Shaiva Siddhanta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'école Shaiva Siddhanta (le but des Shaiva) désigne le shivaïsme du sud de l'Inde.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les sources sacrées de cette école sont les agamas et les purana shivaïstes, mais les précurseurs directs sont constitués par un groupe de 63 saints de langue tamoule, les Nayanar, qui remontent au VIe siècle. Auteur d'hymnes dédiés à Shiva, il comporte plusieurs théologiens de qualités :

  • Tirumular (VIe siècle ?), auteur du Tirumandiram.
  • Appar (VIIe siècle).
  • Sambandar (VIIe siècle).
  • Manikkavacagar (VIIe siècle), auteur du Tiruvacayam et du Tirukkoveiyar.
  • Sundar (IXe siècle), auteur d'hymnes réunis dans le Tevaram.

Plus tard, leurs idées ont été systématisées en langue tamoule par :

  • Meykandadevar (XIIIe siècle), auteur du Shivananaboda. Ce texte, auquel il faut ajouter le Shaiva Siddhanta Shastra forme, avec d'autres, un ensemble de 14 traités fondamentaux de l'école.

Ses principaux maîtres se nomment :

  • Arunandi, élève de Meykandadevar, auteur du Shivana Nacittiyar.
  • Umabadi, élève d'un élève d'Arunandi.
  • Nilakantha, auteur d'un commentaire sur les Brahma Sutras.
  • Shivagra Yogin (XVIe siècle), auteur du Shivana Ripiragacam.
  • Appaya Diksita, auteur du Shivarkamanidipika.

Doctrine[modifier | modifier le code]