIXe siècle, il a été considéré comme inconnu en dehors d'Asie mais des études récentes ont suggéré des similitudes avec des alliages utilisés en Égypte, en Grèce, ou à Rome[1]. Les artisans joaillers modernes ont contribuer à faire renaître l'utilisation de cet alliage comme élément de décoration, spécialement pour la technique du mokume-gane (en).

Shakudō est parfois utilisé comme un terme général désignant les objets décoratifs damasquinés d'origine japonaise, également connus en occident comme étant du damasquinage Amita, du nom d'un fabricant du XXe siècle exportant ce type de pièces.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Shakudō » (voir la liste des auteurs)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]