Shahrokh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Reconstitution du visage de Shahrokh

Shahrokh (1377-1447) ou plutôt Châhrokh Mirzâ (شاه رخ ميرزا) est le plus jeune des quatre fils de Tamerlan.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gouverneur du Khorassan installé à Hérat, Shahrokh participe aux luttes de succession après la mort de son père en 1405 et monte sur le trône des Timourides en 1409. Il établit sa capitale à Hérat, où il est assisté par son fils Baysonqor, et nomme son fils aîné Ulugh Beg gouverneur de Samarcande. Tous les deux étaient les fils de son épouse préférée et influente, Goharshad. Deux autres de ses fils sont les bibliophiles Ibrahim Sultan et Mohammad Juki.

Bon stratège et bon administrateur, il bataille fréquemment contre divers envahisseurs mais développe une politique artistique, culturelle et scientifique brillante connue sous le nom de Renaissance timouride qui couvrit tout le XVe siècle et dont les deux cités-phares sont Hérat et Samarcande.

Après la mort de Shahrokh, Ulugh Beg lui succède brièvement avant d'être assassiné en 1449 par son propre fils Abd oul-Latif, lui-même tué en 1450. Si Samarcande retrouve une certaine stabilité sous Abou Saïd de 1452 à 1469, la vie culturelle s'y étiole et se transporte à Hérat, où s'installe son successeur Hossein Bayqara, grand mécène qui règne de 1469 à 1506.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]