Shadowgraph

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le shadowgraph est une méthode optique qui permet de révéler les inhomogénéités des milieux transparents, comme les gaz, les liquides ou le verre. Proche de la strioscopie, elle repose sur la visualisation des flux grâce à leur ombre. Le résultat de l'utilisation d'un shadowgraph est appelé shadogramme.

Il est en principe impossible d'observer directement une différence de température ou une onde de choc dans un milieu transparent. Néanmoins, ces perturbations génèrent des réfractions capables de générer des ombres. Par exemple, les volutes d'air chaud s'élevant d'un feu peuvent être observées grâce à l'ombre qu'elles génèrent sur un surface proche éclairée par la lumière du jour.

Par ailleurs, le shadowgraph a été utilisé dans l'animation afin d'améliorer le réalisme des dessins animés. L'une des premières utilisations a été réalisée par les studios Disney sur le court métrage Three Blind Mouseketeers (1936) Silly Symphonies[1].

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Russel Merritt & J.B. Kaufman, Walt Disney's Silly Symphonies, p. 46

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :