Shahbaz Sharif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shahbaz Sharif
Shahbaz Sharif en janvier 2008.
Shahbaz Sharif en janvier 2008.
Fonctions
Ministre en chef de la province du Pendjab
En fonction depuis le 8 juin 2008
Prédécesseur Dost Muhammad Khosa
Biographie
Nom de naissance Mian Muhammad Shahbaz Sharif
Date de naissance 23 septembre 1951
Lieu de naissance Lahore, Pakistan Drapeau du Pakistan
Nationalité Drapeau du Pakistan pakistanaise
Parti politique Ligue musulmane du Pakistan (N)

Mian Muhammad Shahbaz Sharif, plus connu sous le nom de Shahbaz Sharif (né le 23 septembre 1951 à Lahore) est un homme politique pakistanais. Il a été trois fois ministre en chef de la province du Pendjab et occupe ce poste depuis 2008.

Frère de Nawaz Sharif, qui a été trois fois Premier ministre, il est un membre proéminent de la Ligue musulmane du Pakistan (N). De nombreuses fois élu député à l'Assemblée provinciale du Pendjab, il a été trois fois ministre en chef, dirigeant le gouvernement local de la province, de 1997 à 1999 puis depuis 2008.

Famille et éducation[modifier | modifier le code]

Shahbaz Sharif est le deuxième fils de Muhammad Sharif. Copropriétaire du puissant groupe industriel Ittefaq Group, il a fortement contribué au développement de ce dernier avec son frère ainé, Nawaz Sharif.

Il s'est marié à Nusrat Shahbaz en 1973. Il s'est ensuite remarié avec Aaliya Honey en 1993 puis divorce alors qu'il est en exil en Arabie saoudite[1]. Il se marie ensuite avec Tehmina Durrani, écrivaine, en 2005[2].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Premier mandat de ministre en chef[modifier | modifier le code]

Durant le deuxième mandat de Premier ministre de son frère, il est le ministre en chef de la province du Pendjab, c'est-à-dire le chef du gouvernement local de la province. Il exerce ses fonctions du 20 février 1997 au 12 octobre 1999, avant de partir en exil en même temps que son frère alors que ce dernier est renversé par le coup d'État du général Pervez Musharraf.

Exil en Arabie saoudite[modifier | modifier le code]

Il préside la Ligue musulmane du Pakistan (N) alors que son frère en est le dirigeant. Il a été élu à ce poste le 3 août 2002 pour un mandat de quatre ans, et réélu 2 août 2006.

Il rentre au Pakistan en même temps que son frère, en 2007, grâce à l'intervention du gouvernement saoudien et à l'approche des élections de 2008.

Second mandat de ministre en chef[modifier | modifier le code]

Son parti, la Ligue musulmane du Pakistan (N), arrive seconde aux élections de 2008 et remporte presque la moitié des sièges de l'Assemblée provinciale du Pendjab. Il est élu à ce poste le 8 juin 2008 par un vote de l'Assemblée avec 265 voix sur 371 sièges. Il était alors le seul candidat puisque le PPP se retira en sa faveur et que la Ligue musulmane du Pakistan (Q) boycotta le scrutin. Il prend la tête d'une coalition réunissant le PPP et son parti, qui totalise alors 277 sièges (171 plus 106). Le lendemain il remporte un vote de confiance avec 266 voix.

Il est obligé de quitter son poste après un jugement de la Cour suprême le rendant inéligible le 25 février 2009. Ce jugement est annulé le 31 mars 2009 par un autre jugement de la Cour et Shahbaz Sharif retrouve son poste.

Il a notamment annoncé sa volonté de transformer Lahore, capitale de la province, en un grand centre technologique mondial. En février 2013, il inaugure un réseau de « bus à haut niveau de service », après avoir du renoncer au projet de métro de Lahore, trop onéreux.

Après un attentat à Lahore le 1er juillet, il a été accusé de laxisme envers les mouvements islamistes basés dans sa province. Shahbaz est régulièrement au cœur de polémiques concernant d'éventuelles interventions de l'armée dans la sud de la province du Pendjab contre des mouvements islamistes interdits.

Troisième mandat de ministre en chef[modifier | modifier le code]

À la suite des élections législatives de 2013, la Ligue remporte une majorité absolue à l'Assemblée nationale et Nawaz Sharif redevient Premier ministre. À l'Assemblée provinciale du Pendjab, la Ligue remporte une majorité écrasante de trois-quart, et le 6 juin 2013, Shahbaz est élu à un troisième mandat avec 300 voix contre 34[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Muslim law and Pakistan sur The Times of India, le 10 avril 2010
  2. (en) Shahbaz Sharif Marries Tehmina sur Arab News, le 8 février 2005
  3. (en) Shahbaz sworn in as CM Punjab for third time sur Dawn, le 6 juin 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]