Shahrnush Parsipur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Shahrnush Parsipur

Description de cette image, également commentée ci-après

Shahrnush Parsipur, avec Shirin Neshat le 12 septembre 2010

Activités Romancière, nouvelliste, essayiste, critique littéraire
Naissance 17 février 1946 (68 ans)
Téhéran, Drapeau de l'Iran Iran
Langue d'écriture Persan

Shahrnush Parsipur(persan : شهرنوش پارسی پور), née le 17 février 1946 à Téhéran (Iran) est une romancière, essayiste et critique littéraire iranienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Shahrnush Parsipur a fait ses études en sociologie à l’université de Téhéran (en 1973), ainsi que de philosophie et civilisation chinoise à l'Université de la Sorbonne (de 1976 à 1980). Elle a été productrice au sein de la Télévision Nationale Iranienne. Ses prises de positions politiques et ses écrits lui ont valu plusieurs séjours en prison, ainsi que l'interdiction de ses romans en Iran. Elle réside depuis 1992 aux États-Unis. Depuis 2006, elle participe à différents programmes pour Radio Zamaneh, située à Amsterdam.

Ses romans abordent principalement les thèmes de la place des femmes dans la société et leur rapport aux hommes, ainsi que de l'engagement politique.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le ballon rouge ((fa) Tupak-e Qermez, 1969), roman pour la jeunesse
  • Aventures simples de l’esprit d’un arbre ((fa) Avizeh'ha-ye Bolur, 1977), recueil de nouvelles
  • Toubâ et le sens de la nuit ((fa) Touba va ma'na-ye Shab, 1989), roman
    traduit en allemand, en italien et en anglais
  • Femmes sans hommes, Editions Lettres Persanes, 2006 ((fa) Zanan Bedun-e Mardan, 1990), trad. Christophe Balaÿ, roman (ISBN 2-916012-04-4)
  • La raison bleue ((fa) Aql-e abi'rang, 1992), roman
  • (fa) Shiva, 1999, roman de science-fiction

Œuvre adapté au cinéma[modifier | modifier le code]

Son roman Femmes sans hommes a été adapté par la réalisatrice Shirin Neshat, d'abord sous la forme d'une série de courts métrages : Zarin, dans lequel Shahrnush Parsipur apparait (2005), Munis (2008), Faezeh (2008)..., puis en long métrage sous le titre Women without Men, en 2009.

Liens externes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :